21/10/2020
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 02 mars 2020 – (caritasdev.cd) - : Avant la célébration eucharistique d’action de grâce le samedi 29 février 2020 à la paroisse Saint Joseph comme point d’orgue pour la clôture, la Caritas-Développement Kinshasa a organisé la veille, dans la capitale de la RD. Congo, la levée des contributions en argent qui a été prévue dans le cadre de sa Semaine caritative, du 27 au 29 février 2020, en présence de divers invités. Le thème de cette Semaine caritative de Kinshasa a été : « Connaître la Caritas-Développement Kinshasa pour mieux la soutenir » et elle est intervenue au Centre catholique Nganda, rapporte caritadev.cd

Ladite levée des contributions a aussi prévu des bons de souscription en faveur des actions de la Caritas-Développement de Kinshasa (CDK). Quand l’heure fut arrivée, des personnes présentes ont donné leur contribution ou pris des bons de souscription pour assister la Caritas-Développement Kinshasa dans son apostolat. Monsieur l’Abbé Bienvenu Masunga Ndotoni, Directeur de la CDK, a expliqué à l’intention des invités le sens de cette Semaine caritative de Kinshasa. Monsieur Prince Kikalulu Matondo et François Mbutshitshi, respectivement Responsable du Service technique de Développement et Responsable du Service des Urgences et Protection sociale au sein de la Caritas Kinshasa, ont donné aux invités des explications sur les activités que celle-ci réalise présentement. Un documentaire montrant des images de la CDK a été proposé aux invités dans une des salles du Centre catholique Nganda où a eu lieu ladite activité de levée des fonds. Parmi ces invités on a compté l’Abbé Arthur Ponde, Directeur honoraire de la CDK et actuel Directeur du Centre Nganda, plusieurs chrétiens représentant divers doyennés de l’Archidiocèse ainsi que le Responsable du Fonds de solidarité au niveau de la Caritas nationale ou Caritas Congo Asbl.

Comment fidéliser un partenaire technique et financier

Ce Responsable du Fonds de solidarité-Caritas Congo Asbl avait auparavant été le facilitateur de la séance académique lors de cette journée du vendredi 28 février 2020. Celle-ci a été marquée par une conférence et la tenue des travaux de carrefour. Monsieur Gratien Mundia de la Coopération technique canadienne a dans sa conférence dit un mot sur le comment de la fidélisation d’un partenaire technique et financier. L’orateur a insisté entre autres sur la bonne gouvernance institutionnelle, les initiatives efficaces, efficientes avec des résultats durables ainsi que la transparence et le contrôle des investissements.

Les participants et les invités en photo de famille au cours de la Semaine caritative de Kinshasa

La mise en commun des travaux de carrefour au niveau de 4 groupes est intervenue après la présentation de la Sœur responsable de la Diaconie, un Service diocésain lancé à Kinshasa par le Cardinal-Archevêque Ambongo. La religieuse a indiqué que ledit Service est capable de mobiliser des fonds pour les mettre au service des vulnérables. Elle a précisé que la Caritas quant à elle doit cibler des œuvres de développement.

Amélioration des conditions de vie de la communauté et son autopromotion

Le premier carrefour a abordé les stratégies du développement durable à mettre en place au niveau des structures diocésaine, décanale et paroissiale pour l’amélioration des conditions de vie de la communauté. Le deuxième carrefour a examiné quant à lui la question de ce qu’il faut faire au niveau des structures décanales ou paroissiales pour booster les activités et développer les aptitudes en vue d’une autopromotion des communautés. Le troisième groupe s’est focalisé sur la question de la bonne gouvernance semblant être le goulot d’étranglement des structures et ce qu’il faut mener comme actions d’urgence pour se repositionner. Le quatrième groupe a axé ses réflexions dans les travaux de carrefour sur la question de savoir comment penser répondre à l’exigence de la bonne gouvernance et à celle de la pro-activité au niveau des paroisses.

Défis et perspectives de la CDK pour la prise en charge des vulnérables

Les conférences lors de cette Semaine caritative de Kinshasa ont donné lieu à des échanges et débats riches. Il en fut le cas aussi lors de la journée du jeudi 27 février 2020 avec ses 4 conférences ayant marqué le premier jour de cette Semaine caritative organisée par la CDK. L’Abbé Bruno Nzungu lors de son exposé à cette occasion a répondu à cette question : Caritas, Qu’est-ce à dire ? L’Abbé Bienvenu Masunga a parlé la Caritas-Développement Kinshasa, sur ses réalisations et les bonnes pratiques. Monsieur Albert Kamba Tshimbombo a abordé la question du réseau des volontaires communautaires au niveau des paroisses, relevant les défis et perspectives à suivre de près. Monsieur l’Abbé Arthur Ponde a dans sa conférence approfondi le sujet dit « Les défis et perspectives de la Caritas-Développement Kinshasa pour la prise en charge des vulnérables à l’heure des défis du développement durable ». Toutes ces conférences dans l’ensemble ont montré que la Caritas Kinshasa et son réseau des Caritas paroissiales ont procédé à une remise en question de leur œuvre pour aborder leur avenir dans un autre état d’esprit.

 

JOSEPH KIALA

 

 

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
4822060
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1121
4689
44487
4822060