19/04/2021
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 02 avril 2021 (caritasdev.cd) : l’écoute de la Parole de Dieu, la confession et la production des signes d’un converti, sont là les trois éléments qui devraient exprimer la vraie conversion, impérieuse en cette période de montée vers la Pâques. Les chrétiens en général, et le Personnel de la Caritas Congo Asbl en particulier, doivent « traverser la Pâques les pieds secs », c’est-à-dire en laissant les saletés, les impuretés, ou les péchés de l’ancienne époque. Cette exhortation a été faite par le Père Gauthier Ntumba, qui a animé vendredi 26 mars 2021 une récollection pour les Agents et cadres de la Caritas Congo Asbl, dans sa chapelle à Kinshasa/Gombe.

Le prédicateur est parti d’une certitude : en revenant vers Dieu, on va vers un Dieu plein d’amour et de miséricorde. « Vous êtes l’argile et moi je suis le potier », dit le Seigneur. « Dieu nous connait. Il sait que nous sommes fragiles. Il est un Père très aimant ; lent à la colère. Son Fils Jésus-Christ révèle le cœur de Dieu », a indiqué le prêtre.

Ce dernier a enchainé sa prédication en citant Saint Augustin : « Dieu qui nous a créés sans nous, ne peut pas nous sauver sans nous ». Il a illustré cette obligation de repentance par la parabole de l’enfant prodigue. « Oui, je me lèverai et j’irai vers mon Père » : Père Gauthier Ntumba a recommandé à ses interlocuteurs de s’imprégner cette phrase.

Père Gauthier Ntumba
Père Gauthier Ntumba

Pour lui, l’acte de revenir à Dieu et de se convertir est à notre avantage. Car, il nous permet d’être réhabilité. Cette recommandation vaut son pesant d’or en cette époque où les hommes ont perdu le sens du péché. L’impudicité, le meurtre, le vol, la rancune, le mensonge, etc., ne sont plus considérés comme des péchés. On a finalement peur du regard humain que de Dieu.

Or, le péché est la source de nos malheurs et nous éloigne de Dieu. Le péché est même la source de nos malheurs. Ce qui fait ressortir toute l’importance du sacrifice de Jésus-Christ pour la race humaine. « Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique pour que quiconque croit en Lui, sois sauvé et aie la vie éternelle », a rappelé le prédicateur.

Le Père Gauthier a ainsi invité la soixantaine d’agents de la Caritas Congo Asbl présents à saisir cette opportunité pour se racheter : « car, nous ne pouvons pas célébrer Pâques sans nous convertir ».

Et d’insister : « malgré notre état de péché, ayons la certitude que Dieu nous aime ». Voilà pourquoi après le débat interactif riche et édifiant qui a suivi son exposé, notamment en matière de catégorisation ou non des péchés et de la pratique de l’aumône, le prêtre a convié l’assemblée à la confession. Près d’une dizaine des fidèles sont allés se confesser, avant de participer « secs » et « sans saletés » à l’Eucharistie.

Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo
Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo

Celle-ci a été suivie par un repas fraternel.

A la fin de la messe, le Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl, Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo, a remercié le Père Gauthier Ntumba pour cet accompagnement spirituel de son Personnel, en préparation à la Pâques (célébrée cette année dimanche 04 avril 2021) et ainsi que l’assistance nombreuse. Il a exhorté ses collaborateurs à demeurer dans la prière et leur a souhaité anticipativement Joyeuses Pâques.

Guy-Marin Kamandji

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
5122119
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
341
12182
30574
5122119