Kinshasa, le 24/10/2017 , il est 8 h 04 connexion
   En bref :
Kinshasa: cérémonie d’au revoir et de bienvenue au staff de Caritas Congo Asbl ; 5 retraités fêtés   |  Tanganyika: 1.000 ménages paysans bénéficiaires d’un projet de sécurité alimentaire lancé à Kongolo  |  Afrique : les Communicateurs des Caritas nationales engagés à se doter d’une stratégie appropriée   |  Haut-Katanga : 200 ménages du village Mutambalile bénéficient désormais de l’eau potable   |  Un Task Force de Caritas Internationalis sur les Financements du Fonds Mondial institué à Genève  |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Des élèves ...
Image Detail
 
RDC : Appel de Mgr Pierre-Célestin TSHITOKO aux autorités à veiller à la sécurité des habitants de Luebo et de leurs biens PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 13 Avril 2017 11:14

Kinshasa, le 13 avril 2017 (caritasdev.cd) : Mgr Pierre-Célestin TSHITOKO en appelle aux autorités du pays à veiller à la sécurité des habitants de Luebo et de leurs biens. L’Evêque du diocèse de Luebo, dans le centre de la RD. Congo,  a lancé son appel dans une interview (à lire ci-dessous in extenso) accordée à caritasdev.cd en ce   vendredi 7 avril 2017 à Kinshasa. Mgr Pierre-Célestin TSHITOKO a demandé lors de cette interview qu’on cesse avec toutes les violences que connaît le diocèse de Luebo. Il a reconnu que deux points font problème sur l’application de  l’Accord du 31 décembre 2016 sous l’égide de la CENCO  entre Opposition et Pouvoir ou Majorité. Pour l’Evêque de Luebo, cela revient au manque de volonté politique des politiciens et non de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), qui n’était que médiatrice dans ces négociations ! Mgr Pierre-Célestin TSHITOKO a lancé un autre appel   à la classe politique de la RD. Congo, l’invitant, face  à la grave crise économique et sociale que connaît le peuple congolais,   à chercher à améliorer cette situation en laissant de côté ses intérêts personnels. L’Evêque de Luebo a invité les hommes politiques de son pays  à discuter autour d’une même table comme des citoyens d’un même pays et des frères d’une même famille qui est la RD. Congo, rapporte caritasdev.cd

 Question (Q ) : Que pouvez-vous  dire aujourd’hui sur la situation prévalant à Luebo et sur l’ensemble de votre diocèse ?

Réponse (R ) :

Le vendredi 31 mars 2017, il y a eu irruption à Luebo de « miliciens » dits de Kamuena Nsapu. Ils ont très tôt  matin incendié les grands édifices de l’Eglise catholique comme la maison générale des Sœurs du Cœur Immaculé de Luebo, leur  noviciat et la résidence de l’Evêque. En plus de cela, ils ont saccagé la procure des missions et les presbytères… Ils ont  incendié le bureau de la Coordination des écoles catholiques et le bureau administratif du territoire. Ils ont profané la cathédrale et ils ont même mis du feu à la sacristie. Ils se sont aussi attaqués au bureau de la Ceni qu’ils ont mis en feu. Ils ont cassé le kit informatique qui venait d’arriver pour les opérations d’enrôlement. Ils ont incendié deux banques de transfert d’argent, à savoir :  Solidaire et Soficom. Lesdits « miliciens » ont coupé la tête à l’épouse de l’administrateur du territoire au seul motif qu’elle ne voulait pas indiquer où se trouvait son mari. Bref, tous les édifices des institutions de Luebo ont été détruits.  Qui pourra les reconstruire ?

Q : Au vu de cette situation dans votre diocèse, avez-vous maintenant  un message à lancer à la population, au Peuple de Dieu qui est dans votre circonscription ecclésiastique et aux ouvriers apostoliques (Abbés, Sœurs, Missionnaires) y exerçant leur apostolat ?

R : D’ une façon générale, je demande qu’on cesse avec toutes ces violences. Aux victimes de celles-ci, je recommande d’une part la confiance totale au Seigneur, en lui demandant de nous donner lui-même sa paix. Comme Jérémie, disons tous que « le Seigneur est avec moi comme un guerrier redoutable » (Jean 20, 10-12). Ensuite, comme Jésus-Christ dans sa Passion, ne cessons pas  d’être miséricordieux. Car, la miséricorde est l’arme du disciple, le chemin vers la paix et la réconciliation.

