Kinshasa, le 23/06/2017 , il est 21 h 37 connexion
   En bref :
Nord-Kivu: équiper l’hôpital de Minova pour sauver les femmes enceintes  |  RDC: tenue à Kinshasa de la 54ème session de l’Assemblée plénière des Evêques de la CENCO  |  RDC: tenue à Kinshasa de la 54ème session de l’Assemblée plénière des Evêques de la CENCO  |  Mongala: Sensibilisées face aux menaces des inondations et érosions, des Communautés vulnérables disposées à quitter les lieux à risques  |  Réponse aux Urgences dans les Grands Lacs : Caritas Burundi et Uvira formées en mécanismes de réponse et Toolkit de Caritas Internationalis  |   Victimes du phénomène Kamwina Nsapu en RD. Congo : Eucharistie dans toutes les paroisses de la Province Ecclésiastique du Kasaï le 02 juillet 2017  |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Mois de la ...
Image Detail
 
RDC : Clôture de l’Atelier d’évaluation finale du programme femmes, hommes progressons ensemble PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 14 Avril 2017 06:44

Une photo de famille des agents de la Caritas Congo Asbl et les chargés des opérations des Caritas diocésaines lors de la clôture de l’atelierKinshasa, le 13 avril 2017 (caritasdev.cd) : Evaluer la mise en œuvre des activités du programme femmes, hommes progressons ensemble constitue l’objectif de l’atelier d’évaluation finale dudit programme qu’a organisé récemment le SPSP (service de promotion de solidarité et de partage) de la Caritas Congo. Cet atelier a été ouvert le 06 avril 2017 pour prendre fin le 07 avril 2017 dans la Salle Cardinal Monsegwo du Centre d’Accueil Caritas Congo à Kinshasa, rapporte caritasdev.cd.




A la clôture de cet atelier, le deuxième Secrétaire Exécutif de la Caritas Congo Asbl, Boniface NAKWAGELEWI, a remercié tous les participants. Il a aussi remercié tout les partenaires qui ont accompagné ce programme jusqu’à son exécution. Le deuxième secrétaire exécutif n’a pas oublié de remercier les vrais héros du programme qui sont les collègues des Caritas diocésaines. Il  n’a pas passé sous silence l’appui du ministère du genre, famille et enfant d’avoir accompagné ce programme jusqu’à son aboutissement.


Dans son mot de clôture, Mr Célestin NGUNZ représentant du Ministère du Genre, Famille et Enfant  a exprimé sa satisfaction. En effet, grâce à l’expérience de la Caritas Congo, il a tenu à rappeler que le programme a connu une avancée significative dans son exécution. "Quand bien même que les objectifs ne sont pas atteints à 100%, mais du moins un pas considérable a été franchi », a-t-il souligné. Il a rappelé que la vision du ministère dans ce programme était et reste avec cette initiative à aider les femmes et les hommes d’arriver à ouvrir des micro-entreprises. Il a conclut se dire en remerciant tout les chargés des opérations des Caritas diocésaines en les exhortant de n’est pas baisser les bras pour la suite de ce programme. A fin d’avoir une société ou les femmes et les hommes vont travailler ensemble.

Cet atelier d’évaluation finale était prévu afin de mesurer la viabilité, l’efficacité et l’efficience dudit programme durant toute sa durée d’exécution de deux ans.

Résultats attendus

Le processus de mise en œuvre du projet a été examiné. Et, les résultats atteints de décembre 2014 à mars 2017 ont été analysés. Par ailleurs, plusieurs résolutions ont été formulées à la fin de cet atelier. Il s'agit notamment d'ajouter une nouvelle ligne de crédit pour la suite du programme, assurer une formamtion en alphabétisation pour certaines femmes bénéficiaires, ajouter des hommes au programme vu le nombre écrasant des femmes dans les associations, etc.

Plusieurs personnalités ont pris part à ces assises. Il s’agit du représentant du Ministère du genre, famille et enfant Mr Célestin NGUNZ, un délégué de l’Unicef  Kinshasa M. Serghei BURUINA, un représentant de l’Union Européenne, des chargés des opérations des Caritas diocésaines : Idiofa, Kinshasa, Popokabaka, Kikwit, Kenge et l’équipe de coordination du projet ainsi que les responsables des institutions de micro finances et des coopératives d’épargne et de crédit(Coopecs).

Il sied de signaler que ce programme est exécuté dans les diocèses d’idiofa, Kikwit, Kenge, Popokabaka ainsi que dans l’Archidiocèse de Kinshasa. Actuellement, le projet  encadre 28.400 bénéficiaires dont 19.482 femmes et 8.918 hommes à travers des groupes solidaires, les associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC) ainsi que les institutions de micro finances (IMFs) et les coopératives d’épargne et de crédit(COOPEC).

La Caritas Congo est partenaire de l’Unicef et du ministère du genre, famille et enfant dans la mise en œuvre dudit programme volet micro crédit faisant partie de la composante II « Autonomisation de la femme ». Ce programme a été initié par le ministère du genre, famille et enfant cofinancé par l’Unicef et l’Union Européenne. Le but de ce programme vise à mettre en place une approche innovante de prévention des violences basées sur le genre, dans les provinces de Kinshasa et de l’ex Bandundu.

Olivier EMBA et David MAKI (stagiaires)


 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
269
Hier :
451
Semaine :
2118
Mois :
9966
Total :
780369