10/12/2019
NOUS SUIVRE SUR

Gbadolite, le 22 novembre 2019 (caritasdev.cd) : Une délégation de Caritas Congo Asbl, conduite par son Secrétaire Exécutif, Mr Boniface Nakwagelewi ata Degabo, séjourne depuis jeudi 21 novembre 2019 au Nord-Ubangi, l’une des provinces touchées par de fortes inondations depuis mi-octobre dernier. Après s’être entretenu avec les Autorités Provinciales et locales, il a remis une première assistance humanitaire symbolique aux sinistrés les plus vulnérables de deux Groupements du Territoire de Mobayi-Mbongo (Ziamba et Kumbu) dans le Secteur de Motende ainsi que du quartier Kambo de la Commune de Ngaza (Marie de Gbadolite). Cette aide est constituée des savons de ménage et de toilette, ainsi que de quatre pirogues.

Cette visite fait suite au plaidoyer que Caritas Congo Asbl ainsi que son Réseau national et international ont entamé depuis le déclenchement de cette catastrophe. En fait, alimentée en informations par Caritas Congo Asbl, Caritas Internationalis mobilise depuis le Vatican ses 165 membres dans le monde pour obtenir des fonds pouvant permettre une contribution éventuelle du Réseau Caritas à la réponse humanitaire en cours de déploiement dans les provinces touchées par ces inondations.

 « Je lance donc un message de solidarité à la population affectée par ces inondations. Parce que nous ne pouvions pas venir les mains vides, nous avons emmené une enveloppe de 3.320.000 Francs Congolais (FC). La Caritas locale, Caritas Molegbe, va utiliser cette enveloppe pour acheter et distribuer du savon aux  populations sinistrées, en ciblant les victimes les plus vulnérables dans trois quartiers», a-t-il déclaré. La remise symbolique de cette aide a été faite en présence de l’Administrateur du Territoire Adjoint en charge des Affaires Politiques et Administratives de Mobayi-Mbongo, mandaté par son Titulaire.

Mr Deagbo a ajouté que la Caritas est toujours avec les populations avant, pendant et après les catastrophes. Parlant du cas particulier du Nord-Ubangi, il a cité quatre derniers projets successifs de sécurité alimentaire ayant ciblé les réfugiés centrafricains et des communautés d’accueil, financés par le Gouvernement allemand. « Actuellement, nous sommes dans un projet de développement et de sécurité alimentaire, dénommée ‘Un Monde Sans Faim’, financé par le Gouvernement allemand, à travers la Caritas Allemagne et la Caritas Caritas Congo Asbl. Il est exécuté par la Caritas Molegbe », a-t-il relevé. Ce projet cible 3.000 ménages dans le Diocèse de Molegbe et 2.000 autres dans celui de Budjala.

L’Association des Pêcheurs de Mobayi-Mbongo (APM), encadrée par le projet « Un Monde Sans Faim », fait partie de 50 ménages, regroupés en deux Organisations Paysannes, bénéficiaires de ce projet dans le Territoire de Mobayi-Mbongo. Elle a perdu toutes ses huit pirogues. C’est pour la soutenir et lui permettre de relancer ses activités, que l’aide symbolique apportée par la caritas Congo Asbl va leur acheter quatre pirogues. « Je vous remercie de votre assistance et d’être venue nous réconforter, dans des conditions où vous nous trouvez comme des réfugiés », a déclaré son président, Mr Daniel Baro Gwango. En effet, leurs maisons ayant été détruites par les inondations, ces familles des pêcheurs se sont construit des huttes dérisoires le long de la route Mobayi-Mbongo-Gbadolite.

Des huttes construites par les sinistrés le long de la route à Mobayi-Mbongo
Des huttes construites par les sinistrés le long de la route à Mobayi-Mbongo, faute de mieux!

Rapport d’évaluation multisectorielle : 181.989 personnes dans les besoins urgents

Avant de visiter les sinistrés dans le Territoire de Mobayi-Mbongo, la délégation de Caritas Congo Asbl a rencontré le Vice-Gouverneur du Nord-Ubangi, Mr Oscar Oshobale, en lieu et place du Gouverneur en mission de plaidoyer à Kinshasa. Ce dernier a résumé à ses hôtes le « Rapport d’évaluation multisectorielle du sinistre dans les zones inondées de la Province du Nord-Ubangi ».

Selon ledit rapport, cette inondation a affecté 146.023 autochtones, 35.966 réfugiés, soit 181.989 personnes ou 30.331 ménages, dans 234 villages/quartiers. Elle a détruit des infrastructures sociales, mais aussi tous les biens alimentaires et non alimentaires. 

Ainsi, le document cite 30.331 maisons et toilettes  détruites,  113 écoles, 81 églises, 15.567 tombes et 60 ponts. Les Cellules locales de Gestion des Crises continuent à enregistrer les sinistrés qui ne cessent de faire les mouvements  vers les villages non inondés, poursuit le rapport. On a enregistré 10 décès. Et le sinistre a touché 255 personnes avec handicap, 32.023 enfants de 0 à 5 ans, 6.785 femmes enceintes et 6.785 femmes allaitantes.

Le rapport a également noté la destruction de 32.865 hectares de champ, 360 sources d’eau, 3.959 kg d’intrants de pêche et 489 tonnes des produits agricoles. Il y a lieu de redouter les conséquences liées à la montée des cadavres et des excréments sur l’eau qui,  donnent une odeur nauséabonde, ce qui peut être source de plusieurs maladies.

Par ailleurs, les écoles et les formations sanitaires emportées paralysent l’éducation des enfants et la santé de toutes les communautés sinistrées, y compris les Réfugiés Centrafricains. La recrudescence de la malaria, de la typhoïde et des maladies hydriques serait la principale cause des décès parmi les sinistrés, alerte le rapport.

Quoi qu’il en soit, le niveau des eaux est en train de baisser sensiblement, comme l’a constaté la délégation de Caritas Congo Asbl à Mobayi-Mbongo. Le Maire de la Ville de Gbadolite (Mr Molegbe), la Ministre provinciale du Genre, Famille et Enfants (Mme Nadège Wenzele), l’Administrateur du territoire de Mobayi-Mbongo (Mr Jean-Pierre Boka), l’Assistant Chargé de Protection de la Commission Nationale pour les réfugiés /CNR (Mr Grace Merenge), sont tous unanimes que les besoins humains des sinistrés sont immenses et qu’il faille y apporter une réponde rapide et efficace. La Caritas Congo Asbl a aussi échangé avec des responsables du HCR dans le Nord-Ubangi.

En guise de réponse apportée jusque-là, il y a lieu de retenir les 2.500.000 FC du Gouvernorat du Nord-Ubangi et près de 200 sacs de sel remis aux sinistrés par le Député Provincial Mokili, y compris l’intervention de la Caritas Congo Asbl. D’autres acteurs humanitaires promettent pour bientôt leurs interventions, y compris le Gouvernement central dont une délégation conduite par le Ministre des Affaires humanitaires est annoncée pour demain samedi à Gbadolite.

Pour mémoire, Caritas Congo Asbl est l’organe technique chargé de la pastorale Sociale de l’Eglise Catholique en RDC. Avec ses 47 Bureaux (Caritas Diocésaines) disséminées à travers tout le pays, elle s’occupe des activités liées à la promotion de la Santé, à celle du Développement durable et à la réponse d’urgence/Social. Elle est l’une des 165 Organisations membres de la grande Confédération Caritas Internationalis, dont le siège est en la Cité du Vatican.

Guy-Marin Kamandji (Envoyé Spécial)

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3651359
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1352
6887
55536
3651359