18/01/2020
NOUS SUIVRE SUR

Mbuji-Mayi, le 15 janvier 2020 (caritasdev.cd) : accès à la viande de bœufs, promotion de l’élevage de gros bétails et de la traction bovine, sont autant d’objectifs de développement communautaire visés par Caritas-Développement Mbujimayi, à travers sa ferme agropastorale de Katupuila.

En fait, Caritas-Développement Mbuji-Mayi s’est lancée depuis juillet 2017 dans l’élevage des vaches, dans sa ferme agropastorale de Katupila. Cette dernière est située à environ 125 km de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la Province du Kasaï Oriental. Elle compte actuellement un cheptel de 40 bêtes dont 16 génisses, 11 vaches, 11 veaux et 2 taureaux. L’objectif de ce projet est de contribuer à l’amélioration de la nutrition, en facilitant à la population l’accès à la viande de bœufs.

Par sa ferme agropastorale de Katupuila, Caritas-Développement Mbuji-Mayi vise aussi à initier les paysans à organiser l’élevage de gros bétails par le système de métayage. Un autre objectif fixé est de favoriser la technique de traction bovine  en offrant les bœufs aux Organisations Paysannes pour la promotion de l’agriculture dans les communautés rurales.

Dans la même optique, Caritas-Développement Mbiji-Mayi voudrait vulgariser l’usage de la bouse pour la fertilisation du sol et la protection de l’environnement, a indiqué Mr Jean-Pierre CIAMA, Chargé de projet de la Caritas-Développement Mbuji-Mayi, cité dans une dépêche de cette Structure de l’Archidiocèse de Mbuji-Mayi.

Accompagné d’un Consultant, Docteur Vétérinaire Pierre NGANDU, ce dernier a effectué du 06 au 08 novembre 2019 une mission de suivi des activités à la ferme agropastorale Katupuila pour entretenir les bœufs qui s’y trouvent. Cette activité a été réalisée en vue  d’installer un système d’abreuvoir à base des futs vides, soigner et décorner les bêtes et enfin procéder à la castration des veaux mâles concernés.

Arrivé sur place, le vétérinaire Pierre NGANDU, avec l’équipe de 4 bouviers, ont soigné 42 bêtes dont 40 de Katupuila et deux autres d’un projet tiers. Ils ont ensuite fait l’écornage et la démarcation de 11 veaux.

Cette équipe de la Caritas-Développement Mbuji-Mayi a castré 8 veaux.
Pendant ces 3 jours de mission, Jean-Pierre TSHIAMA a constaté deux grandes difficultés : le mauvais état de la route du tronçon Ngandajika-Katupuila et l’accumulation du sable sur l’endroit prévu pour installer le système d’abreuvoir.

En effet, sous la conduite du Chef du village, l’équipe de la Caritas-Développement Mbuji-Mayi et les bouviers  ont découvert  un bon abreuvoir d’une rivière appréciée par le Docteur Vétérinaire Pierre NGANDU. Ce cours d’eau important découvert reste le lieu indiqué où les bêtes pourront boire désormais.

Guy-Marin Kamandji

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3846813
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1726
32159
92588
3846813