Kinshasa, le 18/11/2017 , il est 29 h 28 connexion
   En bref :
Crise du Kasaï : 500 ménages déplacés/retournés de Tshikapa et ses environs assistés par la Caritas   |  Nord-Ubangi : pas assez d’aide pour les refugies centrafricains !  |  Mongala : le cadre Provincial de Concertation Humanitaire déclare l’Etat d’urgence dans les zones inondées et en appelle à l’aide  |  Lomami : la Coordination Provinciale Lèpre-Tuberculose dotée d'un splendide bâtiment à Kabinda  |  Kwilu: renforcement de la surveillance à base communautaire des cas de Paralysie Flasque Aigue aux Zones de Santé   |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Des élèves ...
Image Detail
 
Revue de presse du vendredi 28 avril 2017 PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 28 Avril 2017 10:52

L’actualité de ce vendredi 28 avril 2017 en RDC est dominée  par divers titres,  notamment : Cri d’alarme d’OCHA : 64,5 millions de dollars pour sauver le Kasaï, RDC: Après les plantations Unilever, un rêve contre la pauvreté, Dans les trois zones de santé du Kasaï Oriental: Les médecins découvrent 5 cas de poliovirus flaque aigu, Les membres du CNSA désigneront eux-mêmes leur président : les parents se plaignent de montants exorbitants exigés par les écoles.

I. URGENCE, DEVELOPPEMENT ET SANTE

  • Le phare : Cri d’alarme d’OCHA : 64,5 millions de dollars pour sauver le Kasaï

En réponse à la crise humanitaire qui prévaut actuellement en République Démocratique du Congo, le Bureau de coordination des affaires humanitaires a lancé un appel de fonds de 64,5 millions de dollars américains pour venir en aide, durant les 6 prochains mois, à environ 731 000 personnes dans le besoin dans la grande région du Kasaï.  Cette région a été victime des aux affrontements armés qui ont éclaté en août 2016 entre l’armée congolaise et un groupe de milices locales. Cet appel lancé hier mardi 2017 par le coordonnateur humanitaire, Mamadou Diallo, aux côtés du chef de bureau OCHA/RDC, Rein Paulsen, vise à fournir de l’eau, de la nourriture, des médicaments, des services de santé, des articles ménagers de base et des services de protection, entre autres, aux enfants, aux femmes victimes des violences sexuelles et à d’autres civils victimes de violence.

  • AFP : RDC: Après les plantations Unilever, un rêve contre la pauvreté

Quatre hauts murs blancs inachevés dans un paysage de friche agricole: à Lusanga, dans le Sud-ouest de la République démocratique du Congo, cette construction inattendue, préfigurant une galerie d'art, suscite l'espoir d'une revanche sur l'Histoire. Autrefois Leverville, Lusanga est sortie de terre après l'attribution, en 1911, dans ce qui était alors le Congo belge, d'immenses concessions de forêts de palmiers sauvages à l'entrepreneur anglais William Lever, dont la société Lever Brothers donnera naissance moins de deux décennies plus tard à Unilever.  Aujourd’hui  cette société est nommée mastodonte international de l'industrie agroalimentaire et cosmétique. "Le +White Cube+ a été rapatrié ! Quelle joie de le voir construit ici à Lusanga", s'exclame l'artiste néerlandais Renzo Martens, un des initiateurs du Centre international de recherche sur l'art et l'inégalité économique, ou LIRCAEI, selon l'acronyme anglaise de cette fondation censée inverser, localement, les flux financiers entre le monde de l'art et celui de l'industrie. Son "rapatriement" au Congo est tout aussi symbolique puisqu'il s'agit en fait d'une création devant permettre de "renverser cette situation", explique M. Martens : "Les travailleurs de la plantation ont assez soutenu le monde de l’art. C’est désormais au tour du monde de l’art de soutenir la plantation. A environ 570 km à l'est de Kinshasa, Lusanga est dépourvue de la moindre infrastructure. Ses quelque 15.000 habitants n'ont ni eau courante ni électricité. Les dizaines d'invités venus de Kinshasa, de Kikwit, la grande ville voisine, ou encore d'Europe, ont dormi chez l'habitant ou sous tente autour de l'inauguration du "White Cube", le 22 avril.

