26/06/2022
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 06 janvier 2021 (caritasdev.cd) : Durant l’année 2021, la Caritas Congo Asbl à travers son Service de Promotion de Développement (SPD), a exécuté divers projets dans le cadre de promouvoir le développement humain durable et la réduction des inégalités (promotion de la participation des communautés à la gestion des ressources et à la préservation de l’environnement).

Parmi les projets exécutés par le SPD figurent le Programme d’Accès à l’éducation et de lutte contre le travail des jeunes dans les mines à Mwenga (Sud-Kivu)  et à Wamba (Haut-Uélé).

Il est financé par Operasjon Dagsverk à travers la Caritas Norvège (2020-2024), il cible 10.000 jeunes/enfants vulnérables âgés de 12 à 19 ans dans les territoires de Mwenga et de Wamba.

Comme résultats atteints au cours de l’année 2021, on peut citer : 500 jeunes sorties des mines ont été  inscrits à l’école primaire et dotés de Kits scolaires à Mwenga et à Wamba.

1000 jeunes sorties des mines ont été inscrits dans les écoles secondaires et dotés de Kits scolaires à Mwenga et à Wamba. A ceci s’ajoute 86 contrats qui ont été signés avec les écoles et centres de formation professionnelle à Wamba et Mwenga pour l’insertion scolaire des jeunes sorties des mines.

Par ailleurs, le Projet de protection et alternatives durables contre l’esclavage moderne en RDC, financé par NORAD à travers la Caritas Norvège (2021-2023) cible 1200 personnes vulnérables dont les enfants de 8 à 11 ans. Il vise également les autorités et les entités du secteur privé et, d’autre part, les groupes de population particulièrement vulnérables aux pratiques modernes d’esclavage dans la région dans/autour des mines dans le territoire de Mwenga en RD. Congo.

Ce projet a été lancé officiellement à Bukavu le 20 décembre 2021, en présence des autorités étatiques, ecclésiales, des organisations de la société civile et de Caritas Développement Uvira.

En outre, le  Projet d’appui à la sécurité alimentaire et renforcement des capacités économiques de ménages ruraux dans les Territoires de Lubero, Kasongo, Kasangulu et Kongolo, en République Démocratique du Congo (RDC), a été financé par NORAD à travers la Caritas Norvège (2018-2021). Il cible 7.200 ménages agricoles.

Parmi les principaux résultats probants  atteints au cours de l’année 2021, on peut signaler:

4968 ménages sur 7200 accompagnés soit 69% d'hommes et de femmes ont accès au crédit à travers 159 Associations villageoises d’Epargne et crédit (AVEC) mises en place.

4.351 ménages sur 7200 accompagnés soit 60%, dont 360 leaders locaux leaders locaux formés sur l'environnement durable (utilisation rationnelle des ressources naturelles : terre, eau, forêt ; l’utilisation des foyers améliorés pour ralentir le déboisement).

65.850.550 Francs Congolais, soit 32.860 $US et 756,85 $US mobilisés par les membres des 96 AVEC établies (53 à Kongolo) et (43 pour Kindu).

Le SPD  a également exécuté le  Projet un monde sans faim, sécurité alimentaire dans le Nord-Ouest de la RDC, 2018-2022. Il est financé par le Ministère Allemand pour la Coopération et le Développement (BMZ) allemande via la Caritas Allemagne.  5.000 ménages agricoles en sont bénéficiaires.

Au cours de l’année 2021, plusieurs résultats ont été enregistrés entre autres : 3250 sur 5000 accompagnés soit 65% ont augmenté leur revenu grâce à la vente des produits agricoles ;

93% des membres des OP (Organisations paysannes) ont été satisfaits des services rendus par les organisations grâce à un accompagnement rapproché, l’adoption des techniques appropriées, la vente groupée des produits, l’éducation nutritionnelle et culinaire, l’octroi des microcrédits, l’accès aux boucs améliorateurs, l’accès aux alevins améliorées et l’accès aux pratiques agricoles durables.

Deux entrepôts de 50 Tonnes ont été  construits à Bombakabo et Bobuaka, doté d’un bureau administratif, d’une salle de conférence, d’une aire de séchage et d’une latrine à 2 box.

Signalons également 33 tonnes des produits agricoles (arachides, paddy, cossettes de manioc…) commercialisés à travers le dispositif de commercialisation établi.

Des projets au profit des peuples autochtones et communautés locales

Toujours dans le cadre de développement, il y a lieu de citer le  Projet d’Appui aux Communautés Dépendantes de la Forêt en RDC - PACDF / DGM. Il est financé par la Banque Mondiale et le Fonds National REDD (2016-2021).

il cible environ 400 000 Peuples autochtones pygmées et communautés locales dans 19 Territoires (Inongo, Kiri, Oshwe, Opala, Banalia, Yahuma, Mambasa, Bafwasende, Lupatapata, Lubao, Lubefu, Lusambo, Kabinda, Dekese, Dimbelenge et Mweka, Bikoro, Kalehe et Walikale).

Des résultats probants intermédiciaires ont été atteints. Il s’agit entre autres de l’adoption par l’Assemblée Nationale le 07 avril 2021 de la loi portant promotion et protection des droits des peuples autochtones pygmées. Elle a été déclarée recevable au niveau du Sénat le 04 juin 2021.

128 acteurs locaux (PA et COLO, PFES, membres des CLS, ont été formés sur les politiques de sauvegarde environnementale et sociale de la Banque mondiale, la gestion des risques environnementaux et sociaux des microprojets,…

4750 adultes PA et COLO apprennent la lecture, l’écriture et le calcul, dont 70% des femmes à travers 76 centres d’alphabétisation opérationnels dans 19 territoires ;

Les activités des microprojets sont en cours d’exécution dans les Territoires de Bikoro, Inongo, Kalehe, Kiri, Oshwe et Walikale.

