Kinshasa, le 19/09/2017 , il est 19 h 48 connexion
   En bref :
Transfert des capacités : le projet Shifting the Power vise la communication humanitaire  |  RDC: Caritas et ses partenaires se mobilisent pour assister 140.809 réfugiés centrafricains au Nord-Ubangi et au Bas-Uélé   |  RDC : Mgr Marcel Utembi fait le point sur la visite pastorale et de solidarité à Kananga  |  10ème anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des peuples Autochtones : un fossé encore à combler, malgré des progrès notables  |  RDC-USA: la mission de Mr Nakwagelewi à Baltimore resserre le partenariat entre Caritas Congo et CRS  |  Crise dans le Kasaï: Mgr Montemayor et Mgr Utembi rencontrent ce vendredi des humanitaires à Kananga   |  
ACTUALITES
ACTIVITES
RAPPORTS
LIENS UTILES
Magazine Lè...
Image Detail
 
Journée internationale de la Femme : L’Assistante administrative de Caritas Congo Asbl encourage les femmes employées dans le réseau Caritas en RD. Congo ainsi que les femmes vulnérables PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 13 Mars 2017 07:16

L'Assistante administrative de Caritas Congo Asbl (à votre gauche) et une femme comptable de la StructureKinshasa, le 13 mars 2017 (caritasdev.cd) : A l’ occasion de la Journée internationale de la Femme   ce  8 mars 2017, l’Assistante administrative de Caritas Congo Asbl, dans une interview accordée le même jour à caritasdev.cd, a encouragé les femmes employées dans le réseau Caritas en RD. Congo ainsi que les femmes vulnérables assistées par ce dernier. Elle a indiqué que promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et aspirer aujourd’hui à la planète 50-50 en 2030 restent un défi qui ne peut être relevé que par la femme elle-même. Aux femmes vulnérables assistées par Caritas Congo Asbl et son réseau dans le pays mademoiselle Clémentine CIBOLA  leur a demandé de garder courage et de travailler pour assurer, tant soit peu, la survie de leurs familles, rapporte caritasdev.cd

Question (Q) : Les femmes sont aussi employées comme agents au niveau du réseau Caritas en RD. Congo. Quel est,  en ce 8 mars 2017, Journée internationale de la Femme, votre mot sur leur travail à ce niveau ?

Réponse (R) : Je souhaite femmes ou mamans du réseau Caritas en RD. Congo une bonne fête de la Femme ! Je pense que promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et aspirer aujourd’hui à la planète 50-50 en 2030 restent un défi qui ne peut être relevé que par la femme elle-même. La lutte continue et aussi demandé-je à ces femmes de se défendre aujourd’hui et de donner la même chance à leurs filles ainsi qu’à leurs fils pour accéder aux études. Je les invite aussi à les orienter vers d’autres sciences,  afin qu’en 2030, celles-ci ne subissent pas les inégalités que nous connaissons aujourd’hui. 

Q : En votre qualité d’Assistante administrative de Caritas Congo Asbl, est-ce que l’on peut avoir une idée de vos difficultés à un poste de responsabilité pareil ?

R : Les choses ne sont pas aussi faciles qu’on le croit. En tant que femme gestionnaire de ressources humaine depuis 7 ans à Caritas  Congo Asbl, j’ai eu besoin de m’affirmer par la qualité de mon travail. Je suis appelée à me laisser conduire par les normes et standards de la Gestion des Ressources Humaines (GRH), afin de rester dans l’objectivité. Cependant, une certaine souplesse s’avère nécessaire. La GRH étant au cœur du fonctionnement de l’institution, je fais face au volume de travail énorme et aux enjeux importants de travail. L’indexation de ma personne comme femme à mon travail se dégage quelques fois dans le chef des agents, quand il s’agit de sanctions …Ceci constitue une énorme difficulté.

Q : Caritas Congo Asbl et son réseau en République Démocratique du Congo assistent nombre de vulnérables femmes dans le pays. Quel est votre mot à elles à l’occasion du 8 mars ?

R : Je souhaite aux femmes ou  mamans assistées par Caritas Congo Asbl et son réseau dans le pays une heureuse fête de la femme ! Je leur  demande de garder courage et de travailler pour assurer, tant soit peu, la survie de leurs familles. Je les invite à comprendre  qu’elles ne sont pas l’objet d’une quelconque pitié. L’assistance   leur apportée par le réseau Caritas revêt le caractère  d’un devoir de solidarité humaine. Je les appelle à s’unir et je prie Dieu pour qu’Il soutienne et couronne leurs efforts.

Q : Dans les Caritas paroissiales fonctionnant sur l’ensemble des diocèses catholiques en RD. Congo oeuvrent beaucoup de femmes. Quel est le message que vous leur adressez à l’occasion de cette Journée mondiale de  la Femme le  8 mars 2017 ?

R : Je leur souhaite elles aussi une bonne fête de la femme ! Qu’elles se soutiennent les unes les autres dans leurs activités dans les Communautés Ecclésiales Vivantes de Base où elles se déploient avec dévouement pour soulager tant soit peu la souffrance de vulnérables. Qu’elles poursuivent  avec courage et abnégation ce travail noble de proximité avec ceux qui souffrent. J’invite les femmes des Caritas paroissiales  à offrir   à leurs filles la même chance  ainsi qu’aux garçons et qu’elles les  orientent de la même façon. Avec les papas ou hommes qui sont dans les Commissions paroissiales, les mamans ou  femmes feraient mieux d’assurer aussi la sensibilisation (par des conférences par exemple) sur les aspects concernant les droits des filles et des femmes déjà au sein de la famille, à l’école, dans la société... Je prie  la Vierge Marie, Modèle de femme,  pour qu’elle  jette son regard maternel sur notre monde, afin que l’homme et la femme le rendent meilleur comme le Créateur l’avait voulu.


Propos recueillis par  JOSEPH KIALA

 
 
 
 
www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
237
Hier :
521
Semaine :
758
Mois :
8068
Total :
820061