novembre 28, 2022

Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

fr Français en English es Español

Vatican : le Pape reçoit le nouvel ambassadeur de la RD Congo près le Saint-Siège

powered by social2s

Vatican, le 01 novembre 2022 (caritasdev.cd): Le Pape François a reçu ce lundi 31 octobre au Vatican Déogratias Ndagano Mangokube, nouvel ambassadeur de la République Démocratique du Congo près le Saint-Siège, pour la présentation des Lettres de créance. Après son entretien avec le Saint Père, le diplomate congolais a accordé une interview à Vatican News, en revenant notamment sur les relations entre son pays et le Saint-Siège. Il a par ailleurs rassuré que la RD Congo continue à attendre le Pape François avec ferveur.

Déogratias Ndagano Mangokube a tout d’abord décrit la belle ambiance qui a régné au cours de l’entretien avec le Saint Père. Il s’est ensuite attardé sur la mission qu’il a reçue lors de sa nomination comme ambassadeur extraordinaire et pénitentiaire de la République Démocratique du Congo près le Saint-Siège.

« Ajouter un plus et rehausser l’image du Congo »

« Ajouter un plus et rehausser l’image du Congo, premier pays catholique d’Afrique » est la mission reçue par l’ambassadeur Ndagano. Pour sa réalisation, le diplomate entend « rassembler les congolais: que les congolais m’apportent leurs points de vues par rapport à ce qu’ils vivent » pour voir ensemble ce qu’il y a à améliorer et initier une bonne dynamique pour l’avenir.

L’une de ses devoirs est aussi d'«assurer la suite et le suivi des accords signés entre l’Etat congolais et le Saint-Siège », a-t-il renchéri.

L’Eglise catholique, une grande aide pour la RD Congo


Le diplomate congolais a aussi souligné l’importante contribution de l’Eglise catholique à la vie du Congo. Pour lui, il est important de noter que « la RDC profite déjà de cette présence », notamment à travers plusieurs structures d’éducation et de formation, comme les « écoles maternelles, primaires, secondaires, universitaires ». Ce sont pour lui des grands services que l’Eglise rend à l’Etat, au-delà de la religion. « Beaucoup de congolais ont étudié dans des écoles catholiques, s’affirment et conduisent les affaires publiques de l’Etat », a-t-il affirmé. L’ambassadeur Ndagano considère que cette complémentarité entre l’Etat et l’Eglise est une « valeur » à sauvegarder pour le bien de ce « vaste pays ».

Le Pape rassure « qu’il n’a pas oublié la RD Congo »


« Les congolais continuent à attendre l’arrivée du Pape », a rassuré le diplomate congolais. Pour preuve, a-t-il confié, un groupe de ses compatriotes lui a donné un pagne imprimé avec l’effigie du Pape François, cadeau qu’il remis au Saint Père, en signe de cette attente encore forte. Ce pagne était conçu pour l’accueil du Pape, avant le report de ce périple apostolique qui devait avoir lieu en juillet 2022. Pour l’ambassadeur Ndagano, le Pape a rassuré « qu’il n’a pas oublié le Congo » et qu’un voyage à destination de ce pays est bien inscrit dans son agenda.

L’ambassadeur Ndagano invite les congolais à se rapprocher de lui et de « leur ambassade »


Le nouvel ambassadeur de la RD Congo près le Saint-Siège invite ses compatriotes vivant en Italie à se rapprocher de lui et de « leur ambassade », pour comprendre davantage le travail de l’Ambassade près le Saint-Siège, qui est différent de celui de l’Ambassade près le Quirinal, c’est-à-dire près l’Etat Italien. « En Afrique, nous sommes le premier catholique et, au-delà de la religion, les actions qu’entreprend l’Eglise catholique contribuent au développement du pays; ce qui a fait que le Congo a estimé qu’il faut une représentation diplomatique permanente près le Saint-Siège », a expliqué le diplomate.

L’ambassadeur Ndagano invite les congolais à se rapprocher de lui et de « leur ambassade»
Le nouvel ambassadeur de la RD Congo près le Saint-Siège invite ses compatriotes vivant en Italie à se rapprocher de lui et de « leur ambassade », pour comprendre davantage le travail de l’Ambassade près le Saint-Siège, qui est différent de celui de l’Ambassade près le Quirinal, c’est-à-dire près l’Etat Italien. « En Afrique, nous sommes le premier catholique et, au-delà de la religion, les actions qu’entreprend l’Eglise catholique contribuent au développement du pays; ce qui a fait que le Congo a estimé qu’il faut une représentation diplomatique permanente près le Saint-Siège », a expliqué le diplomate.

L’ambassadeur Ndagano est aussi revenu sur la dynamique de changement qu’attendent les congolais ainsi que sur « le développement du Congo à travers les cent quarante-cinq territoires » lancé par le président congolais Felix Tshisekedi. La vision de ce projet est que « l’homme soit au centre de l’action politique », a-t-il conclu.

Parcours académique et diplomatique
Né le 20 février 1957 à Kabare, dans la province du Sud-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo, Déogratias Ndagano Mangokube a été nommé ambassadeur extraordinaire et pénitentiaire de son pays près le Saint-Siège en mai 2022.

Dans son parcours académique, il a obtenu un diplôme d’assistant en psychologie du travail à l’Institut Libre Marie Haps, Bruxelles (1983). Il a ensuite obtenu une licence en gestion hospitalière à l’Université Libre de Bruxelles – ULB – (1986) et une maîtrise en promotion du développement au Centre Universitaire de l’Etat d’Anvers (1987) ainsi qu’un diplôme d’études approfondies en théorie et pratique diplomatiques à l’Institut des relations internationales du Cameroun – IRIC – (1992).

Au ministère des Affaires étrangères, il a notamment été Attaché, à la Direction des services généraux; puis Coordinateur de la Direction Europe. Il a ensuite été Premier secrétaire, puis deuxième conseiller d’ambassade au Cameroun. Envoyé au Tchad, il a été Premier Conseiller et Chargé d’Affaires a.i. Avant sa nomination comme ambassadeur près le Saint-Siège, il était Ministre conseiller à la Représentation diplomatique de la RD Congo en République centrafricaine.

 

Avec New Vatican