Un Titre perpétuel obtenu pour la Concession Forestière des Communautés Locales (CFCL) de 40 507,552 ha, de la Communauté Bolombi du Secteur Pendjwa, Territoire de Kiri dans la Province du Mai-Ndombe.

Dans le même chapitre, citons le  Projet « Appui à la mise en œuvre du Plan d’Actions en Faveur des Populations Autochtones dans le Territoire de BONGANDANGA », financé par le Projet d’Appui à la Réhabilitation et à la Relance du Secteur Agricole (PARRSA)-FA.

Il a pour cible 270 ménages de Peuples autochtones et 229 enfants de Peuples Autochtones du Territoire de Bongandanga.

Ce projet a enregistré plusieurs résultats: 270 cases de 20,5 m² de surface et 2,50 m de hauteur ont été construites en matériaux locaux pour les Peuples Autochtones dans les campements de 35 Bambu, 68 Yahimbo, 56 Ingonzo, 58 Bomba, 54 Lototo.

270 toilettes de 2,5 m de surface et 1.80 de hauteur ont été construites en matériaux locaux pour les Peuples Autochtones dans les campements de 3 Bambu, 68 Yahimbo, 56 Ingonzo, 58 Bomba, 54 Lototo.

5 dépôts des stockages collectif des produits agricoles de 40 m² de surface et 3,20 de hauteur ont été construits en matériaux locaux pour les Peuples Autochtones dans les campements de 1 Bambu, 1 Yahimbo, 1 Ingonzo, 1 Bomba, 1 Lototo.

Quant au Programme d’Agriculture durable et une meilleure protection des forêts tropicales en RDC, financé par NORAD à travers la Caritas Norvège (2021-2025), il cible les petits agriculteurs dans les bordures des forêts tropicales notamment les parcs nationaux de Kahuzi Biega et de la Lomami.

Le lancement officiel a eu lieu à Bukavu le 19 novembre 2021 en présence des représentants des Autorités Etatiques, de l’Archevêché de Bukavu, de la Caritas Congo ASBL, des Caritas Développement Bukavu et Kindu, des Ministères Provinciaux du Sud – Kivu de l’Agriculture, pêche et élevage, de l’Environnement, des Organisations de la Société Civile Environnementale du Sud-Kivu, des peuples autochtones pygmées et de la Radio Maria.

 

S’agissant du  Projet « Appui à la prévention, à l’atténuation de l’impact socio-économique et à la veille contre la pandémie de Covid-19 dans les cinq provinces les plus affectées en RDC PRAIVEC-RDC », financé par NORAD à travers la Caritas Norvège (2020-2021). Il a pour bénéficiaires les malades de la Covid-19 et les ménages des catégories sociales vulnérables des malades de la Covid-19 et les personnes placées en quarantaine dans les provinces du Haut-Katanga, Kinshasa, Kongo Central, Maniema, Nord-Kivu et Sud-Kivu.

Les principaux résultats suivants ont été atteints au semestre 2021 dans les 8 entités (Butembo-Béni, Kindu, Kisantu, Goma, Bukavu, Kinshasa, Uvira et Lubumbashi) :

Quatre (04) laboratoires pour le test Covid-19 ont été installés dans les Zones de Santé de Mwenga, Kindu, Kisantu et Butembo

Un kit composé de Matériels et équipements nouvelles technologies de diagnostic en lien avec le test Covid-19 mis à la disposition des hôpitaux généraux de Référence de Mwenga, Kindu, Kisantu et Butembo.

Il faut noter aussi 234 patients COVID-19 placés en isolement et 46 personnes mises en quarantaine dans 8 ZS (Karisimbi, Kikula, Masa, Nyantende, Mwenga, Biyela, Musienene et Samba) ont reçu un kit nutritionnel.

Signalons également les microprojets d’intérêt communautaire, financé par la Caritas Italiana (Janvier-Avril 2021). L’accord a ciblé les malades de la Covid-19, les ménages des catégories sociales vulnérables, les personnes vivants avec handicap et les jeunes désœuvrés.

Renforcement des capacités

Le programme de Formation en sous-traitance pour le Centre National de Vulgarisation Agricole : la 3ième  et 4ième  Formation des Formateurs (« FdF ») KDS/Koïca a été organisée. Elle a été financée par l’Agence Coréenne Coopération Internationale (Koïca), (du 19 avril au 08 mai 2021).  Cette Formation des Formateurs (« FdF ») a ciblé les agents de vulgarisation agricole et des dirigeants d'agriculteurs.

Par ailleurs, signalons également le programme de Renforcement des capacités des animateurs des structures de Caritas-Développement.

Il est Co-financé par l’Agence Française de Développement, le Secours Catholique Caritas France et d’autres Caritas d’Europe et d’Afrique, un nouveau programme dénommé « APPROCHE »,  Accompagnement Personnalisé pour le Renforcement Organisationnel, le Changement et l’Engagement des Caritas en Afrique subsaharienne a été validé.

Sous la coordination de Caritas Africa, le programme cible 18 Caritas Nationales à savoir : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Centrafrique, Comores, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée Bissau, Madagascar, Mozambique, Mali, Niger, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo, Zambie.

D’une durée de 3 ans (2019-2021) un Plan d’accompagnement s'inspirant du cadre global des changements.

Paris Mona

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
5901056
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
335
10106
46649
5901056