Q : Au vu de la situation que connaît ces jours-ci le diocèse de Luebo, quel est l’appel que vous lancez où l’insécurité a élu domicile ?

R : Je fais appel aux autorités du pays à veiller à la sécurité des habitants de Luebo et de leurs biens.

Q : Peut-on dire aujourd’hui que l’Evêque de Luebo est un homme qui souffre dans son cœur, un homme qui est peiné par rapport à ce qui se passe dans son diocèse ?

R : Naturellement ! Aucun prêtre n’est présent pour assurer les offices de la Semaine sainte ! Je ne peux pas moi-même célébrer  la messe chrismale ni même rencontrer tous les prêtres, comme on le fait annuellement à cette occasion.

Q : Est-ce que par exemple  vous avez obtenu des informations de fraiche date sur ce qui se déroule dans votre diocèse ces derniers temps ?

R : J’ai appris que toute la population est en brousse, à la rumeur que l’armée est en train de venir à Luebo. Une autre nouvelle est que  les « miliciens » se seraient attaqués à un couvent des religieux de la Sainte Trinité qui se trouve à plus ou moins 15 kilomètres de Luebo, sur la route vers Mweka.

Q : On s’en est pris à l’Eglise à Luebo et est-ce que vous avez un   mot à dire à ce sujet ?

R : Je crois que les biens de l’Eglise de Luebo constituent le patrimoine  culturel et spirituel  de la population et du pays.  En fait, le bureau de l’administration de territoire est l’un des plus anciens du pays. La résidence épiscopale incendiée est une maison construite    par le premier Evêque résidentiel congolais, Mgr  Joseph NKONGOLO. Tous les ressortissants de Luebo qui  m’ont appelé ont regretté ce geste, parce que   tous se reconnaissent dans ces symboles qui faisaient leur fierté dans le monde.

Q : Avez-vous une idée à ce jour sur la situation humanitaire  dans le diocèse de Luebo    et comment celle-ci se présente-t-elle après le passage des hommes du chef traditionnel Kamwena Nsapu ?

R : Beaucoup de gens pour le moment sont cachés en brousse et en forêt, sans abri. Certains autres se sont déplacés vers des lieux plus calmes, mais sans  soutien.

Q : Y a-t-il lieu de dire à ce jour que cela commence à se calmer ou s’est calmé dans le diocèse de Luebo ?

R : On ne saurait pas le dire pour le moment !

Q : Après toutes ces questions sur votre diocèse, intéressons-nous à présent aux négociations du Centre Interdiocésain sous l’égide de la CENCO (Conférence Episcopale Nationale du Congo) entre l’Opposition et la Majorité présidentielle. Après que les Evêques membres de la CENCO aient annoncé la fin de leur médiation, certaines personnes ont accusé et  accusent l’Eglise catholique d’avoir été la partie qui  est à la base de l’échec constaté, pour arriver au point d’arrivée. Quel est votre mot à ce sujet ?

R : D’abord ce n’est pas un échec. Pourquoi ? L’accord a été signé entre les deux parties prenantes. Le président Kabila l’a lui-même reconnu en disant que la CENCO a réussi à 98 %. En effet,  l’Accord qui a été signé a permis d’avoir une base beaucoup  plus large de consensus que l’Accord de la Cité de l’Union Africaine. Ceci fait que les institutions ont obtenu  un peu plus de légitimité. On doit cependant reconnaître qu’il y a deux points sur l’application de cet Accord qui font problème. Et cela revient au manque de volonté politique des politiciens et non de la CENCO, qui n’était que médiatrice dans ces négociations !

Q : Pour finir, avez-vous quelque chose d’autre de très important ou de particulier à souligner ou à dire  sur le sort que connaît le diocèse  de Luebo actuellement, sur  les négociations initiées par la CENCO entre Opposition et Majorité ou sur la situation politique dans le pays à l’heure actuelle ?

R : Mon dernier mot  est un appel  que je lance à la classe politique de notre pays. Le peuple connaît une grave crise économique et sociale. Que les hommes politiques cherchent à améliorer cette situation en laissant de côté leurs intérêts personnels, mais en se mettant autour d’une même table et discuter comme des citoyens d’un même pays et des frères d’une même famille qui est la RD. Congo.


Propos recueillis par JOSEPH   KIALA

 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
5
Hier :
414
Semaine :
419
Mois :
9550
Total :
834900