10/12/2019
NOUS SUIVRE SUR

Molegbe, le 29 novembre 2019 (caritasdev.cd) : près d’une dizaine de femmes de « AVEC Bolingo » , y compris des hommes, s’étaient regroupés, joyeux, samedi 23 novembre 2019, autour d’une caisse en bois d’environ un mètre-carré, bien cadenassée, dans une parcelle à une centaine de mètres du marché de Molegbe. Molegbe est une localité située à 15 km de Gbadolite, le chef-lieu de la Province du Nord-Ubangi, en RD Congo. Ce jour-là, elles recevaient un invité de marque : le Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl, Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo. Sa présidente a ainsi retracé l’historique de son association, en soulignant l’encadrement reçu de l’équipe du projet « Un Monde sans Faim », exécuté par la Caritas-Développement Molegbe. Au centre de cette rencontre, l’évolution positive et heureuse de leur Association Villageoise d’Epargne et Crédit (AVEC), mis en place par ce projet.

« Viens d’abord nous sensibiliser, fils. Si nous sentons que cette activité a de l’avenir, nous nous y mettrons », a résumé la présidente, rappelant leurs entretiens de départ avec l’un des animateurs du projet. « Il nous a formées pendant une semaine, avant de nous montrer des photos des activités similaires à partir de son ordinateur portable. Nous y avons vus aussi de vieilles personnes comme moi. Ayant compris alors le bien-fondé de cette activité, nous nous sommes décidés de ne pas la lâcher », a enchaîné la sexagénaire.

Elle a demandé aux membres de son association d’y adhérer, « car notre enfant nous a ouvert la mémoire ».  Aux dires de la présidente, l’animateur leur avait par la suite remis une caisse à trois cadenas. « Chaque dimanche, il passe nous voir. Nous en sommes à la 4ème semaine. Ce que nous avons obtenu, nous réjouit énormément et nous n’allons plus baisser les bras », a-t-elle soutenu. Selon elle, beaucoup d’autres femmes les envient et demandent à ce que l’animateur les aide à mettre aussi en place leur AVEC.

Quatre Organisations des Producteurs (OP) sont représentées dans cette association, dont les membres de ‘Bengana Nzala’ sont majoritaires. Poursuivant les propos de la présidente, la Secrétaire a indiqué que la mise est de 500 Francs Congolais (pour une part), environ 0.30 dollars US. « S’étant bien appropriés l’initiative, les membres se sont permis allégrement d’acheter quatre à cinq parts chacune. C’est dire que l’initiative a beaucoup plu aux gens. Dimanche, lorsque nous nous réunissons ici chez la Trésorière, c’est une foule qui vient nous observer. Les gens ont envie d’entrer dans AVEC. Nous leur disons d’attendre que nous puissions libérer les premiers crédits, dont le capital est actuellement en train de se consolider grâce à nos épargnes hebdomadaires », s’est exprimée Mme Pichouna Sagbibwaniwa, la Secrétaire.

140.200 FC d’épargne en quatre semaines

L’idée de départ des membres de l’AVEC Bolingo, forte de 27 membres,  était de réunir les fonds pour payer les frais scolaires de leurs enfants, a relevé la Secrétaire. Mais, l’initiative ayant commencé après la rentrée scolaire, ils attendent commencer à prendre les prêts en janvier 2020.

« Nous demandons à vous Responsables de Caritas d’ouvrir cette initiative aux autres personnes, car AVEC a fait bouger toute notre localité. Que l’animateur Frédéric aide aussi d’autres associations à bénéficier de cette initiative. Car, nous estimons que si cette initiative atteint tout le Congo, il n’y aura plus de ristourne et de ‘Banque Lambert’ qui exigent de forts taux d’intérêt.   

La caisse enregistre un montant de 140.200 Francs Congolais (environ 84,96 $ US) d’épargne en quatre semaines, en plus de 21.000 FC pour le Fonds de Solidarité (pour des cas de maladies, mariage, deuil, accouchement, etc., parmi les membres). Mais, cette caisse n’a pas pu être ouverte, à cause de l’absence de l’un de trois détenteurs des clés.

Prenant la parole à cette occasion, le Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl a félicité les membres de l’AVEC pour leur engagement. «Les enseignements reçus de l’animateur Frédéric, c’est pour votre intérêt et celui de vos conjoints et enfants. Ce n’est pas pour la Caritas », a-t-il insisté, avant d’être rassuré par ses interlocuteurs que AVEC continuera même après le projet « Un Monde Sans Faim ». Mr Deagbo s’est réjoui du montant que les membres de cette association ont pu épargner en quatre semaines seulement. Il a promis de repasser en 2020 pour savoir si cet engagement tiendra.

La Secrétaire de l'AVEC Bolingo prenant la parole
La Secrétaire de l'AVEC Bolingo prenant la parole

 « Association Villageoise d’Epargne et Crédit (AVEC) a comme objectif primordial d’apprendre aux membres des Organisations des Producteurs (OP) comment épargner. Ses membres doivent préalablement disposer d’une activité génératrice de revenus. Et, ils ont fixé la part à 500 Francs Congolais, pour une limite de cinq parts au maximum », a indiqué Mr Frédéric Ndangali, ingénieur agronome et un des animateurs du projet « Un Monde Sans Faim ».

Les membres d’AVEC se rencontrent chaque dimanche à 15 :00 locales, contribuant à ladite caisse. « AVEC Bolingo » a commencé ses activités le 27 octobre 2019, soit un mois.  En janvier ou février 2020, ils commenceront à se donner de petits crédits entre eux. Ils ont convenu d’imposer un taux d’intérêt de 10% pour cela.

Pour rappel, les actions réalisées par le projet « Un Monde Sans Faim » visent à contribuer à l’amélioration de  la sécurité alimentaire  et à l'approvisionnement en produits alimentaires, et ce, par la relance des activités agricoles, pastorales et de pêche. Ce projet de cinq ans a ciblé 5.000 ménages bénéficiaires directs, dont 3.483 hommes soit 69% et 1.517 femmes, soit 31% touchés et regroupés dans 150 Organisations des Producteurs dans le Provinces du Nord-Ubangi et Sud-Ubangi. Le projet est mis en œuvre par 4 partenaires du Réseau Caritas,à savoir Caritas Allemagne, Caritas Congo Asbl, Caritas-Développement Budjala et Caritas-Développement Molegbe.

Caritas Congo ASBL a obtenu de la Caritas Allemagne (DCV), par le biais du Ministère Allemand pour la Coopération et le Développement (BMZ), un fonds pour la mise en œuvre dudit projet pour la,période allant de 2018 à 2022.

 Guy-Marin Kamandji

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3651039
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1032
6567
55216
3651039