Kinshasa, le 26/05/2017 , il est 9 h 52 connexion
   En bref :
Sud-Ubangi: le Gouverneur Oscar Molambo lance les travaux de construction de la Coordination Provinciale Lèpre et Tuberculose à Gemena  |  RDC : des activités trimestrielles de Caritas Congo dans son magazine N°042  |  Sud-Kivu : des ex-combattants démobilisés et membres de communautés d’accueil formés sur les activités génératrices de revenus  |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Mois de la ...
Image Detail
 
Revue de presse du vendredi 17 mars 2017 PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 17 Mars 2017 13:18

Des Evêques sortant d'uné sécance avec les délégués au Dialogue (Photo Radio Okapi)Kinshasa, le 17 mars 2017 (caritasdev.cd): Les titres ci-après ont retenu l’attention pour la revue de presse de ce vendredi 17 mars 2017 en RDC : Nord-Kivu : confinés sous un hangar, les déplacés de Katwe n’ont ni nourriture ni médicament, Lualaba : Bientôt un aéroport moderne à Kolwezi, Campagne contre les maladies tropicales négligées à Idjwi, Dialogue en RDC: Les négociations reprennent sur les mêmes désaccords, RDC : Moïse KATUMBI  annonce avoir commandé 100.000 tonnes de farine de maïs pour la population du Katanga, Audience générale  du Pape :  Recevoir l'amour comme un «don de Dieu» (Click here to read the english version)

  1. I. URGENCE, DEVELOPPEMENT ET SANTE

Radio Okapi : Nord-Kivu : Confinés sous un hangar, les déplacés de Katwe n’ont ni nourriture ni médicament

Des dizaines de familles déplacées en provenance du village de Katwe, chefferie de Bwito dans le Rutshuru (Nord-Kivu), vivent depuis près de trois mois sans assistance. Ces personnes estimées à près de soixante-dix ménages sont regroupées dans le camp des déplacés de Mugunga 3, à plus de 10 KM du Centre-ville de Goma. Les membres de ces familles sont confinés sous un hangar à l’extrémité du camp. Ils sont obligés de travailler pour les autochtones afin de survivre. En dépit de ces travaux, ils sont mal payés, témoigne une déplacée. «Nous souffrons beaucoup, nous n’avons ni nourriture ni médicament. Nous avons des enfants qui sont venus sans leurs parents. La nuit, nous sommes obligés de nous confiner pour que tout le monde trouve une place. En ce moment, plusieurs sont partis chercher à manger», raconte-t-elle. Toutes ces familles ont fuit  l’insécurité dans leurs villages. Certaines femmes ne savent pas là où se sont dirigés leurs maris.

Forum des AS : Lualaba : Bientôt un aéroport moderne à Kolwezi

La ville de Kolwezi verra bientôt son aéroport connaître une cure de modernité. C’est ce qui résulte de l’audience que le Gouverneur du Lualaba, Richard MUYEJ Mangez a accordée à Kinshasa à un groupe d’entrepreneurs grecs. Ces derniers lui ont présenté une maquette de modernisation de l’aéroport national de Kolwezi. Depuis qu’il est à la tête du Lualaba, Richard MUYEJ ne ménage aucun effort pour traduire dans les faits la Révolution de la modernité. Pour avoir été à la tête de la territoriale, Richard MUYEJ qui connait le pays profond, n’ignore pas que sans un aéroport moderne, le Lualaba ne pourrait pas mieux décliner sa vocation qui est celle d’une région à la fois minière, agricole et touristique.

Radio Okapi : Campagne contre les maladies tropicales négligées à Idjwi au Sud-Kivu

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu organise du 16 au 19 mars une campagne contre les maladies tropicales négligées, dans le Territoire d’Idjwi. Il s’agit de la filariose-lymphatique, la schistosomiase urinaire et l’helminthiase. En faisant des enquêtes en 2015 et 2016, on a trouvé que parmi les grandes maladies tropicales négligées, il y avait 10 % de personnes qui souffrent de la schistosomiase, 13 % souffrent de la filariose lymphatique et 90 % de la population d’Idjwi souffrent de l’helminthiase. Cela a poussé le gouvernement provincial à faire tout son possible pour que la population soit protégée de ces maladies qui sont aussi invalidantes et graves, affirme Docteur Claude BAHIZIRE, le chargé de communication à l’Inspection provinciale de la santé au Sud-Kivu.

II. POLITIQUE ET SOCIETE

Rfi : Dialogue en RDC: Les négociations reprennent sur les mêmes désaccords

On est toujours loin d'un accord politique en RDC, mais au moins les négociations directes ont repris jeudi 16 mars au Centre Interdiocésain. Majorité, Opposition et Société civile étaient réunies autour des Evêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO). La dernière fois que c'était arrivé, c'était fin janvier, a rappelé son président dans son discours d'ouverture. Mais à la sortie, ils ont noté des désaccords que d'accord. Les négociations ont donc repris jeudi, mais les désaccords demeurent et la situation n’évolue guère. Ce qui agace le vice-président de la CENCO, Monseigneur Fridolin AMBONGO. « On dirait, se  plaint-il, notre pays est en train de vivre un moment critique avec tout ce qui se passe dans le Kasaï, les nouvelles qui nous parviennent de l’est ». La majorité présidentielle voulait que trois noms soient proposés au président Kabila, le Rassemblement de l'opposition souhaitait désigner un candidat unique.

Jeune Afrique : RDC : Moïse Katumbi annonce avoir commandé 100. 000 tonnes de farine de maïs pour la population du Katanga

L’opposant en exil Moïse Katumbi dit avoir passé commande en Afrique du Sud de 100. 000 tonnes de farine de maïs pour venir en aide à la population du Katanga, dans le sud-est de la RDC, où le prix de la denrée a connu d’importantes variations ces derniers mois. « À 45 dollars le sac de farine, les Congolais ne peuvent plus se nourrir. Pour eux, j’envoie 100. 000 tonnes de farine au Katanga à 8 dollars le sac. Courage », a annoncé Moïse Katumbi sur son compte Twitter. Une province que l’homme d’affaires connaît bien pour en avoir été le gouverneur entre 2007 et 2015. Il est depuis l’un des principaux opposants au président Joseph Kabila.

III. EGLISE

Radio Vatican : Audience générale : Recevoir l'amour comme un «don de Dieu»

Lors de l’audience générale de ce mercredi 15 mars 2017, tenue sur la place Saint-Pierre sous un soleil déjà printanier, le Pape François a poursuivi sa série de catéchèses sur l’espérance. Pour la 14e étape de ce parcours, le Pape s’est appuyé sur la lettre de saint Paul aux Romains, dans laquelle l’apôtre invite les chrétiens à vivre «heureux dans l’espérance» et à ne pas vivre une charité hypocrite. «L’apôtre Paul nous met en garde : il y a le risque que notre charité soit hypocrite, que notre amour soit hypocrite», a averti le Pape François.

PARIS MONA K.

 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
43
Hier :
394
Semaine :
1732
Mois :
10989
Total :
767886