février 06, 2023

Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

fr Français en English es Español

Projet PACDF en RDC : démarrage des activités de microprojet dans le territoire de Lupatapata

Lupatapata, le 25 octobre 2022 (caritasdev.cd) : Les activités du  microprojet de plantation d’arbres et d’incitation à la restauration du couvert forestier sur 45 ha dans les villages de Tshintu Mwanza, Milela et de Tokomeka dans le territoire de Lupatapata, ont été lancées récemment par l’ONG Action pour le Développement et la Gestion des Ressources Naturelles (ADGRN).

Cette dernière a  signé le contrat avec la Caritas Congo Asbl pour une durée de 11 mois dans le cadre du Projet d’Appui aux Communautés Dépendantes de la Forêt (PACDF), financé par le mécanisme de don dédié aux peuples autochtones et communautés locales (DGM) et Fonds National REDD+ (FONAREDD) à travers la Banque Mondiale.

L’objectif dudit microprojet est de contribuer à la réduction de la pression des communautés sur la forêt et restaurer le paysage forestier dans le territoire de Lupatapata.

Ce microprojet s’est fixé également comme objectifs spécifiques : mettre en place une forêt artificielle avec des essences à croissance rapide à Tshintu Muanza et Milele et initier l’élevage communautaire des porcs.

240 ménages PA (peuples autochtones) et COLO  (communautés locales) de Tshintu Mwanza, Milela et Tokomeka et communautés environnantes sont bénéficiaires de ce microprojet.

Au cours du premier trimestre de sa mise en œuvre quelques activités ont été déjà réalisées. Il s’agit entre autre de la réunion de cadrage avec le Comité Local de Suivi (CLS), environs 12 personnes dont 4 PA  y ont pris part,  de la délimitation de terrain 10 ha (8 ha à Tshintu Muanza et 2 ha à Milele.

Signalons aussi la sensibilisation de 240 ménages (125 PA et  125 COLO) sur l’appropriation du projet.

10.000 plantules d’arbres ont été achetées ainsi que les  matériaux de construction des porcheries.

Les prochaines étapes

Parmi les activités à réaliser avant la fin de cette année 2022, on peut citer : la plantation et suivi de la croissance des arbres (acacia), la formation de 250 ménages sur les techniques d’agroforesterie, la construction et équipement des porcheries et la formation des ménages bénéficiaires sur les techniques d’élevage des porcs.

 

Paris Mona