Kinshasa, le 22/07/2019 , il est 29 h 30 connexion
   En bref :
RDC: Choquée, la CENCO condamne les actes ignobles ayant émaillé la marche pacifique des Catholiques  |  Tanganyika : Caritas-Développement Kongolo et son partenaire Caritas Autriche en lutte contre l’insécurité alimentaire dans les Territoires de Kabongo et Kongolo   |  Les enfants congolais évoqués par le Pape François dans son Message Urbi et Orbi, appelant à la paix  |  Nord-Kivu : la deuxième table ronde multi-acteurs provinciale sur la Foresterie Communautaire a vécu  |  Appel d'offres de service pour l'audit financier d'un projet d'urgence  |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Des élèves ...
Image Detail
 
Kinshasa : vers la mise en place d’un plan de sécurité de la Caritas Congo Asbl PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 29 Décembre 2017 06:53

photo de famille de l'atelier sur la sécurité humanitaireKinshasa, le 29 décembre 2017 (caritasdev.cd) : Un atelier de mise en place d’un plan de sécurité de Caritas Congo Asbl a été organisé du 20 au 22 décembre 2017 au Centre d’Accueil Caritas. L’objectif de ces assises a été d’améliorer les conditions sécuritaires des agents de Caritas Congo Asbl dans leur travail quotidien aussi bien à Kinshasa que sur terrain dans les différents Diocèses. Cet atelier s’inscrit dans le cadre du programme de développement des capacités humanitaires financé par CAFOD (Caritas de l’Angleterre et du Pays de Galles), pour une durée de six mois (octobre 2017 au 31 mars 2018).

 


Plusieurs thèmes ont été abordés lors de ces assises. Il s’agit de : système de sécurité ; protection ; santé et bien-être ; sécurité en déplacement ; lieu de vie et de travail ; comportement en public ;  image et sécurité personnelle ; élaboration de plan de continuité des activités ; guide pour l’élaboration de plan de sécurité.  « Tout ce qu’on fait reflète notre image et notre organisation. Il faut refléter la norme de l’organisation, respecter et faire assoir les normes de la conduite d’une organisation », a souligné le Facilitateur, Mr Roger KUMANDE.


Dans son exposé, ce dernier a aussi insisté sur le système de sécurité, protection, santé et  bien-être.  Pour lui la sécurité de chaque organisation possède des fonctions. Il a énuméré les différentes fonctions : fonction critique, essentielle, nécessaire.

Mr Roger a également évoqué les cinq éléments des risques sanitaires : la destination, la durée d’affectation, la raison d’affectation, l’habitat et le comportement personnel et professionnel. Il a invité les participants d’avoir de la connaissance sur l’endroit pour pouvoir évaluer les risques avant d’effectuer une descente sur terrain. Il faut aussi tenir compte de niveau de l’assainissement du lieu où on se dirige : comment est l’hygiène ; le service médical ; etc, a-t-il précisé.Le 1èr Secrétaire Exécutif Adjoint de la Caritas Congo Asbl, Mr l’Abbé  Eric ABEDILEMBE AWACANOK, a dans son mot de clôture remercié le facilitateur Roger KUMANDE pour sa prestation. La Caritas Congo Asbl a toujours considéré comme prioritaire la sécurité de son personnel, a-t-il souligné.lors de l'atelier sur la sécurité humanitaire dans la salle cardinal Mosengo au Centre d'Accueil Caritas

Un plan de sécurité débouchera à un document de référence sur le bien-être tant physique que  psychologique des agents. Ce document sera mis en place pour la sécurité du personnel durant les heures de service. Ce plan sera un outil de travail de chaque agent de la Caritas Congo Asbl.

Par ailleurs, le Secrétariat Exécutif s’engage désormais à valider la version adoptée par tous les participants à la fin de cet atelier afin qu’il constitue un manuel de référence de l’organisation. « Nous comptons sur votre implication sous le leadership du Coordonnateur National du Service de Promotion de la Solidarité et Partage  pour que le plan soit finalisé et mis en application », a relevé le prêtre.


Prenant la parole pour le mot de la fin,  le Coordonnateur National du Service de Promotion de la Solidarité et Partage (SPSP) de la Caritas Congo Asbl, Emmanuel MBUNA, a remercié tous les participants venus de différents Services et Cellules de la Caritas Congo, sans oublier CAFOD qui a apporté son appui en vue de la tenue de ces assises de trois jours.
Mr Guy BYAVULWA, Chargé de projet au SPSP, a pour sa part rappelé la nécessité de  la Caritas de disposer d’un plan de sécurité. Ce plan constituera un support, a-t-il conclu.


Paris MONA

 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
764
Hier :
803
Semaine :
764
Mois :
19670
Total :
1263498