Kinshasa, le 13/12/2017 , il est 12 h 55 connexion
   En bref :
Kwango : les fidèles de la paroisse de Mwense Anuarite sensibilisés à l’usage d’une bonne latrine  |  Kwango : les fidèles de la paroisse de Mwense Anuarite sensibilisés à l’usage d’une bonne latrine  |  Tshopo: situation sécuritaire et humanitaire préoccupante à Opienge en Territoire de Bafwasende  |  Projet Shifting The Power: auto-évaluation finale des capacités de l’équipe des urgences de Caritas Congo  |  Nord-Ubangi: bientôt un centre de formation de Caritas Molegbe pour les Organisations paysannes   |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Des élèves ...
Image Detail
 
Les Evêques de la CENCO en communion avec le Pape François à la prière pour la paix en RDC et au Soudan du Sud PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 24 Novembre 2017 15:08

Les Evêques de la CENCO en assemblée plenière de février 2017 Kinshasa, le 24 Novembre 2017 (caritasdev.cd) :  Les Evêques membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), pour être en communion avec le Saint Père, et à l’initiative de la prière pour la paix en RDC et le soudan du sud. ce rendez-vous avec le pape est intervenu au 2ème jour de leur Assemblée plénière extraordinaire sur la situation socio-pastorale du pays, débutée depuis le 23 novembre dernier au Centre d’Accueil de Caritas .

 

 

 Monseigneur Marcel Utembi, Archevêque de Kisangani et Président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), a présidé jeudi 23 novembre 2017 à 18h00 (heure de Kinshasa) une célébration eucharistique pour la paix en République Démocratique du Congo (RDC). Cette prière pour la paix a eu lieu dans la cathédrale Notre Dame du Congo, en présence du Nonce Apostolique en RDC, des Archevêques, Evêques, prêtres, religieuses et les fidèles venus de différents coins de Kinshasa.

 

Dans son mot d’introduction, Monseigneur l’Archevêque a circonscrit le but de cette célébration du jour à l’initiative du Souverain Pontife le Pape François,  qui suit de près la situation sur la crise politique de la RDC.

 

Dans son homélie, Mgr Utembi a abordé  l’idéal du départ, envisagé depuis l’époque de l’indépendance en 1960 :  le rêve du peuple congolais était celui de bâtir un pays plus beau. Mais, ce rêve tant attendu est loin d’être accompli,  a-t-il rappelé. « Car, à nos jours la République Démocratique du Congo  se trouve dans une crise sociale et politique qui crée l’obstacle à l’installation de la paix tant rêvée ».

 

Pour une bonne exhortation, l’Evangile de Saint Luc 4, 14-22 a servi de contexte dans lequel, la vraie paix vient de Dieu en son Fils Jésus-Christ qui est le libérateur des pauvres, des opprimés, et  de ceux qui ont le cœur brisé par la guerre.

 

L’orateur de ce jour a invité  les chrétiens et également tout le peuple congolais à tourner le regard vers le Seigneur, Père de la Miséricorde envers ses enfants, étant père le Tout puissant, comme le révèle  la première lecture dans le livre de Ben-Sirach 36, 1-10-17. C’est une prière  adressée en faveur d’enfants d’Israël qui étaient persécutés.

 

Pour rappel, cette bonne initiative du Pape vient comme un signe d’espérance que les Congolais ont perdu. Avec une seule question : d’où viendra le secours ? Tentative de réponse que Monseigneur l’archevêque a dévoilé en ces termes : « Jésus vient à nous comme le Samaritain abandonné par les siens ; d’où le secours vient du Seigneur Jésus-Christ, le seul Sauveur du monde et la vraie paix est le don de Dieu ».

 

Pour clore son exhortation, Mgr le Président de la CENCO s’est appesanti sur par le modèle de Saint François d’Assise avec le destin de devenir un instrument de paix partout. Il a ainsi appelé les Gouvernants à suivre l’exemple de ce Saint afin d’être des artisans de paix.

 

Les paroisses catholiques de Kinshasa ont aussi étaient en union de prière avec le Pape François et les prélats de la RDC  pour confier leurs intentions les plus profondes du cœur au Seigneur en rapport avec la situation politique et sociale que traverse la RDC.

Du côté du Vatican, le Pape François a célébré la prière pour la paix en RDC et le Soudan du Sud. C’était en la Basilique Saint Pierre à Rome.

 

 « Par notre croyance de chrétiens, nous savons que la paix n’est possible que par le Christ Ressuscité », a affirmé le Pape, touché par les drames qui continuent à frapper les pays africains.  «Quelle hypocrisie de nier les massacres de femmes et d’enfants!», s’est indigné le Saint-Père. C’est là que «la guerre montre son visage le plus horrible».

Pour témoigner de sa proximité, deux statues de la Vierge Marie bénies par le Pape seront envoyées comme signe de fraternité et d’engagement pour la paix : une pour la RDC et l’autre pour le Soudan du Sud. Le pape François a imploré la paix, mais aussi de l’aide et de la sollicitude de la Mère de Dieu et son intercession, étant Reine de la paix de toute l’humanité.

Dody ISHAKU (Stagiaire)

 

 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
827
Hier :
4133
Semaine :
8511
Mois :
41122
Total :
971612