19/04/2021
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 12 mars 2021 (caritasdev.cd) : Caritas Congo Asbl a apporté jeudi 11 mars 2021 des vivres aux pensionnaires du Centre Pénitentiaire et de Rééducation (CPRK) de Kinshasa, vulgairement appelé « prison de Makala ». Cette aide vise à améliorer tant soit peu la prise en charge alimentaire des populations carcérales vulnérables des prisons de Kinshasa (CPRK/prison de Makala et prison militaire de Ndolo), affectées par les effets de la Covid-19. Elle est financée par la Caritas Italiana.

Les pensionnaires du CPRK ont été les premiers à recevoir cette aide alimentaire directe. Elle a été composée de 4 sacs de haricot de 100 kgs ; 25 sacs de farine de maïs de 25 kgs ; 15 sacs de riz de 25 kgs ; 20 cartons de purées de tomate ; 2 bidons de 25 litres d’huile végétale et 5 sacs de sel de 10 kgs.

Recevant ces vivres, le Directeur adjoint chargé de l’Administration et de production du CPRK, Major Gedéon Kayombo Wakaumba, a exprimé sa gratitude à la Caritas pour son appui. « Nous vous remercions pour ce geste qui nous va droit au cœur », a-t-il déclaré. Conscient de la nécessité de faire observer les gestes-barrières pour éviter la propagation de la Covid-19 dans un milieu carcéral comme le CPRK, il a émis le vœu de voir la Caritas revenir avec des masques, des solutions hydro-alcooliques et des médicaments génériques, de quoi lutter contre le paludisme, les maux de tête, la fièvre typhoïde, etc.

Pour des raisons sécuritaires, ces vivres ont été réceptionnés par un groupe des prisonniers dans l’une des cours extérieures de la prison de Makala.

Il sied de signaler que l’administration pénitentiaire congolaise éprouve de sérieux problèmes pour assurer une alimentation correcte et régulière des prisonniers à travers le pays. Plusieurs se nourrissaient grâce aux repas apportés par leurs familles, ou grâce à la solidarité des personnes de bonne volonté. Les conséquences de la pandémie de Covid-19 sont venues aggraver cette situation, qui ne décourage pas le Gouvernement congolais à assumer ses responsabilités en cette matière. Dans tel contexte, l’aide alimentaire apportée par la Caritas n’a pu être que bien appréciée.

 Guy-Marin Kamandji

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
5122134
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
356
12197
30589
5122134