novembre 28, 2022

Adresse : 26 av Basoko Gombe, Kinshasa

fr Français en English es Español

Conférence sur la coopération fraternelle au sein du Réseau Caritas : l’expérience de Caritas Congo Asbl présentée à Rome par Boniface Nakwagelewi  

powered by social2s

Rome, le 22 novembre 2022 (caritasdev.cd) : les représentants de plus de soixante Organisations Membres de la Confédération Caritas Internationalis sont présents à Rome pour participer à la conférence sur la« Coopération fraternelle »au sein de ce grand Réseau. D’autres la suivent en ligne. Ces assises se tiennent du lundi 21 au mardi 22 novembre 2022, à la Villa Aurelia, Via Leone XIII, 459,à Rome (en Italie). L’expérience de la Caritas Congo Asbl en cette matière y a été présentée lundi à 12 heures locales, par son Secrétaire Exécutif, Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo.

« La coopération fraternelle est la subsidiarité, lavolonté de cheminer ensemble en tant que membres d’une même famille unis par une vision commune »,a déclaré le Secrétaire Général de Caritas Internationalis, Mr Aloysius John, ouvrant la conférence sur"Ensemble, servir par amour - Renforcer notre solidarité fraternelle ». L’objectif de ces assises est de faire le point sur les bonnes pratiques, de partager les réussites et les leçons apprises, d’évaluer les lacunes et de proposer une marche à suivre pour mettre en œuvre les Principes directeurs du partenariat et de la coopération fraternelle dans l’esprit de renforcer la coresponsabilité, la reddition de comptes et la transparence, en plaçant toujours la dignité et les besoins des pauvres au centre.

A cette fin, le premier objectif sera de discuter des principaux éléments d’un Modus Operandi. Le Modus Operandi de la coopération fraternelle doit clarifier les actions clés, les rôles et les responsabilités à tous les niveaux et inclure un mécanisme d’arbitrage et de médiation entre les parties, si nécessaire. Le deuxième objectif sera de décider de la marche à suivre en vue de l’Assemblée générale de 2023 pour rendre ce document prescriptif pour toutes les organisations membres et pour l’intégrer aux Normes de gestion de CI.

Des pistes de Caritas Congo Asbl pour consolider la Coopération fraternelle

Six sessions ont été prévues pour cette conférence. Caritas Congo Asbl est intervenue lors de la 1èreTable ronde« Les défis de la bonne intendance dans la coopération fraternelle » de la seconde session portant« Vivre la coopération fraternelle ». Son exposé s’est articulé autour de quatre points suivants : Expériences enrichissantes, Défis, Quelques pistes de consolidation et Conclusion.

Parlant d’expériences enrichissantes, Mr Nakwagelewi ata Deagbo a indiqué des éléments de l’appui technique que Caritas Congo Asbl bénéficie de cette coopération fraternelle avec des « Caritas du Nord » : Appuis aux Caritas diocésaines (Partenariat bilatéral, partenariat multilatéral) ; Renforcement des capacités ; Élaboration des principes de partenariat entre Caritas du Nord et Caritas nationale adoptés par tous les Évêques de la CENCO, réunis en 2010 ; Présence sur terrain (plus de 6 Caritas du Nord) ; Forum pays (3 mois) ; Forum des partenaires (2 ans) ; Visites (partage d’expérience, MEAL).  

En guise de défis, Mr Deagbo a cité le respect mutuel et respect des principes de partenariat, ma coordination des interventions précédée par une planification conjointe, l’appui technique et financier au « visage humain », la mobilisation des ressources en ordre utile et des critiques positives les unes des autres.

D’où, Caritas Congo Asbl a proposé des pistes pour consolider la coopération fraternelle :  mettre la Caritas nationale au premier plan (Localisation) ; communiquer une ou deux fois l’an à l’Episcopat et à la Caritas nationale les interventions réalisées à travers le pays; se concerter ou travailler en consortium pour éviter la concurrence dans la mobilisation des ressources; faire le plaidoyer au niveau international.

En conclusion, « Nous avons besoin les uns des autres, dans une coopération franche et fraternelle, pour exprimer notre charité aux plus démunis », a souligné le Secrétaire Exécutif.

Les autres sessions de ces travaux ont porté sur« Où sommes-nous ? L’actuel contexte de coopération fraternelle au temps de la localisation », « Analyse de la situation actuelle de coopération fraternelle dans notre Confédération et des défis clés à affronter », « Caritas Horizon 2030 : une approche synodale pour une coopération fraternelle efficace », « Coopération fraternelle améliorée : promouvoir un leadership local et une solidarité » et « Renforcer les mécanismes de la Confédération pour améliorer la coopération fraternelle en tant que base de l’autonomisation des Organisations membres ».

En fait, la première journée a connu 18 présentations. Les participants avaient été repartis le soir en 8 groupes pour analyser les différentes présentations et en faire la synthèse en termes de forces, faiblesses, opportunités et défis. Ces travaux en groupes seront suivis par des conclusions et marche à suivre à la fin de la seconde journée, sous la direction du Secrétaire Général de Caritas Internationalis, Mr Aloysius John.

Speech du SG de Caritas Int.
Speech du SG de Caritas Internationalis, Aloysius John

 

Guider les relations entre les Organisations Membres de la Confédération Caritas

Pour rappel, au cours des vingt dernières années, Caritas Internationalis a travaillé à l’élaboration de principes de partenariat afin de guider les relations entre les organisations membres de la Confédération conformément aux valeurs et principes fondateurs de Caritas. En 2003, les principes directeurs du « partenariat Caritas ont été approuvés et publiés, mais ils n’étaient ni normatifs ni contraignants. Inspirée par les encycliques Deus Caritas Est et Laudato Si', et par le Motu Proprio Intima Ecclesiae Natura, et tenant compte de l’évolution du contexte international, Caritas Internationalis a finalement adopté en 2019 les Principes directeurs du partenariat et de la coopération fraternelle.

En 2022, suite à la demande de nombreuses Organisations membres (OM) et des Secrétariats régionaux, il a été décidé d’organiser une conférence sur la coopération fraternelle qui mettrait l’accent sur l’amélioration des mécanismes internes comme facteur clé du renforcement du leadership local à ce moment important où la localisation est une priorité pour la communauté internationale.

C’est dans ce processus de localisation, où la responsabilisation des acteurs locaux est un facteur clé, que la réflexion sur la coopération fraternelle devient primordiale. La coopération fraternelle est enracinée dans l’identité de Caritas et nous conduira à une compréhension commune de la mission, du service et de la communion. « Cela nous aidera à cheminer ensemble comme une famille, avec une vision partagée dans laquelle la personne humaine est au centre de toutes nos préoccupations et actions »,ontindiqué le Secrétariat Général de Caritas Internationalis, organisateur de ces assises.

 Guy-Marin Kamandji