07/12/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 10 mars 2016 (caritasdev.cd) : Les Agences Catholiques opérant en RDC se sont réunies jeudi 10 mars 2016 autour de la Caritas Congo Asbl, dans la salle Abbé Jean Muela de son Centre d’accueil à Kinshasa/Gombe. Présidée par Mr Boniface Ata Deagbo Nakwagelewi, 2ème Secrétaire Exécutif adjoint de Caritas Congo Asbl,

cette première rencontre trimestrielle du Forum-Pays (Country Forum) a été axée sur le partage des informations sur les opportunités de financements en vue d’apporter la modeste contribution de ces Agences catholiques aux besoins de la population congolaise. (Please clic here to read the English version)


En fait, après avoir fait le suivi des recommandations de la réunion extraordinaire du 25 novembre dernier, la vingtaine de participants ont pris connaissance de la situation humanitaire présentée par le Coordonnateur National du Service des Urgences de Caritas Congo Asbl. Dr Emmanuel Mbuna a notamment parlé de la présence d’environ 67.727 réfugiés centrafricains au Nord et Sud-Ubangi où Caritas Congo Asbl compte démarrer prochainement un projet de sécurité alimentaire et en articles ménagers essentiels avec le financement du Gouvernement allemand.

Les participants ont aussi été préoccupés par l’insécurité persistante dans le Territoire de Beni et les conflits intercommunautaires Hutu-Nande au Nord-Kivu ; les inondations et conflits fonciers au Maniema ; le déplacement des populations suite aux affrontements entre les miliciens de FRPI et l’armée régulière à l’Ituri (Sud-Irumu) ;  les inondations dans la Province de la Tshopo ; les exactions des rebelles de la LRA au Bas et Haut-Uélé, sans oublier la présence des réfugiés burundais au Sud-Kivu et d’autres victimes des inondations dans les Provinces de Tanganyika et Haut-Lomami. Si une réponse multisectorielle de Caritas Bunia, TROCAIRE et autres ONGs est en cours en faveur des déplacés au Sud-Irumu, et celle de Caritas Kindu, Christiane Aid et Heal Africa au Maniema, rien n’a été signalé pour les deux Provinces de l’ex-Katanga (Tanganyika et Haut-Lomami). Quant au Sud-Kivu, Caritas Congo Asbl prépare un nouvel Appel d’Urgence (EA) en direction de la Confédération Caritas Internationalis en faveur des réfugiés burundais et en a intéressé ses partenaires du Country-Forum.


Partage des opportunités de financements


Les participants se sont en outre relayés pour partager des informations sur les appels à propositions en cours. Ces opportunités de financements  touchent des projets de santé intégrée, l’agriculture, la nutrition, la chaîne de valeurs et tant d’autres.


Mr Thaddée Barega a pour sa part informé l’assemblée sur l’Agenda 2030, concernant les Objectifs du Développement Durable (ODD), que Caritas Congo Asbl a lié à la question du changement climatique. Une note conceptuelle a été élaborée pour cela. « D’où la nécessité de réfléchir ensemble pour mutualiser les ressources », a-t-il souligné, en partageant ce document avec les Agences Catholiques présentes. Il a noté qu’un projet dans ce sens va commencer avec CAFOD dans quatre Diocèses, soulignant que ce n’est pas suffisant par rapport aux 47 Diocèses que compte l’Eglise catholique en RD Congo. Une autre initiative est en cours dans deux autres Diocèses avec l’appui de Développement et Paix (la Caritas du canada), a poursuivi le Coordonnateur National du Service de Promotion de Développement de la Caritas Congo Asbl.

Le forum-pays de ce jeudi a connu la participation de Caritas International Belgique, Caritas Allemagne (DCV), CAFOD (Caritas d’Angleterre et du Pays de Galles), CORDAID ( Caritas du Pays-Bas), CRS (Caritas des USA), du Bureau National Catholique pour l’Enfance (BNCE), et d’une équipe de la Caritas Congo Asbl.              
Guy-Marin Kamandji & Rachel Ntita/Stagiaire

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3635201
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
968
33547
39378
3635201