Kinshasa, le 19/09/2019 , il est 10 h 36 connexion
   En bref :
RDC: Choquée, la CENCO condamne les actes ignobles ayant émaillé la marche pacifique des Catholiques  |  Tanganyika : Caritas-Développement Kongolo et son partenaire Caritas Autriche en lutte contre l’insécurité alimentaire dans les Territoires de Kabongo et Kongolo   |  Les enfants congolais évoqués par le Pape François dans son Message Urbi et Orbi, appelant à la paix  |  Nord-Kivu : la deuxième table ronde multi-acteurs provinciale sur la Foresterie Communautaire a vécu  |  Appel d'offres de service pour l'audit financier d'un projet d'urgence  |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Des élèves ...
Image Detail
 
Les agents de la Caritas Congo Asbl invités à l’humilité pour s’approcher de Dieu et servir les vulnérables avec dévouement PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 14 Juillet 2016 08:33

Abbé Augustin Bita, Aumônier de la Caritas Congo AsblKinshasa, le 14 juillet 2016 (caritasdev.cd) : Lors de la prière hebdomadaire le mercredi 13 juillet 2016, les agents de la Caritas  Congo Asbl ont été appelés à devenir humbles, disposition devant les rapprocher de Dieu. L’Abbé Augustin BITA, aumônier de la Caritas Congo Asbl,  qui les a  interpellés de la sorte, leur a aussi fait savoir qu’ils serviraient avec dévouement  les vulnérables en se comportant en personnes modestes.  En ce jour du  mercredi réservé à la prière hebdomadaire  à la Caritas Congo Asbl, le prêtre a commenté l’Evangile du jour (Matthieu 11 : 25-27) en la chapelle du Centre d’Accueil Caritas, à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, rapporte caritasdev.cd

Monsieur l’Abbé Augustin BITA a avec insistance poussé les agents de la Caritas Congo Asbl à se considérer comme des gens simples, soulignant qu’ainsi faisant ils deviendront grands devant Dieu.   Le prêtre leur a expliqué que pour réaliser ce qui est  grand dans leur travail ils sont tenus de se faire petits et de se comporter en personnes humbles.  L’humilité est ce que Dieu demande à tout homme et à toute femme pour se rapprocher de Lui et pour garder de manière permanente un contact intime avec Lui,   a lancé monsieur l’Abbé Augustin BITA.

La prière de la journée de mercredi, d’une durée d’une heure, commence  à partir de 8 heures dans la chapelle du Centre d’Accueil Caritas par la lecture de l’Evangile du jour. Cette lecture est suivie par  des commentaires pour réagir à la Parole de Dieu par  des agents de la Caritas Congo Asbl présents. Une fois ces commentaires émis,  l’Abbé-aumônier prend la parole à son tour pour exhorter l’assistance.  L’exhortation est pour l’Aumônier l’occasion d’ interpeller les agents de la Caritas Congo Asbl,  de les encourager, de les affermir et de les instruire, dans le sens de mener leurs activités, en tenant compte de la qualité de leur assistance aux vulnérables dans le pays par le biais des projets exécutés.

Les agents de la Caritas Congo dans la chapelle

Les agents de la Caritas Congo Asbl sont des évangélisateurs

Docteur Bruno MITEYO Nyenge, Secrétaire exécutif de  la Caritas Congo Asbl, est intervenu dans le sens de l’enseignement donné en ce jour par monsieur l’Abbé-Aumônier, et ce après les communiqués émis par les Services (Service de Promotion du Développement, Service des Urgences et Service de Promotion de la Santé) et Cellules de la Caritas Congo Asbl, dont  la Communication, les Finances et la Logistique, sur les activités qu’ils ont réalisées durant la semaine ou le mois.  Dr Bruno MITEYO a insisté que les agents de la Caritas Congo Asbl sont aussi des évangélisateurs auprès des vulnérables à qui  ils apportent l’aide ou l’assistance.  Le Secrétaire exécutif de la Caritas Congo Asbl a demandé au personnel de celle-ci  de prendre  activement part à la prière lors de la journée de mercredi quand vient le moment de commenter l’Evangile du jour.  Il a ajouté que tout le monde a besoin d’entendre ces commentaires, car ils permettent d’édifier les uns et les autres.

Dr Amédée YAMBI invite le personnel de la Caritas Congo Asbl à la prévention face à la fièvre jaune et au choléra

Vers la fin de la prière, Docteur Amédée YAMBI Mufu a pris la parole pour donner des informations sur l’épidémie de la fièvre jaune  et du choléra qui a gagné  la ville de Kinshasa depuis quelques semaines ou mois. Dr Amédée YAMBI,  Coordonnateur du programme nutrition et de la Cellule de riposte à tout ce qui est épidémie,  à la Caritas Congo Asbl, a mis en lumière la contribution de celle-ci s’agissant de la fièvre jaune et du choléra. Il a affirmé que les deux maladies sévissent déjà dans la ville de Kinshasa. Il  a invité le personnel de la Caritas Congo Asbl à la prévention face à ces deux maladies. Dr Amédée YAMBI a signalé que pour le choléra jusqu’à la semaine du 4 au 9 juillet  2016 12.000 cas ont été signalés  dans toute la RDC et 300 décès ont été enregistrés. Il a relevé qu’actuellement sont touchées en ce qui concerna le  cholera les provinces de laTshopo, de l’Equateur, du Haut-Katanga et du Mai-Ndombe. Il a fait savoir qu’à Kinshasa sont signalés quelques cas dans les Zones de santé riveraines (Kingabwa). Il a aussi fait savoir que pour la fièvre  jaune jusque-là 1.582 cas sont pris en charge et 65 décès ont été enregistrés. Les provinces concernées, a précisé Dr Amédée YAMBI, sont le Kwango, le Kongo Central et Kinshasa, avec quelques cas. Selon ce médecin de la Caritas Congo Asbl,  la conduite à tenir pour ce qui est du choléra est l’observance des mesures d’hygiène comme le lavage des mains et des aliments ainsi que  le traitement de l’eau. S’agissant de la fièvre jaune, il a signalé que la conduite à tenir est celle de se faire vacciner et d’éviter le contact avec les personnes venant des zones touchées par l’épidémie.


JOSEPH KIALA

 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
119
Hier :
1080
Semaine :
3206
Mois :
19287
Total :
1326013