28/02/2020
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa le 24 décembre 2019 (caritasdev.cd): pour préparer son Personnel à accueillir dans son cœur l’Enfant Jésus, l’Emmanuel, Dieu avec nous, Caritas Congo Asbl a organisé une récollection vendredi le 20 décembre 2019, à la chapelle de son centre d’accueil à Kinshasa.  Elle a été animée par Monsieur l’Abbé Fidèle MABUNDU, Doyen de la Faculté de la  Théologie de l’Université Catholique du Congo(UCC).

Le thème de cette recollection a été « Jésus la Parole qui vient changer le monde ». Ce thème pourrait être la réponse à la question « qu’est-ce que les gens disent de moi ; pour vous, qui suis-je ? », a relevé d’entrée de jeu le prédicateur. Il a exhorté le Personnel en disant : « parler  de Jésus-Christ peut changer le monde. Nous devons regarder Jésus avec l’esprit ouvert. Il est porteur d’une vision, d’un projet qui nous interpelle et nous change ».

L’Abbé Fidèle a abordé le sujet à deux volets. Il est d’abord parti de la prise de conscience de la situation de la RD Congo et de l’Afrique, avant d’indiquer ce qu’il y a à faire. Le contexte global de l’Afrique est caractérisé par une misère épouvantable, la mauvaise gestion des ressources disponibles, le désespoir, la guerre, etc., a-t-il dit.

En décrivant ce contexte, le prélat a montré par ailleurs que l’Eglise de la RDC se situe dans une société en détresse. « C’est à l’intérieur de cette société en difficulté que l’Eglise et nous chrétiens sommes appelés à témoigner notre foi ».

C’est pourquoi monsieur l’Abbé a exhorté son auditoire à une « conscientisation individuelle et collective pour sortir de cette situation ».

Dans cette exhortation, l’Abbé Fidèle a montré comment parler de Jésus dans cette situation complexe. Il a cité notamment l’Evangile selon Saint Jean 10 :10, par lequel Jésus  est venu pour que nous ayons une vie dans l’abondance. Il a insisté sur le fait que « l’Evangile de Jésus vient nous trouver là où nous sommes, là où nous travaillons dans nos angoisses, dans nos imperfections. »

Et de poursuivre : « Nous devons évangéliser ; car, nous sommes les témoins. Si nous voulons changer notre monde, il y a des valeurs à suivre. Jésus nous demande d’encourager ce qui est bien ; d’avoir l’esprit de compassion, du partage, du pardon. Nous devons développer des valeurs, les principes et décourager les antivaleurs comme la corruption, le mensonge, la tricherie, le vol, l’égoïsme, le tribalisme et les violences de toutes sortes ».

 L’Abbé Fidèle Mabundu a conclu en disant : « Jésus est la Parole qui vient changer le monde, à travers nous. Notre société a besoin des hommes et femmes inébranlables dans leur foi, qui savent inviter les autres à prendre leur vie en mains ».

Après avoir invité l’assemblée à la méditation sur l’Evangile de Jésus selon Saint Mathieu 25, 31-46, le prêtre lui a offert un moment de réflexion et d’échanges pour savoir si le Christianisme reste encore pertinent dans la société actuelle.

Adresse du Sec. Exéc. de Caritas Congo Asbl à la fin de la messe
Adresse du Sec. Exéc. de Caritas Congo Asbl à la fin de la messe

Une célébration eucharistique a été concélébrée par l’Abbé Fidèle Mabundu, assisté de l’Abbé Augustin Bita (Aumônier de la Caritas Congo Asbl) et l’Abbé Eric Abedilembe (2ème Secrétaire Adjoint de la Caritas Congo). 

Prenant la parole pour le mot de clôture, le Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo, Monsieur Boniface Nakwagelewi ata Deagbo, a remercié le prédicateur du jour et l’aumônier, sans oublier tout le personnel pour leur participation active à cette recollection. Un repas fraternel a été partagé à la fin de la messe.

Tshintu Kamanda Madeleine (Stagiaire)

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
4038197
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
7435
16258
120802
4038197