14/05/2021
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 12 janvier 2021 (caritasdev.cd) : Des hospices des vieillards et des paroisses de la Ville de Kinshasa ont bénéficié récemment d’une aide en vivres et en matériels anti-Covid19 de la Caritas. Il s’agit du reliquat de l’assistance apportée en septembre dernier par le projet « CDP-COVID19 », financé par une institution américaine dénommée Center for Disaster Philanthropy (CDP) via CRS (Catholic Relief Services), avec une enveloppe de 245.693 dollars US. Ces bénéficiaires additionnels ont donc été des hospices des vieillards et des paroisses ayant servi des sites de distribution de l’aide alimentaire et des kits de lavage de mains à 8.000 ménages vulnérables de cinq Zones de Santé de la ville de Kinshasa, affectés par la Covid19. Les deux opérations ont été réalisées par la Caritas Congo Asbl, en collaboration avec le Service de la Diaconie de l’Archidiocèse de Kinshasa.

« Les vivres sont remis aux hospices de vieillards à travers les 5 Zones de Santé du projet. Tandis que les kits de lavage de mains sont destinés aux paroisses ayant servi de sites de distribution de l’aide initiale destinée à 8.000 ménages vulnérables (parmi lesquelles des personnes de 3ème âge et avec handicap). Chaque paroisse reçoit 50 kits NFI (Biens non alimentaires) constitué chacun d’un bidon de 20 litres et de trois barres de savon de 80 grammes », avait indiqué Mr Tristan Bonyenga.  

Par ailleurs, « 64 colis des vivres ont été distribués à 4 homes des vieillards. Il s’agit des hospices de Saint Kizito (15 colis), Saint Kiwanuka (15 colis), Saint Pierre (20 colis) et de Kabinda (17 colis) », a souligné Mr Bonyenga.  Pour ce dernier, la distribution de ce reliquat en fin novembre 2020 est une preuve que la Caritas Congo Asbl et son partenaire diocésain n’ont pas voulu garder par devers eux le reliquat de l’aide principale destinée à 8.000 ménages vulnérables de la ville de Kinshasa. En faisant des paroisses et hospices de vieillards des bénéficiaires additionnelles du projet « CDP-COVID19 », Caritas Congo Asbl a tenu à assurer sa finalité, en permettant à ces entités de poursuivre l’assistance aux d’autres démunis qu’elles accueillent.

Un colis des vivres était composé de 50 kilos de farine de maïs, 15 kgs de haricot, 4 litres de l’huile végétale et 750 gr de sel de cuisine.

Satisfaction des bénéficiaires

« Ca nous réjouit de voir la Caritas continuer à venir en aide aux personnes vulnérables de notre paroisse en particulier et aux plus démunis en général. Que Dieu les bénisse et bénisse leur travail », a déclaré Mme Angèle Mukumesi, Déléguée de la Diaconie paroissiale à Saint Kizito du quartier Kingabwa dans la commune de Limete. Environ 1.000 ménages vulnérables (de toute croyance religieuse) avaient reçu en octobre 2020 de l’aide en vivres de la Caritas au site établi dans cette paroisse Saint Kizito, dans le cadre du projet « CDP-COVID19 ».

La Présidente de l’Hospice des vieillards Bolingani de la paroisse Saint Kizito, Mme Nzuzi Marthe, a exprimé quant à elle sa gratitude pour l’aide reçue. Cet hospice héberge dix hommes et 9 femmes, y compris 3 orphelins et 7 travailleurs.

Au quartier Kingabwa Sans fil, le Curé de la paroisse Saint Kiwanuka, Père Kevin-Serge Vomi, de la Congrégation des Salésiens de Don Bosco, gère l’hospice Bolingo, créé depuis 18 ans. « Cet hospice a été créé pour répondre aux besoins des personnes de 3ème âge abandonnées par leurs parents et l’Etat. Il compte dix vieillards internes et une centaine externe qui viennent pour les vivres ou des soins ». Il a remercié la Caritas Congo Asbl et ses partenaires (CDP) via CRS, y compris le Service de la Diaconie de l’Archidiocèse de Kinshasa, pour cette assistance reçue. Il a demandé aux personnes de bonne volonté d’en faire autant.

Mr Selemani, habitant du Quartier Kingabwa
Mr Selemani, habitant du Quartier Kingabwa

Sans apporter de l’aide à ce stade, un résidant du quartier Kingabwa Sans Fil a salué chaleureusement l’action de la Caritas et ses Partenaires : « Grand merci pour ce geste d’amour. Moi, j’en suis très touché. D’abord, cet hospice est un peu isolé par rapport au quartier. Penser à ses pensionnaires et leur apporter de l’aide, est un geste très noble à soutenir et que nous avons bien accueilli au quartier », a déclaré Mr Papy Selemani.

Guy-Marin Kamandji

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
5176232
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2117
13127
31400
5176232