26/06/2022
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 22 décembre 2021 (caritasdev.cd) : Pendant trois jours du 16 au 18 décembre 2021, le Centre d’Accueil Caritas à Kinshasa a servi de cadre pour l’organisation de la première édition de la foire agricole des acteurs agricoles et opérateurs économiques. Ces producteurs agricoles sont venus de Popokabaka, Plateau de Bateke, Bagata, Kasangulu, Kimpangu, Ndjili Brasserie et de Masina-Tsuenge.

Ils  ont exposé des produits agricoles ci-après : les sacs de maïs, les légumes, les fruits, les jus de fruits, l’huile de palme, des ingrédients pour la cuisine, le détergents, les médicaments à base de plantes.

En fait, cette activité de haute portée économique est inscrite dans le cadre du partenariat entre la Caritas International Belgique et la Caritas Congo ASBL. Elle a eu pour objectif de contribuer à l’ouverture des ménages ruraux et organisations paysannes aux marchés urbains, et en particulier à celui de la ville province de Kinshasa.

Le Thème retenu pour cette première édition a été : « Agir pour l’avenir des acteurs agricoles et opérateurs économiques en vue des régimes alimentaires sains et un monde sans faim dans le contexte de COVID-19». 

Deux allocutions ont marqué l’ouverture du lancement de la foire à savoir : l’allocution de la Représentante de la Caritas International Belgique en RDC et celle du Représentant du Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo ASBL.

Madame Rachelle Arnoux, Représentante de la Caritas International  Belgique, a, dans son mot, encouragé le partenariat de toutes les parties prenantes. « Il est vrai que le partenariat en lui  seul ne peut pas remédier à la pauvre et à la faim dans le monde mais il peut apporter une contribution significative en libérant le potentiel. Nous devons continuer à construire des partenariats qui nous permettrons d’amplifier les résultats que chacun d’entre nous peut atteindre par lui-même », a-t-elle fait savoir.

Elle a renchéri en disant : « à cet effet, il est impératif d’aller dans cette direction si nous voulons atteindre les objectifs de développement durable.  Tout cela est possible en mettant en commun non seulement les ressources mais aussi les connaissances et l’expertise et en les appuyant par un engagement à  long terme ».

Par ailleurs, le Représentant du Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo ASBL, empêché, Monsieur André Mathunabo, Coordonnateur National du Service de Développement à la Caritas Congo ASBL, a pour sa part montré l’importance de cette foire en soulignant que cette dernière est un événement et une occasion pour les petits agriculteurs car elle permet à une grande partie de la population de découvrir les produits de leur choix.

Il a ensuite ajouté que l’agriculture est un outil par excellence d’insertion sociale par l’emploi. Elle donne de l’activité pour la population de villes et villages. Elle permet à de nombreux jeunes et personnes adultes, de trouver dans l’agriculture, un métier passionnant.

Trois exposés ont suivi les deux allocutions susmentionnées. Le premier présenté par Monsieur Guylain N’LANDU, Président de la Force Paysanne du Kongo Central, a porté sur la problématique de l’accès à la terre des producteurs agricoles en RDC, cas du Kongo central. A l’issue de celui-ci, les participants ont eu droit à une prestation artistique conduite par l’artiste Dauphin BULAMATADI qui, après une brève séance d’imitation des présidents de la RDC. Il a été accompagné de son groupe qui a présenté une production théâtrale axée sur la valorisation des produits locaux face aux importations alimentaires.  

Dans le deuxième exposé, Monsieur Théodore Kazadi, Assistant Technique National à la Caritas International Belgique, a consacré sa communication sur le développement des filières agricoles en RDC, défis et enjeux pour les petits exploitants agricoles. De manière très résumée, il est revenu sur la place marginale qu’occupent les agriculteurs dans les chaînes de valeur internationales, notamment celle du cacao qui ne leur rapporte que 6% de la valeur ajoutée globale (d’après CNUCED).

Le troisième exposé, présenté par Monsieur SIMPLEX Kambale Malembe de la Confédération Nationale des Producteurs Agricoles du Congo (CONAPAC), s’est à son tour focalisé sur la problématique de l’accès à la terre des producteurs agricoles en RDC, cas du Nord – Kivu.

Les impressions des participants et des visiteurs

Les visiteurs ont été émerveillés par les différentes denrées alimentaires et autres produits dérivés exposés par les coopératives des Producteurs agricoles.

Monsieur Emma Mpetani, Coordonnateur de la plate-forme de commercialisation des coopératives dans le territoire de Mbanza-Ngungu, province du Kongo Central a remercié les organisateurs de cette foire. Il a  par la suite présenté les différents produits exposés. Il s’agit de la farine de manioc produite et commercialisée par le producteur lui-même.  Cette farine est conditionnée sous le label « Luku Luetu », qui signifie « notre fufu », en sac de 10 kg et 20kg.

Il a également invité la communauté kinoise après la foire de trouver les différents produits (farine de manioc, poudre de gingembre,  etc)  vers le marché Zigida, situé sur l’avenue Bokasa numéro 380 en diagonale de l’aumônerie militaire kimbanguiste/Ndolo.

Toute en louant l’initiative, Mademoiselle, Micheline Mbenda, Chargée de commercialisation du projet COMAMA de la Caritas Kinshasa, qui accompagne l’Union des producteurs à la commercialisation de leurs produits, a recommandé qu’à la prochaine édition de la foire que les organisateurs puissent faire une large diffusion avant et pendant le lancement de la foire pour la participation de masse de consommateurs.

Pour sa part Madame Blandine Pemba, membre de l’association Kimvuka de Popokabaka, a exprimé sa joie d’avoir été invitée à participer à cette foire. Elle ajoute en disant la seule crainte est de ne pas pouvoir terminer toutes les ventes.

Quant à Madame Nathalie Lembe, participante venue  de la province de Kongo Central, a fait savoir que la poursuite d’une telle initiative permet aux coopératives d’immerger davantage dans le monde des affaires de production, transformation et commercialisation. Elle a suggéré pour l’édition prochaine de chercher un cadre plus ouvert  et plus fréquenté par la population Kinoise en vue de maximiser les chances d’avoir un grand nombre de visiteurs et participants.

Il faut noter que tous les participants ont remercié la Caritas International Belgique et la Caritas Congo Asbl pour la réalisation de cette première édition de la foire agricole.

Par ailleurs, signalons que la foire a été un moment de grande détente pendant l’exposition et vente des produits. Le groupe folklorique (Loboko na Bbonda) et l’orchestre (Ba Souvenirs) ont agrémenté les visiteurs et participants pendant l’exposition.

 

Paris Mona

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
5901157
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
436
10207
46750
5901157