décembre 02, 2023

Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

fr Français en English es Español

Nord-Kivu : formation à Beni des prestataires des soins sur le "Dispositif Minimum d' Urgence" (DMU)

Beni, le 17 octobre 2023 (caritasdev.cd) : Lancée ce vendredi 13 Octobre en ville de Beni au Nord-Kivu , cette formation va durer 6 jours où les acteurs des soins estimés à quarantaine  venus des zones de santé de Mutwanga, Oicha, Beni, Kalunguta, Katwa, Butembo et Lubero seront capacités sur le dispositif d'urgence pour la santé sexuelle et reproductive. La salle de réunion de l'hôtel Vihum va servir de cadre à cette formation.

Cette  formation des prestataires des soins sur le "Dispositif Minimum d' Urgence" (DMU) en soins de santé sexuelle et reproductive, s'inscrit dans le cadre du projet : "Renforcement de l’accès aux soins de santé primaires, de santé reproductive et aux services de prise en charge de violences basées sur le genre, en réponse aux besoins vitaux des communautés affectées par la crise humanitaire dans les zones de santé de Oicha et Mutwanga au Nord-Kivu, et Komanda en Ituri" sous le financement de fonds humanitaires en République démocratique du Congo (FHRDC) sous le truchement de fonds des nations unies pour la population (UNFPA) exécuté par la Caritas diocèse de Butembo-Beni.

Fiston Biatanga Chef de bureau de l'UNFPA à Beni indique que, cette formation en faveur de ces prestataires est capitale dans une province confrontée à plusieurs crises humanitaires.

"C'est une formation capitale dans le grand Nord en particulier et dans la province du Nord-Kivu en général, qui confrontée à une crise humanitaire et parfois des épidémies. Nous voulons préparer les prestataires des soins  pour faire face à certaines épidémies et crise humanitaire. Nous attendons les participants l'assiduité et la participation active durant la formation pour qu'à la fin, ils soient en mesure de partager ces notions aux autres prestataires "

En situation de crise humanitaire la santé sexuelle et reproductive est une composante essentielle des interventions humanitaires, a fait savoir un des facilitateurs.

 

Avec GL.news

Naufrage à Mbandaka : 40 morts et plusieurs personnes disparues

Mbandaka, le 16 octobre 2023 (caritasdev.cd) : Quarante morts et plusieurs personnes disparues, c’est le bilan provisoire d’un naufrage qui s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi 14 octobre 2023 aux larges de la ville de Mbandaka dans la province de l'Equateur, située dans le nord-ouest de la République Démocratique du Congo (RDC).

Tshopo: Caritas Congo Asbl engagée dans une autre phase de lutte contre le VIH chez les enfants

Kisangani, le 11 octobre 2023 (caritasdev.cd) : contribuer à la réduction de la morbidité et mortalité liées au VIH en général, et à la détection rapide et le traitement des enfants de moins de 5 ans vivant avec le VIH, tout en luttant contre la stigmatisation, tel est l’objectif principal d’un projet exécuté dans la Province de la Tshopo. En effet, Caritas Congo Asbl et son Partenaire,le Bureau Diocésain des Œuvres Médicales(BDOM) de Kisangani sont engagés dans une autre phase du Projet de renforcement de l’engagement des organisations Confessionnelles dans l’accélération du diagnostic précoce et du Traitement des Enfants vivants avec le VIH/ GRAIL.

Ce projet est financé par ONUSIDA/PEPFAR à travers Caritas Internationalis. Il lutte contre le VIH pédiatrique dans 2 Zones Pastorales du Diocèse de Kisangani (Kisangani et Banalia) de la Province de la Tshopo en RD Congo. Le lancement de cette phase a eu lieu à la Cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire de Kisangani le 18 Décembre 2022.

Sensibilisation des communautés et dépistage des enfants

Au premier semestre 2023, ce projet a réalisé plusieurs formations dans le cadre de sa mise en œuvre. Parmi lesquelles, on peut citer la formation des leaders religieux et responsables des formations sanitaires. Cette formation a permis de contribuer à l’augmentation de la demande des services pédiatriques de lutte contre le VIH/SIDA. 11 Chefs religieux et 14 agents de santé et personnel de Caritas ont été formés.

Par ailleurs, des séances de sensibilisations des communautés chrétiennes ont eu lieu pendant les messes.

Ces sensibilisations ont concerné le groupe des Mamans catholiques, le groupe des jeunes,  les femmes enceintes, les mamans pendant les Consultations Prénatales (CPN) et Consultations Préscolaires (CPS) au niveau des formations sanitaires.  Au total 201 chefs religieux et présidents de groupes ecclésiastiques et 33 agents de santé ont été sensibilisés pour lutter contre la stigmatisation et la discrimination liées au VIH.

Les formations sanitaires (FOSA) ont été dotées de tests rapides et les enfants de cas suspects ont été référés dans les formations sanitaires.  1.180 tests rapides ont été approuvés par les FOSA et 3.313 enfants de 0-5 ans ont été dépistés. Il faut aussi signaler que 13 enfants de 0-5 ans positifs ont été testés positifs et 2.955 enfants de 6-14 ans ont été dépistés.                  

Signalons aussi que les  responsables des formations sanitaires ont été formés sur la Collecte des données pour un meilleur rapportage et documentation des activités du projet F.A.I.T.H.

Dr Pascal BAGHINYEA MUKANDA, Directeur du BDOM Kisangani, a révélé que  les séances de sensibilisation créent un besoin en augmentant l’utilisation des services de dépistage par les enfants amenés par leur parent.

Il a indiqué que la disponibilité des tests reste un défi majeur dans le domaine de dépistage et prise en charge, tout en demandant aux prestataires d’user du dépistage ciblé au vu des signes cliniques suspects et antécédents.

 

Paris Mona

Sud-Kivu : près de 1,7 millions de personnes déplacées internes nécessitent une aide humanitaire d’urgence( Bruno Lemarquis)

Kalehe, le 06 octobre 2023 (caritasdev.cd) : Environ un million sept cent mille personnes au Sud-Kivu ont été contraints de quitter leurs milieux d’origine à cause des conflits armés à ce jour.  Ces chiffres ont été présentés à la presse, jeudi 5 octobre à Bukavu, par le coordonnateur humanitaire en RDC, Bruno Lemarquis. Le coordonnateur humanitaire en RDC s’est exprimé à l’issue de son récent séjour au Sud-Kivu :

Projet « BANA MPE BILENGE » à Kinshasa : les jeunes désœuvrés de N’Djili et Masina conduits vers les centres de formation professionnelle

Kinshasa, le 05 octobre 2023 (caritasdev.cd) : BANA MPE BILENGE est la traduction en Lingala de la dénomination STREET CHILDREN AND YOUTH PROGRAM. Il s’agit d’un Projet qui vise la formation professionnelle des jeunes désœuvrés, dont l’âge varie entre 18 et 24 ans. Pour la première phase de la mise en œuvre de ce projet dans la ville province de Kinshasa, précisément dans les communes de N’djili et Masina, 80 jeunes bénéficiaires ont été conduits vers les Centres de formation professionnelle du jeudi 28 au vendredi 29 septembre 2023.