août 13, 2022
frenes

Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

En Bref :

Kwilu : le BDD / Caritas-Développement Kikwit accompagne les ménages du Secteur Kipuka dans la culture maraichère

powered by social2s

Kikwit, le 08 juillet 2022 (caritasdev.cd) : Le projet d’amélioration de la sécurité alimentaire des ménages vulnérables du Secteur Kipuka dans le Diocèse de Kikwit / RD Congo. Débuté depuis le mois de janvier dernier, il vise à promouvoir l’esprit associatif au sein de la communauté, d’améliorer et de diversifier les productions agropastorales afin de contribuer au deuxième Objectif mondial du Développement Durable (ODD2) : élimer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable.

L’une des composantes de ce projet est axée sur la culture maraichère. A ce titre, les Organisations à Base Communautaires (OBC) et les ménages ont été appuyés en intrants agricoles. Ces intrants sont principalement les outils aratoires (machettes, houes, arrosoirs, râteaux, brouettes et pulvérisateurs pour la lutte phytosanitaires) ainsi que les semences des légumes fruits et feuilles (tomates, piments, aubergines, morelle, poireau ou ciboule et amarantes).

En outre, des formations techniques sur site ont été développées en leur faveur par nos équipes sur le choix des terrains, installation des germoirs, formation des plates-bandes, gestion de la fertilité du sol, repiquage, ombrage, arrosage, travaux d’entretiens (paillage-binage-sarclage- taille, tuteurage…), protection de cultures, récolte et conservation et enfin production et conservation des semences.  

L’approche consiste donc à regrouper les membres d’une OBC sur un même terrain où chacun a sa parcelle avec un nombre défini des plates-bandes, mais des germoirs communs où tout le monde vient s’approvisionner. Pour une gestion efficace et rationnelle de ces germoirs, les membres occupant la fonction des Chargés de travaux au sein des comités de gestion ont été choisis parmi ceux ayant une formation agricole à la base et formés par nos agronomes qui sont permanents au terrain pour le suivi des activités.

A ce jour, il a déjà été procédé aux récoltes pour certaines spéculations dont une partie est destinée à l’alimentation des ménages et une autre à la vente. Les recettes générées permettent aux bénéficiaires de subvenir aux besoins socioéconomiques de leurs ménages et une partie est mise à la caisse de l’OBC pour des besoins futurs du groupe. Déjà à mi-parcours, les bénéficiaires se disent très satisfaits des résultats du projet.

Selon les témoignages recueillis auprès d’un ménage membre du village Kipuka, le Chef de ménage avec qui nous avons échangé a révélé qu’après seulement 4 récoltes d’amarante, il est parvenu a constitué un revenu de 360.000Fc (environ 180 dollars US. Cette somme li a  permis de payer les frais de passation des épreuves de dissertation de l’Examen d’Etat pour ses deux enfants de 6ème année des humanités. Dans l’entretemps, les cultures de tomate, aubergine et piment évoluent bien, a-t-il indiqué.

Remise officielle des outils aratoires aux OBC par Mgr Timothé BODIKA
Remise officielle des outils aratoires aux OBC par Mgr Timothé BODIKA

Il sied de signaler que le Bureau Diocésain de Développement Kikwit a déjà mis en place 10 Organisations à Base Communautaires (OBC) qui ont bénéficié des formations sur la dynamique Organisationnelle incluant les thèmes « Création, Organisation et Gestion d’une organisation à base communautaire » et « La prévention et gestion pacifique de conflits » ainsi que des séances de sensibilisation sur l’importance de travail en équipe, les facteurs favorisants la réussite des travaux en groupe, etc. La quintessence de la matière a été ressortie en essayant de répondre aux questions suivantes : Pourquoi et comment se regrouper ? Qu’est-ce- qu’une Organisation à base communautaire (OBC) ? Pourquoi est-il important de se regrouper ? Qu’est-ce qui fait naître et vivre un groupe ? Comment s’organiser en regroupements communautaires structurés, légalisés et fonctionnels ? Quelles sont les qualités d’un bon leader ? Comment réussir la mobilisation des ressources ? Quels sont les moyens que dispose une OBC ? Comment gérer les ressources humaines ?

Pour rappel le Projet d’Amélioration de la Sécurité Alimentaire des Ménages Vulnérables du Secteur Kipuka est financé par l’ONG Espagnol Manos Unidas et exécuté par le Bureau Diocésain de Développement (BDD en sigle) qui est le Département Socioéconomique de la Caritas Kikwit, dirigé par la Sœur Chantal Mukiampele, Sœur de Sainte Marie de Namur. Signé pour une durée de 12 mois, ce projet accompagne 200 ménages regroupés en 10 OBC dans 5 villages du secteur Kipuka (Kasoma, Kipuka C.I, Isingu, Kikongo Nkoyi et Mubondo) dans le territoire de Bulungu.

Archange NTIL IBAMUR

Cell. Communication Caritas-Développement Kikwit