20/09/2020
NOUS SUIVRE SUR

Idiofa, le 10 septembre 2020 (caritasdev.cd) : contribuer à la contention de la propagation de la pandémie de la COVID-19 et à la réduction de la morbi-mortalité liée à cette pandémie dans la province du Kwilu, tel est l’objectif général d’un projet lancé mercredi 09 septembre 2020 à l’Espace Cana de la ville d’Idiofa par Mgr José Moko, Evêque du Diocèse d’Idiofa. C’était en présence du Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl et des Autorités politico-administratives et sanitaires locales.  

 Le Projet d’Aide d'Urgence Multisectorielle pour Déplacés Internes, Retournés forcés de l'Angola et population hôte, Province Kasaï Central RD Congo - Complément Riposte Urgence contre la pandémie COVID 19 - Province Kwilu, fait suite à un autre projet exécuté avec l’appui financier du même bailleur dans la province voisine du Kasaï Central, notamment d’où sont partis plusieurs compatriotes expulsés de l’Angola.

De manière spécifique, il vise à renforcer la communication et l'engagement communautaire pour réduire le risque de transmission de la COVID-19 dans 5 Zones de Santé du Territoire d’Idiofa, en Province de Kwilu : Idiofa, Ipamu, Kimputu, Koshibanda et Mokala. D’une durée de six mois, ce projet est financé par le Ministère allemand des Affaires Etrangères (AA), via la Caritas Allemagne, avec une enveloppe de 583.000 dollars américains. Il est exécuté par la Caritas-Développement Idiofa, sous l’accompagnement technique et financier de la Caritas Congo Asbl, qui en a mené le plaidoyer auprès de son partenaire allemand.

 Renforcement des capacités des Prestataires …, sensibilisation de la population,  appui alimentaire aux plus vulnérables, etc.

 Durant les six mois du projet, l’action de la Caritas Congo Asbl et de la Caritas-Développement Idiofa consistera à renforcer les capacités des prestataires (Médecins, Infirmiers, Animateurs Communautaires…) ; renforcer les capacités des techniciens de laboratoire et des hygiénistes sur la COVID 19 ; renforcer le plaidoyer auprès des autorités politico-administratives et religieuses avec leur implication dans la lutte contre la COVID-19.

 Le renforcement de la surveillance de la Covid-19 est une autre activité de ce projet. Elle se fera dans les 5 Zones de Santé ciblées. Ces Zones de Santé seront dotées des intrants /matériels pour renforcer les gestes-barrières et la prévention de COVID.

 Il  s’agit de : 50 Thermo-flashes performants ; 5.000 cache-nez (masques) ; 250 Kits lave-mains ; 10 cartons de savon liquide ; 5 Cartons de Solution Hydro-alcoolique ; 50 Kits de Protection et Contrôle de l’Infection (PCI) ; 5 motos YAMAHA DT 125 avec casque,  5 Ordinateurs portables et 5 Modems 4G pour les Points Focaux.

 Par ailleurs, il est prévu l’intensification des interventions WASH (Eau-Hygiène-Assainissement) au sein des 5 Hôpitaux Généraux de Référence de ces 5 ZS. Et cela, par la disponibilité en eau potable (10 citernes de 500 litres) ; la réhabilitation / construction d’incinérateurs et des toilettes hygiéniques ainsi que la dotation en Kits préparation de chlore.

 En outre, les personnes de 3ème âge et les enfants abandonnés vivant dans les hospices et /ou couvents bénéficieront d’une prise en charge alimentaire, au-delà de la sensibilisation. Celle-ci sera par contre étendue à toute la population  des 5 ZS en général par leur approvisionnement avec 5.000 flyers et affiches en trois langues (français, lingala et kikongo) ; 156 pancartes ; 500 mégaphones avec des piles ; etc. L’organisation des émissions hebdomadaires sur la COVID-19, à travers les chaînes des radios et télévision existantes dans le Territoire d’Idiofa couvrant les 5 ZS, entrent dans ce volet.

 Des réponses aux questions de l’assistance et engagement communautaire attendu ….

 Dans son mot de circonstance, le Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl, Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo, a remercié toutes les Parties prenantes de ce projet, particulièrement la Caritas Allemagne et l’Evêque d’Idiofa.

