10/12/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 31 mai 2019 (caritasdev.cd) : L’actualité de ce vendredi 31 mai 2019 en RDC est dominée par divers titres, entre autre : Nord-Kivu : une vingtaine des rebelles ADF tués par les FARDC à Beni-Mavivi-Ngite, une politique minière claire permettrait à la RDC de devenir un pays à revenu intermédiaire d’ici 2050, l'ECC et les Eglises de réveil veulent "recréer un lien de confiance" entre la population et les agents de la riposte contre Ebola, Retour du corps d'Étienne Tshisekedi en RDC: 3 jours de festivités, Nord-Kivu : Carly Nzanzu élu gouverneur, Mai-Ndombe : plaidoyer de l’évêque d’Inongo pour la fin de la culture de mort.

1. URGENCES, DEVELOPPEMENT ET SANTE

  • 7sur 7: Nord-Kivu : une vingtaine des rebelles ADF tués par les FARDC à Beni-Mavivi-Ngite

Le bilan provisoire des affrontements de ce jeudi 30 juin 2019 entre les rebelles ADF et les éléments FARDC fait état d'une vingtaine des rebelles tués dont des hommes et des enfants à Beni-Mavivi-Ngite. Selon le constat fait par le reporter de 7SUR7.CD, 23 corps ont été comptabilisés. Par contre, d'autres sources énumèrent un bilan de 26 rebelles tués par l'armée congolaise. Plusieurs armes à feu ont été récupérées par les éléments FARDC qui ont usé du professionnalisme pour anéantir l'aventure de l'ennemi qui voulait faire son entrée dans le centre de Mavivi. Dans la journée de ce jeudi, ces 23 corps des rebelles ont été installés à l'esplanade de la mairie de Beni située en commune Beu où la population longtemps endeuillée par ces terroristes célèbre la victoire de l'armée sur l'ennemi. "Je suis content de voir les corps de ces rebelles qui nous tuent, enlèvent, pillent nos biens depuis des années, merci à l'armée, merci au chef de l'État Félix Tshisekedi", a dit un habitant au micro de 7SUR7.CD dans la foule concentrée à l'hôtel de ville de la ville.

  • Forum des As: « Une politique minière claire permettrait à la RDC de devenir un pays à revenu intermédiaire d’ici 2050 »

En marge de la semaine minière de la RDC "DRC Mining Week" qui se tiendra à Lubumbashi du 19 au 21 juin prochain, le responsable mines et métaux du groupe Standard Bank, et sponsor exclusif de cette rencontre, révèle que "la RDC a le potentiel de devenir le plus grand producteur de cuivre du monde, si on y pratique une politique minière claire et rationnelle. Cela changerait la donne pour l’économie et permettrait à la RDC de devenir un pays à revenu intermédiaire d’ici 2050".

D’après un communiqué de « DRC Mining Week », Peter Von Klemperer estime que « la RD-Congo est tout simplement une zone trop importante pour être ignorée par les acteurs du secteur minier mondial, du point de vue du volume des ressources et de la qualité". C’est ainsi que sa banque, "reste emballée par les opportunités et les perspectives offertes par cette destination d’investissement minier et par cet important fournisseur de ressources mondiales", soutient-il. "DRC Mining Week nous fournit une plate-forme importante pour nouer le dialogue avec les clients et les principales parties prenantes du secteur des ressources de la RDC".

  • Actualité.cd; Ebola / RDC : l'ECC et les Eglises de réveil veulent "recréer un lien de confiance" entre la population et les agents de la riposte

Les leaders de l'Eglise du Christ au Congo (ECC) et des Eglises de réveil de Butembo ont lancé, ce jeudi 30 mai 2019, le Symposium Social Contre la maladie à Virus Ebola qui a déjà fait plus de 1300 morts dans la province du Nord - Kivu [dont relève Butembo] et l'Ituri. Initiée par les leaders religieux, cette rencontre, durera deux jours et réunira toutes les couches résistantes de la population. Il vise à donner la parole aux habitants de Butembo afin de chercher une "solution durable" pour sortir de la crise et "recréer un lien de confiance" entre la population, les autorités locales et les agents de la riposte, d'après un communiqué du ministère de la santé. La riposte à l'épidémie d'Ebola est heurtée à une méfiance et à une sorte de déni de maladie par les populations.

