19/04/2021
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le  24 février 2021 – (caritasdev.c d) - : Les enfants autrefois utilisés dans les mines et fréquentant aujourd’hui l’école primaire  et secondaire ont effectué depuis hier leur rentrée scolaire dans une vingtaine d’écoles à Mwenga/Province du Sud-Kivu (10  écoles primaires et secondaires) et à   Wamba/Province du Haut-Uélé (18 écoles primaires et secondaires). Ces enfants ayant repris les cours sont au nombre de 500 au niveau primaire en raison de 250 par sites et de 500 également pour le niveau secondaire (250 par site au nombre de deux : Mwenga et Wamba). Ils ont été sensibilisés pour quitter  les mines où ils opéraient grâce à un Programme de  la Caritas Congo Asbl  du nom de Programme d’accès à l’éducation des jeunes et de leur lutte contre le travail dans les mines de Mwenga et de Wamba, rapporte caritasdev.cd

Abordé à Kinshasa par caritasdev.cd en ce    mardi 23 février 2021, le Chargé du Programme d’accès à l’éducation des jeunes et de leur lutte contre leur travail dans les mines de Mwenga et de Wamba s’est exprimé à propos de la rentrée des classes chez ces derniers. Monsieur Patrick MWAKU a indiqué qu’une grande joie  a animé les enfants  retournée à l’école  et qui sont des bénéficiaires dudit Programme.  « Il en va de même des parents desdits enfants qui ont exprimé une grande satisfaction de voir leurs enfants reprendre les études », a aussi indiqué monsieur Patrice MWAKU. Celui-ci a signalé que  les parents de ces enfants avaient peur de voir ceux-ci  rentrer encore dans les mines. « Comme il y a reprise des cours, a insisté le Chargé de  Programme Patrick MWAKU, les parents ne sont plus inquiets et les enseignants  sont aussi satisfaits après la reprise des cours.

Un programme de Caritas Congo Asbl allant de 2020 à 2023

Le contrat du  Programme d’accès à l’éducation des jeunes et de la lutte contre leur travail dans les mines de Mwenga et de Wamba a été signé au mois de février 2020. Les travaux du Programme ont pu démarrer en  juin  de la même année et ils vont prendre fin en 2023. Les activités du Programme qui restent portent sur  la formation s’agissant du rattrapage scolaire en primaire et secondaire, la formation professionnelle des jeunes vulnérables et                                                                                                                  l’orientation des jeunes filles et garçons ayant des besoins spécifiques de protection et de santé physique et psychologique. Les autres activités concernent la formation et le soutien des groupes Réseau communautaire de protection de l’enfant, la création et la formation des Comités d’élèves et des parents ainsi que la formation des enseignants, des parents, des chefs locaux et  religieux sur la protection des jeunes. Les deux dernières activités ont trait aux groupes d’épargne et de crédit pour les parents des enfants bénéficiaires du Programme ainsi qu’au travail de plaidoyer auprès des autorités locales et des responsables des carrés miniers. Outre les activités susmentionnées une autre vise la sensibilisation de la population sur l’application des mesures-barrières en vue de lutter contre la propagation de la Covid-19.

Résultats du Programme

Les résultats  que visent les Programme sont les suivants : les jeunes  bénéficient d’une éducation garantie, ceux-ci participent à l’élaboration du Programme et de leur éducation,   les autorités locales et les communautés travaillent pour offrir des opportunités et une protection aux jeunes.  

 

                                 JOSEPH KIALA

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
5122098
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
320
12161
30553
5122098