26/06/2022
NOUS SUIVRE SUR

Kongolo, le 22 juin 2022 (caritasdev.cd): Un atelier de 2 jours, tenu du 17 au 18 juin 2022 à Kongolo, a permis de renforcer les capacités d’une équipe de la Caritas-Développement Kongolo (CDK) dans la gestion financière des projets, la logistique ainsi que l’administration. Organisées par Catholic Relief Services (CRS), ces assises avaient pour objectifs : de partager une compréhension commune sur l’accord de partenariat, avoir la même compréhension du processus de liquidation suivant la politique de gestion financière du Sous-Récipiendaire (SRFMP), avoir la même compréhension du processus d’achat et enfin établir un plan de gestion de risques de la Caritas-Développement Kongolo.

Après le mot de bienvenue et l’ouverture de la session par le Révérend Abbé Gaëtan ILUNGA, Directeur des Ressources Humaines de la CDK suivi de la présentation des participants, l’agenda de l’atelier ainsi que les objectifs de la session, le premier intervenant, Madame Lydia BATANGE, de CRS a pris la parole pour faire la présentation générale de l’accord du partenariat.

Défini comme  « une relation de collaboration basée sur la planification et la prise de décision conjointe qui conduit à une vision et à un objectif partagé », le partenariat est perçu par l’agence CRS comme « une relation qui met ensemble deux organisations reconnaissant avoir une vision commune », a dit Madame Lydia. Cette vision est celle : de répondre aux besoins immédiats des populations les plus défavorisées et aux causes profondes de leur souffrance, de lutter contre l’injustice par la promotion de la paix et la restauration de la dignité humaine, de promouvoir des actions pour l’autosuffisance et le développement durable et de répondre aux besoins des pauvres par l’utilisation d’une approche intégrale pour atténuer la souffrance .

La facilitatrice a également fait savoir aux participants qu’il existe deux types de partenariats chez CRS, à savoir la prestation des services et la sous subvention, a – t – elle indiqué et chacun de ce partenariat a des implications.

Poursuivant son exposé, Madame Lydia a entretenu l’assistance sur quelques principes généraux du partenariat, les principes de partenariat de CRS, les informations générales sur le programme Drive8 ainsi que le bailleur de fond. Pour ce dernier point, il y a lieux de souligner que le programme Drive8 est financé par l’Agence des États-Unis pour le développement international « USAID » par l’intermédiaire du  Bureau for Humanitarian Assistance « BHA »

Le deuxième module de cette formation a porté sur la gestion financière du projet et conformité toujours sous la facilitation de Madame Lydia ; celle – ci a centré son exposé notamment sur : le rapport financier, les critères d’éligibilité d’une dépense, les éléments à soumettre lors de la liquidation d’une avance, l’exécution des dépenses (documentation standard), les caractéristiques d’une pièce justificative  probante et la qualité d’un bon rapport financier.

Un travail en équipe a permis aux participants de faire une simulation d’un checklist dans les opérations de justification de la gestion financière.

Le module sur la conformité en matière d’approvisionnement a été abordé par le 2ème Facilitateur Monsieur NTABEZA Jacques Jacques, procurement officier de CRS.

Enfin, la deuxième journée qui était consacrée à l’exposé sur le plan de gestion des risques avec Madame Lydia. Les travaux en groupe ont conduit à l’élaboration d’un plan de gestion des risques pour la Caritas Kongolo, grâce aux réflexions qui ont porté sur les scénarios probables des risques et la proposition des mesures d’atténuation possibles.

Crispin NAWEJ

Caritas-Développement Kongolo

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
5901179
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
458
10229
46772
5901179