2. POLITIQUE ET SOCIETE                                                                                     

  • Radio Okapi : Nord-Kivu : Carly Nzanzu élu gouverneur

Carly Nzanzu Kasivita a été élu ce jeudi 30 mai gouverneur du Nord-Kivu. Il remporte ces élections avec 28 voix. Il est suivi des deux candidats de Lamuka : Muhindo Nzangi Butondo, 11 voix et Eric Kamavu, 9 voix. Théobald Binamungu, candidat indépendant n’a remporté aucune voix. Agé de 43 ans, il devient le 9e gouverneur de cette province et succède à Julien Paluku. Ce gouverneur issu du Front commun pour le Congo (FCC) et membre du BUREC, parti de Julien Paluku, va travailler avec Mme Lumoo Kahombo comme vice-gouverneur.

  • RFI: Retour du corps d'Étienne Tshisekedi en RDC: 3 jours de festivités

Le corps de l'ancien Premier ministre et fondateur de l'UDPS sera exposé ce vendredi et demain au stade des Martyrs. Pour ses obsèques, les organisateurs et la famille parlent de festivités pour célébrer le héros Étienne Tshisekedi, qu'on appelle le « père de la démocratie » en RDC. Le stade des Martyrs a revêtu sa plus belle robe pour la circonstance. Étienne Tshisekedi est bien là, du moins son effigie domine la façade principale. Ce vendredi, la dépouille mortelle de l’ancien Premier ministre et fondateur de l’UDPS quittera la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire pour le stade où elle sera exposée avant l’inhumation prévue samedi au mausolée érigé dans le domaine familial de Nsele. La famille et les organisateurs ne veulent pas parler de deuil. « Tshisekedi est un héros », disait l’autre jour une responsable de la jeunesse de l’UDPS qui, comme plusieurs autres membres du parti, est d’avis que « les héros, on les célèbre ». Et, pour ces obsèques, les ensembles musicaux ont été sollicités pour jouer pendant le déroulement de l’événement. Vendredi : hommages populaires au public, et veillée mortuaire. Samedi, les hommages officiels précédés par une messe des suffrages qui sera dite par l’archevêque de Kinshasa, Mgr Fridolin Ambongo.

 3. EGLISE

  • ACP : Mai-Ndombe : plaidoyer de l’évêque d’Inongo pour la fin de la culture de mort gratuite

L’évêque du diocèse d’Inongo, Mgr Donatien Bafuidinsoni a exhorté, dans sa lettre des condoléances aux fidèles à la suite du naufrage survenu le 25 mai dernier, tous les responsables à agir vite en vue de mettre fin à la culture de la mort gratuite dans la province de Mai-Ndombe, a appris l’ACP jeudi, à la CENCO. Dans sa lettre, Mgr Donatien Bafuidinsoni s’est dit fort attristé et tout le diocèse avec lui, d’apprendre encore un naufrage qui a coûté la vie à des centaines des personnes le 25 mai dernier lorsqu’une baleinière traversait le lac partant d’Inongo pour atteindre le village Lokanga. Selon les informations à sa possession, a-t-il ajouté, la quasi-totalité de ces personnes étaient des agents de l’Etat qui venaient de toucher leurs salaires. Mgr Donatien Bafuidinsoni a présenté ses condoléances les plus émues et promis ses prières et son accompagnement à toute la communauté de Mai-Ndombe éprouvée et particulièrement, celle de Bolia frappée douloureusement par cette mort gratuite. La source souligne que le chavirement d’une baleinière sur le lac Mai-Ndombe a causé la mort de 32 personnes, 183 rescapés et de nombreux disparus sur près de 400 personnes embarquées citant le bilan établi par les autorités de la province à la date du 27 mai 2019.

 

Mona Paris[1]

 

[1] Pour toutes informations supplémentaires, veuillez contacter :

  • Guy-Marin KAMANDJI, Chargé de Communication, Tél. +243 998 45 60 39, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,

Plus d’infos sur notre site web : www.caritasdev.cd; Facebook : Caritas Congo Asbl; Twitter : @CaritasCongo,                      Skype : caritas.congo, Instagram : caritas_rdcongo

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3650990
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
983
6518
55167
3650990