Kinshasa, le 18/11/2017 , il est 29 h 31 connexion
   En bref :
Crise du Kasaï : 500 ménages déplacés/retournés de Tshikapa et ses environs assistés par la Caritas   |  Nord-Ubangi : pas assez d’aide pour les refugies centrafricains !  |  Mongala : le cadre Provincial de Concertation Humanitaire déclare l’Etat d’urgence dans les zones inondées et en appelle à l’aide  |  Lomami : la Coordination Provinciale Lèpre-Tuberculose dotée d'un splendide bâtiment à Kabinda  |  Kwilu: renforcement de la surveillance à base communautaire des cas de Paralysie Flasque Aigue aux Zones de Santé   |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Des élèves ...
Image Detail
 
Crise du Kasaï : 500 ménages déplacés/retournés de Tshikapa et ses environs assistés par la Caritas PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 13 Novembre 2017 16:34

Le Bourgmestre de Milambo remettant symoliquement le kit à une femme-chef de ménage (Ph. Caritas Congo)Tshikapa, le 13 novembre 2017 (caritasdev.cd) : Caritas Congo Asbl et son partenaire diocésain, Caritas  Luebo, viennent de procéder à la distribution des Articles Ménagers Essentiels (AME) à 500 ménages déplacés/retournés de Tshikapa et ses environs dans la Province du Kasaï. 3.000 personnes se trouvant sur le site de Milambo, une commune située à environ 10 km de  la ville de Tshikapa,  ont ainsi bénéficié d’une assistance dont ils avaient cruellement besoin, selon le rapport d’évaluation qui a prévalu  à l’élaboration de  ce projet. La distribution a eu lieu du 02 au 03 novembre 2017 et a été rehaussée de la présence du Bourgmestre de cette municipalité.Click here to read the English version.

 

 

S’agissant du contenu de l’aide, chaque ménage a reçu  3 couvertures, 1 pagne pour dame, 8 pièces de friperies pour enfants, 6 assiettes, 6 gobelets, 2 casseroles, un bidon de 20 litres, 6 savons de lessive ainsi qu’un kit hygiène de dignité pour femme, a indiqué  Monsieur Jean- Pierre Pokavu, Chargé de Projets au Service des Urgences de Caritas Congo Asbl.

 

Les bénéficiaires, des déplacés/retournés et des familles d’accueil, ont été victimes des affrontements meurtriers entre les miliciens du Chef coutumier Kamuina Nsapu et les Forces Armées de la RDC. Plusieurs ont perdu leurs proches, des biens essentiels, leurs maisons. Certains avaient fui les violences et sont revenus. Ils  habitent soit dans des familles d’accueil ou dans leurs propres maisons dans le site de Milambo.

 

« C’est vraiment une situation humanitaire calamiteuse qui nécessite encore des réponses adéquates. En fait, en dépit de cette distribution, les besoins sont encore énormes dans ce site où nous n’avons  pu servir que 500 ménages sur un total de 2.662 familles. Le gap est grand. Nous poursuivons ainsi le plaidoyer pour  mobiliser davantage des moyens afin de servir un plus grand nombre  des personnes démunies », a plaidé Mr Pokavu.Une vue partielle des déplacés sur le site de Milambo (Ph. Caritas Congo)

 

Pour rappel, Caritas Congo Asbl, en partenariat avec la Caritas Luebo, est déjà intervenue sur le même site en faveur des victimes du conflit de Kamuina Nsapu, avec l’appui du Fonds des Nations Unis pour la Population (UNFPA).

 

Il sied de signaler que d’autres acteurs humanitaires sont aussi opérationnels  sur ce site de Milambo. Il s’agit notamment de OCHA, UNICEF, UNFPA, ACF et Caritas Luebo, sans compter d’autres acteurs humanitaires présents à Tshikapa. Mais, devant l’immensité des besoins leurs interventions restent toujours limitées.

 Guy-Marin Kamandji

 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
2265
Hier :
3059
Semaine :
19010
Mois :
56639
Total :
890121