Kinshasa, le 24/09/2017 , il est 25 h 41 connexion
   En bref :
Afrique: Les Evêques s’engagent à être les 1ers artisans et bons gardiens du service de la charité  |  Kinshasa: « la Caritas Congo Asbl est un poumon dont dispose l’Eglise Catholique en RDC pour les plus démunis », déclare l’Abbé Hubert Mondongu du Diocèse de Lolo   |  Tshikapa/Kasaï: Caritas Luebo et l’UNFPA à la rescousse des femmes et filles victimes de violences  |  Transfert des capacités : le projet Shifting the Power vise la communication humanitaire  |  RDC: Caritas et ses partenaires se mobilisent pour assister 140.809 réfugiés centrafricains au Nord-Ubangi et au Bas-Uélé   |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Magazine Lè...
Image Detail
 
RDC : Par le biais d’un projet sur la santé Caritas Congo Asbl a intégré la lutte contre le paludisme et le VIH dans les Zones de santé de Mai-Ndombe PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 10 Juillet 2017 06:17

Deux femmes bénéficiaires du projet avec leurs MIILDs (moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action) lors de la consultation préscolaire dans la Zone de santé de MushieKinshasa, le  10 juillet 2017 (caritasdev.cd) : Par  le canal   d’un de ses projets relevant du domaine de la santé, Caritas Congo Asbl a intégré la lutte contre le paludisme et le VIH dans les Zones de santé de Mai-Ndombe. Ce projet est dénommé Projet Fonds Mondial Paludisme et VIH Nouveau Modèle de financement.  Il a reçu l’appui financier de Sanru/Fonds Mondial et il est implémenté dans 14 Zones de santé (ZS) de la province de Maindombe, situées dans le Sud-ouest de la RD. Congo. ll a débuté  en juillet 2015 et il se termine le 31 décembre de l’année en cours 2017.  Son Coordonnateur, Dr Blaise MUDEKEREZA, du Service de Promotion de la Santé (SPS) de Caritas Congo Asbl,  a  mis en lumière un de ces points forts dudit projet lors d’un récent entretien avec caritasdev.cd, à quelques mois de sa clôture, rapporte caritasdev.cd

Les 14 ZS où sont menées les activités du  projet sur la santé Caritas Congo Asbl a intégré la lutte contre le paludisme et le VIH dans les Zones de santé de Mai-Ndombe sont :  Inongo, Nioki, Kiri,  Pendjwa,  Bandjomoke, Tandembelo. Il y a aussi parmi ces ZS : Bokoro, Bosobe, Mushi, Oshwe, Kwamouth, Bolobo, Yumbi et Mimua. Les bénéficiaires dudit projet ont été en 2015 de l’ordre de 1.793.136 personnes. Le ministère congolais de la Santé a prévu un accroissement de 1.03 chaque année en matière du nombre de ces populations bénéficiaires.

Dr Blaise MUDEKEREZA, Program manager malaria (Caritas Congo Asbl) et son collaborateur Dr Mathieu BIKOKO lors de la revue trimestrielle des Zones de santé du cluster Maindombe à Inongo

Communauté mobilisée autour de la lutte contre le paludisme

En tenant compte de cela, en 2016, les bénéficiaires du Projet Fonds Mondial Paludisme et VIH Nouveau Modèle de financement ont été de l’ordre de 1.846.930 en 2016 et de 1.902338 en 2017. Docteur Blaise MUDEKEREZA estime que ledit projet  a contribué à la réduction de  l’incidence  de la morbidité et de la mortalité due au paludisme à la province de Maindombe. Ce projet, a-t-il insisté, a permis la mobilisation de la communauté autour de la lutte contre le paludisme : assainissement du milieu, utilisation des moustiquaires et prévention chez les femmes enceintes  par le fancidar.

Le projet rencontre des problèmes,  dont l’accès  difficile à certaines ZS,  car le Maindombe est une province à hydrographie de grande ampleur avec le Lac Maindombe lui-même, des rivières comme Mfimi, Lukeni, Lokoro et le Kasai, sans oublier le fleuve Congo.

Sujets à suivre de près entre autres  la gratuité du traitement de la malaria et l’appréciation de la satisfaction des bénéficiaires

Parmi les prochaines activités du Projet  Fonds Mondial Paludisme et VIH Nouveau Modèle de financement figure celle consistant à recueillir les avis de ses bénéficiaires.   Ces derniers sont les Equipes cadres des ZS au nombre de 3, les prestataires des Centres de santé (2 à 3 par ZS) comme  les infirmiers titulaires et les laborantins. On compte aussi parmi ces bénéficiaires les  patients ou les malades (femmes enceintes,  mères des enfants de moins de 5 ans sous traitement), les enfants malades ( enfants de moins de 14 ans).  Les avis à recueillir auprès de tout ce monde sont utiles pour obtenir des précisions sur l’affirmation de l’existence du programme de lutte contre le paludisme, des connaissances sur la gratuité du traitement de la malaria (utilisation des moustiquaires et  prise de fansidar ainsi que des médicaments). Ces avis vont donner des informations sur l’appréciation de la satisfaction des bénéficiaires et  sur ce qui doit être réalisé prochainement à partir des suggestions recueillies.

Mme Meta (Caritas Congo Asbl) , Dr Godé (Division provinciale de la santé du Maindombe) et Dr Mathieu BIKOKO (Caritas Congo Asbl ) en mission conjointe vers la Zone de santé de Yumbi

Après décembre 2017,  à la fin du projet, il restera à relever qu’à la province de Maindombe le paludisme est la maladie la plus fréquente et qui tue le plus, dans un environnement qui favorise le développement  du vecteur. Ces deux années et demie ont  livré des cas d’amélioration de ceux-ci et de leur prise en charge.

Le Projet Fonds Mondial Paludisme et VIH Nouveau Modèle de financement fonctionne avec un Coordonnateur, Dr Blaise MUDEKEREZA. Celui-ci est assisté par deux Chargés s’occupant respectivement du suivi et évaluation (Dr Matthieu BIKOKO) et du suivi VIH (Dr  Angèl KUIFASHE). La comptable dudit projet est Philomène META Kankolongo.


JOSEPH KIALA

 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
285
Hier :
391
Semaine :
3616
Mois :
10465
Total :
822458