Mr Boniface DEAGBO, Sec. Exécutif de Caritas Congo Asbl
Mr Boniface DEAGBO, Sec. Exécutif de Caritas Congo Asbl

Aux Autorités Politico-administratives, il a indiqué attendre un suivi pour la réalisation optimale des objectifs de ce projet. « La COVID-19 est là ; nous devons vivre avec. Mais, tout en respectant l’application stricte des mesures ad hoc pour freiner la maladie », a-t-il souligné.

 « A ce jour, la province du Kwilu, distante de la ville de Kinshasa d’environ 550 Kms par route, rapporte 6 cas confirmés de COVID-19. Cependant,  il est important d’attirer l’attention de notre population que cette pandémie COVID-19 risquerait de progresser très vite dans cette province, si des mesures-barrières édictées par le Ministère de la Santé, sous le pilotage du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, ne sont pas appliquées correctement. En fait, ce risque se justifie non seulement du fait de la proximité géographique du Territoire d'Idiofa avec Kinshasa, mais aussi à cause de la forte concentration des populations dans les 5 Zones de Santé qu’il compte», a relevé le Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl.

 Dans son mot de bienvenue, l’Administrateur du Territoire d’Idiofa, Mr Jean-Marie Laswe, est revenu particulièrement sur la gratitude envers le bailleur des fonds : « Nous remercions particulièrement la Caritas Allemagne  pour son secours à la RDC en général et au Diocèse d’Idiofa en particulier. En ce moment où la population allemande est menacée elle aussi par cette pandémie ». Composé de 12 Secteurs et 7 Communes rurales, le Territoire d’Idiofa a une superficie de 20.000 Km2 avec une population estimée à 2.764.822 habitants, faisant de lui le 2ème Territoire de la RD Congo, en termes démographiques, et cela, après Lubero au Nord-Kivu, a noté Mr Laswe.

 Prenant la parole à son tour, l’Evêque d’Idiofa s’est réjoui de la proximité de la Caritas Allemagne pour son Diocèse, ainsi que de l’implication positive de la Caritas Congo Asbl. « Je voudrais que cette assemblée puisse accueillir ce projet comme l’expression de la charité de notre Eglise », a martelé le Prélat, qui a adressé tout son encouragement aux équipes de sa mise en oeuvre.

 Mgr Moko rassurait deux des quatre intervenants, invités à poser librement des questions au Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl. L’un a plaidé pour l’implication des leaders communautaires (femmes notamment) et l’autre en faveur des agents de sécurité pour la réussite du projet. Un troisième s’est demandé si ce projet tenait compte de la Coordination de la riposte contre la Covid-19 fonctionnant dans le Territoire d’Idiofa, dans laquelle siège pourtant la Caritas-Développement Idiofa. Evoquant la rareté et le coût élevé à Idiofa du chlore, un médecin-hygiéniste a été édifié par Dr Amédée Yambi (Chargé de Programme de Santé/ Caritas Congo Asbl et en charge dudit projet) de la présence de ce produit parmi les kits à remettre aux Hôpitaux Généraux de référence des 5 ZS. 

Un échantillon de Thermo-flash et d'un lave-main
Un échantillon de Thermo-flash et d'un lave-main

  

 « A tous les intervenants à ce projet, je rappelle que ces kits sont des biens communs. Et pour nous, le bien commun est sacré», a souligné Mgr José Moko, appelant toute la communauté à la vigilance sur leur utilisation. C’était avant la remise symbolique par lui et le Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl des échantillons de ces matériels à la Coordonnatrice de la Caritas-Développement Idiofa (Sœur Elisabeth Gitoga). Cette dernière les remettait à l’Administrateur du Territoire, lequel les passait au Médecin-Chef de Zone de Santé d’Idiofa (l’une de 5 retenues par le projet).

 Pour mémoire, Caritas Congo Asbl est l’organe technique chargé de la Pastorale Sociale de l’Eglise Catholique en RDC. Avec ses 47 Bureaux (Caritas-Développement Diocésaines) disséminées à travers tout le pays, elle s’occupe des activités liées à la promotion de la Santé, à celle du Développement durable et à la réponse d’urgence/Social. Elle est l’une des 165 Organisations membres de la grande Confédération Caritas Internationalis, dont le siège est en la Cité du Vatican. Partenaire important du Gouvernement congolais dans la mise en œuvre de ses politiques publiques, spécialement en matière de la santé, Caritas Congo Asbl couvre environ 40% de l’offre des services de santé à la population congolaise à travers les 47 Bureaux Diocésains des Œuvres Médicales (BDOM) de son Réseau.

Guy-Marin Kamandji

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
4753992
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
23
9305
36250
4753992