14/05/2021
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 30 janvier 2020 (caritasdev.cd) : Caritas Congo Asbl organise le troisième cycle de la phase I de formation des formateurs vulgarisateurs agricoles. Le lancement officiel de cette formation a eu lieu lundi 27 janvier dernier au Centre d’Accueil Caritas à Kinshasa. Cette session se tient jusqu’au 17 février 2020. Elle porte sur le renforcement des capacités des agents de Service National de vulgarisation agricole et des leaders du secteur agricole.

Cette activité est financée par l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (Koica), à travers l’Institut Coréen pour la Stratégie du Développement (Korea Institute for Development Strategy, KDS). Cet appui est la preuve de la coopération entre l’Etat Congolais et le Gouvernement de la République de Corée.

Prenant la parole pour le mot d’ouverture, Mr Mathunabo André, Représentant du Secrétaire Exécutif de la Caritas, empêché, a remercié vivement l’Institut Coréen pour la stratégie du Développement qui a accepté de collaborer avec la Caritas afin de doter les participants des principes et grandes lignes intégrées pour leurs rendre capables de comprendre les aspects en lien avec les cultures vivrières et maraichères ainsi que l’élevage.

Il a souligné que cette formation comprend cinq modules, dont deux en cours de tronc commun pour les 40 participants et trois en cours spécifiques repartis en groupe de 15 et 10 participants.

Le premier module porte sur la vulgarisation agricole. Il sera dispensé dans 30 heures, dont 10 heures consacrées aux travaux pratiques. Le deuxième module concerne le marketing agricole pour 18 heures, dont 4 heures pour les travaux pratiques.

Les cours spécifiques ou  module 3 concernent les produits vivriers, avec de 62 heures, dont 30 heures pour les travaux pratiques. Le quatrième module va porter sur l’horticulture (cultures maraichères), avec 62 heures, dont 30 heures pour les travaux pratiques. Le cinquième module  va se pencher sur l’élevage, avec 62 heures, dont 31 heures pour les travaux pratiques.

Il reste entendu que ces contenus iront compléter les connaissances des participants ainsi que celles de petits producteurs dans la réalisation de leurs tâches quotidiennes dans le but d’améliorer la sécurité alimentaire, a poursuivi Mr Mathunabo André.

Une petite démonstration interpellatrice a été faite par les groupes des enseignants stagiaires, formés précédemment en vue de stimuler l’attention des participants durant ces assises.

Pour rappel, Caritas Congo Asbl a pu organiser avec succès la formation des formateurs sur la vulgarisation agricole en RDC, entre le 20 avril et le 11 mai 2018.

 

Paris Mona

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
5176064
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1949
12959
31232
5176064