  • Avenir : Dans les trois zones de santé du Kasaï Oriental: Les médecins découvrent 5 cas de poliovirus flaque aigu

Cinq cas de poliovirus flaque aigu ont été découverts dans trois zones de santé de la province du Kasaï Oriental, à savoir Tshishimbi avec 3 cas, Bipemba 1 cas, Tshilundu 1 cas, indique l’agence de presse congolaise, ACP. Ce bilan a été présenté par Dr Dédé Ilunga Ntanda, médecin chef d’antenne du Programme Elargi de Vaccination(PEV) au Kasaï Oriental lors de la réunion d’évaluation de la campagne des Journées Nationales de Vaccination (JNV), tenue dans la salle polyvalente Jules Van Hamme de la Caritas/ Mbuji-Mayi. Comme indique la source, à cette occasion, Mme Marie-Claire Diwampovesa, chef du bureau de l’OMS  dans sa présentation des données de monitorage indépendant de cette campagne de vaccination, a relevé des faiblesses enregistrées dans les 15 Zones de santé. Ces données, dit-on, démontrent clairement que 2,8 % des enfants n’étaient pas vaccinés dans les ménages contre 3,5 % hors ménages, tandis que 4 % dont leurs parents étaient absents des ménages lors de la campagne, 29 % des enfants non vaccinés à cause du refus et 9 % autres non vaccinés dans les ménages non visités.

II. POLITIQUE ET SOCIETE

  • Radio Okapi : RDC: Les membres du CNSA désigneront eux-mêmes leur président

D’après le texte de l’arrangement particulier signé jeudi 27 avril, le président du Conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral (CNSA) sera désigné par les membres qui constitueront cette institution. Le président de la République devrait être présent lors de cette désignation. L’accord signé par le pouvoir et l’opposition du 31 décembre 2016 avait prévu que le CNSA « sera présidé par le président du Conseil des Sages du Rassemblement ». L’arrangement particulier, lu par Jean Lucien Bussa avant sa signature, prévoit que le CNSA sera constitué des 28 membres issus des parties prenantes à l’accord de la Saint Sylvestre. Les listes des membres désignés par les parties prenantes à l’accord pour siéger au CNSA devront également être envoyées au président de la République qui, dans un délai de 15 jours, pourra convoquer une réunion pour la validation des membres et la désignation du président de l’institution, censée veiller à l’application de l’accord du 31 décembre.

  • Forum des As : Examen d’Etat : des parents se plaignent de montants exorbitants exigés par les écoles

Les frais de participation à l’examen d’Etat constituent un casse-tête pour de nombreux parents à Kinshasa où des écoles font visiblement fi des mesures prises par le gouvernement provincial en la matière. Elles fixent des montants de loin supérieurs à 54. 500 FC exigés par l’autorité urbaine pour la participation à toutes les épreuves de l’examen national. Ces frais diffèrent d’une école à l’autre, selon que l’établissement scolaire appartient à un privé, à l’Etat ou à une confession religieuse.  « La situation socio-économique du pays est précaire. L’Etat congolais devrait prendre des mesures pour contraindre des écoles privées à fixer des montants réalistes. Il devrait repenser la politique des frais scolaires pour alléger la peine des parents », fulmine un père de famille qui a deux enfants en classes terminales. Ces derniers se préparent à affronter les épreuves préliminaires de l’Examen d’Etat dès le 2 mai prochain. Cependant, ne participeront à ces épreuves que ceux qui seront en règle avec le frais exigé.

III. EGLISE

  • Radio Vatican : Voyage du Pape François en Égypte : les attentes des catholiques

Ce vendredi 28 avril 2017, le Pape François entamera un court voyage en Égypte. Il passera un peu plus de 24 h au Caire, la capitale. Il rencontrera en privé le président égyptien Al-Sissi et le grand imam de l’université islamique d’Al-Azhar avant d’adresser un discours aux participants de la conférence internationale sur la paix organisée par l’institution majeure de l’islam sunnite. Après un discours devant les autorités politiques du pays, il rencontrera le pape des coptes-orthodoxes, Tawadros II. Le Pape François ira aussi à la rencontre des catholiques égyptiens avec qui il célébrera la messe samedi matin. Il priera également avec les membres du clergé, les religieux et religieuses, ainsi que les séminaristes dans la journée avant de repartir pour Rome.


Paris MONA K.

 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
2261
Hier :
3059
Semaine :
19006
Mois :
56635
Total :
890117