27/10/2020
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 07 octobre 2020 (caritasdev.cd): En ce moment où sévit encore la Covid-19, Caritas Congo Asbl et ses partenaires tiennent compte du bien-être des personnes âgées dans leurs actions. Cela, conformément à l’un de ses principes, particulièrement, celui du « respect de la vie et de la dignité humaine ». Cette attention pour les personnes âgées rejoint aussi l’appel du Pape François, par l’entremise de son Représentant à la 45ème session du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, Mgr Ivan Jurkovič, Observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations-Unies à Genève, exprimé le 21 septembre 2020, tout comme celui du Secrétaire Général de l’ONU.

C’est dans cette optique qu’a été conçu le projet de « sensibilisation des populations et protection des personnes les plus vulnérables contre la pandémie de la maladie à Coronavirus dans la ville de Kinshasa ». Lancé mardi 09 juin 2020 par le Cardinal Fridolin Ambongo, Archevêque métropolitain de Kinshasa, il a été financé pour trois mois par le Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral du Saint Siège (Ndlr : du Pape), à travers la Caritas Internationalis.

Au-delà de la sensibilisation de la population de la capitale de la RDC, ce projet a également assuré la protection des personnes de 3ème âge hébergées dans huit hospices de vieillards de Kinshasa, en équipant ceux-ci avec des dispositifs de lavage des mains et des produits d’assainissement, notamment : des masques de protection, du savon liquide, du gel hydro-alcoolique, du chlore et de grands récipients pour la conservation de l’eau .

Cette activité a été mise en œuvre par le Bureau Diocésain des œuvres Médicales (BDOM) de l’Archidiocèse de Kinshasa, lequel avait aussi déployé des Relais Communautaires pour la campagne de sensibilisation contre la Covid19 dans la capitale de la RDC.

Ces homes de vieillards ont ainsi reçu notamment des masques de protection, du savon liquide, du gel hydro-alcoolique, du chlore, des dispositifs de lavage de mains et de grands récipients pour la conservation de l’eau. 

Les huit Hospices bénéficiaires sont : Saint Pierre (commune de Kinshasa), Saint François (Kintambo), Kabinda (Lingwala), Saint Kiwanuka (Kingabwa-Limete), Bolingani (Kingabwa-Limete), Saint Marc (Kingasani-Kimbanseke), FCA (Fondation Congolaise d’Assistance – Kimbanseke), Maison de la Paix (Salongo-Limete).

 Une assistance alimentaire selon les habitudes de chaque personne âgée

 Par ailleurs, deux parmi ces homes de vieillards ont reçu un appui alimentaire. Ils  ont présenté, par leurs responsables, des états de besoin de leurs 85 pensionnaires, selon leurs régimes alimentaires à la Caritas Congo Asbl. Après validation, ils ont reçu des enveloppes y relatives, par le truchement du Service de la Diaconie de l’Archidiocèse de Kinshasa, qui a exécuté ce volet dudit projet.

Il s’agit de l’hospice Saint Kiwanuka du quartier Madrandele dans la Commune de Limete et l’Hospice Saint Marc du quartier Kingasani 2 dans la commune de Kimbanseke.

« En faveur des personnes âgées, Caritas Congo Asbl assuré l’assistance en vivres à travers le Service de la Diaconie de l’Archidiocèse de Kinshasa. Deux hospices en ont bénéficié. Nous avons aussi remis une aide en kits de protection pour prévenir toute contamination à la Covid-19 ; et cela, dans huit homes de vieillards de la ville de Kinshasa. Vu leurs âges, et avec des régimes alimentaires auxquels ces personnes âgées sont probablement soumises, l’assistance alimentaire a été variée tenant compte des habitudes et besoins de chacune d’elles. Cet appui alimentaire a couvert trois mois », a indiqué Mr Emmanuel Bofoe en Charge de ce Projet à la Caritas Congo Asbl.

Guy-Marin Kamandji

 

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
4830140
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
653
1405
52567
4830140