Kinshasa, le 18/11/2017 , il est 29 h 32 connexion
   En bref :
Crise du Kasaï : 500 ménages déplacés/retournés de Tshikapa et ses environs assistés par la Caritas   |  Nord-Ubangi : pas assez d’aide pour les refugies centrafricains !  |  Mongala : le cadre Provincial de Concertation Humanitaire déclare l’Etat d’urgence dans les zones inondées et en appelle à l’aide  |  Lomami : la Coordination Provinciale Lèpre-Tuberculose dotée d'un splendide bâtiment à Kabinda  |  Kwilu: renforcement de la surveillance à base communautaire des cas de Paralysie Flasque Aigue aux Zones de Santé   |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Des élèves ...
Image Detail
 
RDC : le Réseau national de Caritas en atelier sur la gestion des risques dans la mise en œuvre des programmes/projets PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 30 Octobre 2017 15:58

Photo de famille des participants à l'atelier sur la gestion des risques dans la mise en oeuvre des programmes/projets au sein du Réseau national de Caritas en RDCKinshasa, le 30 octobre 2017 (caritasdev.cd) : Renforcer les stratégies de prévention et de gestion des risques programmatiques et financiers dans la mise en œuvre des programmes/ projets/ de développement au sien du Réseau Caritas en RD. Congo, tel est l’objectif principal d’un atelier ouvert ce lundi à Kinshasa. Organisé par la Caritas Congo Asbl, avec l’appui de CRS (Catholic Relief Services), de Caritas International Belgique(CIbe) et de Caritas Internationalis,  il réunit les Coordonnateurs d’une vingtaine de Caritas-Développement diocésaines ainsi que des responsables de Services et Cellules d’appui de Caritas Congo Asbl. Click here to read the English version.

 

 

 Durant trois jours, soit du lundi 30 octobre au 1er novembre 2017, les participants seront informés sur les risques et leur prise en compte  dans les  programmes/ projets/ au sein du Réseau Caritas en RD. Congo, avant de suivre la communication de certains de ses Partenaires sur leurs normes et constats dans  la mise en œuvre de leurs programmes au  niveau  de leurs partenaires locaux.  Il s’agit notamment de FONARED, SANRU,  PNUD/Humanitaire,  Pooled Fund, CAFOD, IMA, USAID et ECHO, à titre indicatif.

 

Après des exposés et des échanges sur les risques de fraudes, les participants devraient adopter un plan de mesures d’atténuation des risques immédiats,  suivi d’une feuille de route globale pour la mise en œuvre des stratégies d’atténuation et l’intégration de la gestion des risques dans les programmes du réseau Caritas en RD. Congo afin de se rassurer des efforts fournis et à fournir pour garantir, d’une part, l’atteinte des résultats et l’utilisation judicieuse de ressources allouées et, d’autre part, la poursuite ainsi que la diversification du partenariat.

 

Ces assises témoignent de l’engagement de nouveaux dirigeants de la Caritas Congo Asbl de développer la capacité globale du réseau Caritas et de ses organisations membres sur le plan organisationnel, opérationnel, du management et du leadership. C’est aussi pour la Caritas Congo Asbl la preuve de sa volonté de promouvoir le partenariat et des alliances multi-acteurs aussi bien avec d’autres agences catholiques appuyant des actions de développement en RD Congo qu’avec l’Etat Congolais et les principaux réseaux humanitaires et de développement. Tout cela, dans le cadre de son plan stratégique 2013-2017 et de la Feuille de route dont s’est doté le Secrétariat Exécutif actuel pour l’amélioration de la qualité des projets/programmes au sein du réseau Caritas en RD.Congo.

 

Caritas Congo Asbl est l’organe technique chargé de la paPhoto de famille des participants à l'atelier sur la gestion des risques dans la mise en oeuvre des programmes/projets au sein du Réseau national de Caritas en RDCstorale sociale de l’Eglise catholique en RDC. Créée en 1960, elle est chargée de la promotion intégrale de l’homme (réponse aux urgences, promotion de la santé et du développement). Son Secrétariat Exécutif est au service de 47 Bureaux de Caritas-Développement Diocésaines. Il a notamment comme rôles la Coordination des Caritas diocésaines, leur représentation, le renforcement de leurs capacités, le plaidoyer en leur faveur ainsi que la mobilisation des ressources et la promotion d’un partenariat responsable, à la lumière de l’enseignement social de l’Eglise.

Guy-Marin Kamandji

 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
2266
Hier :
3059
Semaine :
19011
Mois :
56640
Total :
890122