26/02/2021
NOUS SUIVRE SUR

Gemena, le 05 février 2021 (caritasdev.cd) : On compte nombre d’organisations de pêcheurs et pisciculteurs œuvrant dans le cadre du Projet ‘Un Monde sans Faim’. Veut-on un exemple s’agissant des pêcheurs ? Dans le secteur Mbari, dans le diocèse de Molegbe, la Caritas  Congo Asbl a démarré son partenariat avec les  membres pêcheurs en 2018.

Il faut reconnaître qu’avant que celle-ci et son Projet ‘Un Monde sans  Faim’ se mettent à travailler la main dans la main avec les membres pêcheurs autrefois les prises de poissons étaient nombreuses, l’eau n’étant pas menacée du fait du désherbage et de l’utilisation du pesticide. Lors de la période de décembre à février une pêche assure une prise de poissons atteignant les 10 bassins. 

La période de sécheresses, les pêcheurs ne dépassent pas la quantité d’un bassin rempli de poissons. Monsieur Jean-Paul Mobekisi Mozabaka, dans cette activité de la pêche, estime pour sa part que la Caritas Congo Asbl a réuni par la suite une centaine de  ces pêcheurs au cours d’une formation.  Ceux-ci ont appris à ne pas polluer l’eau. Ils ont  aussi appris à « sélectionner » les poissons à prendre pour ne pas  perdre ou sacrifier les petits poissons. 

La formation a surtout  voulu faire d’eux de pêcheurs responsables, préservant la nature, étant des  pêcheurs responsables, étant entendu que les espèces de poissons sont supposées ne pas être épuisées.  Tous ces pêcheurs espèrent que le Projet ‘Un Monde sans Faim’  obtiendra  un autre financement pour poursuivre ses activités, car le besoin en encadrement fourni pas Caritas  Congo Asbl se fait vraiment sentir.

Ces pêcheurs pratiquent une pêche artisanale et il importe qu’il dispose d’un matériel pouvant améliorer leur travail grâce à une assistance en machettes, hameçons, filets, haches et bêches qu’ils attendent de la part de Caritas Congo Asbl.  Celle-ci a déjà eu à apprendre ici ou là auprès des pêcheurs leur souhait de pouvoir être assistés justement en pirogues et en tronçonneuses. Déjà le Projet ‘Un Monde sans Faim’ les a aidés sur le plan de l’élevage des animaux de la basse de cours.  Un autre besoin pour ces pêcheurs  est en celui en  rapport avec la conservation de poissons pris. On comprend ici qu’une chambre froide fera bien l’affaire.

Dibere Dieudonné est un des membres faisant partie d’une des Organisations  de la pisciculture et travaillant avec l’appui du Projet ‘Un Monde sans Faim’. Ledit Projet a sélectionné 4 de ces Organisations (Programmes) réunissant

100 ménages.  Caritas Congo Asbl a commencé à travailler avec ces pisciculteurs dans le cadre du Projet ‘Un Monde sans Faim’, alors que ceux-ci avaient aménagé leurs propres étangs.  Ce fut dès 2018. L’organisation paysanne Astog Tobalire Gemena (25 membres) dispose par exemple d’un étang de 20 m2 où ont été introduits 300 alevins. Caritas Congo Asbl a renforcé les capacités de ces pisciculteurs grâce à des formations et à l’appui en matériel de travail (brouette, pelle, bêche, machette, tuyaux PVC et alevins…). 

Cela a fait monter la courbe du rendement. L’étang donnait hier 50 kg de tilapias et aujourd’hui il « produit » 80 à 90kg de cette espèce de poissons.  Astog a vendu à la récente Foire agricole de Gemena des tilapia de 1kg à moins de 10.000 Fc.  Sur ce plan de la pisciculture, le Projet ‘Un Monde san Faim’ a des soucis s’agissant de la conservation du produit à vendre.  Un kit complet comprenant le congélateur, le panneau, la batterie ainsi que le motopompe pour l’alimentation en eau apportera un grand soulagement à ces pisciculteurs. 

 

      De notre Envoyé spécial à Gemena

JOSEPH KIALA

     

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
5030157
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
4
6822
43362
5030157