07/07/2020
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 13 mai 2020 (caritsdev.cd) : Caritas Congo Asbl, représentée par Dr Mathieu Bikoko, a procédé mardi 12 mai 2020 à la présentation du projet d’appui à 5 Zones de Santé de Kinshasa, dans le cadre de la riposte contre le COVID-19 (Projet COVID-19/ACHAP). Onze personnes, pour la plupart des médecins, ont participé à ce briefing, animé dans la salle de réunion du BDOM (Bureau Diocésain des Oeuvres Médicales) Kinshasa. Les uns étaient des Points Focaux des 5 Formations Sanitaires retenues pour ce projet, d’autres des responsables des Coordinations médicales de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), de l’Armée du Salut et de l’Eglise Catholique, parties prenantes audit projet.

D’une durée de trois mois, ce projet vise la contribution des associations chrétiennes pour la santé dans la lutte contre le Covid-19. C’est auprès d’IMA World Health qu’ACHAP (The Africa Christian  Health Associations Platform) a mobilisé son financement pour quelques pays africains dont la RDC. Démarré en ce mois de mai, ce projet sera exécuté jusqu’au 30 juin 2020 à travers cinq Formations Sanitaires (FOSA), pour une enveloppe de 27.500 $ US et sous la coordination de la Caritas Congo Asbl.

Activités retenues pour ce projet

Cinq Formations Sanitaires de la capitale ont été sélectionnées sur base d’un criterium exigé par le bailleur des fonds. Il s’agit du Centre Hospitalier CELPA Ozone et du Centre de Santé Le Bon Berger de l’Eglise du Christ au Congo (ECC) ; les Centres Hospitaliers Kinkenda et Lisungi de l’Eglise Catholique ; ainsi que le CH Roi Baudouin de l’Armée du Salut.

En guise des activités retenues contre la maladie à Coronavirus 2019 (COVID-19), ce projet devrait contribuer à mobiliser la communauté, appuyer les FOSA avec du matériel de PPE et de contrôle de l’infection, appuyer la référence des cas suspects de Covid-19 de la communauté vers les formations sanitaires ou de celles-ci à une référence supérieure et assurer le suivi et l’évaluation des activités.

C’est ce que le délégué de la Caritas Congo Asbl a passé en revue lors du briefing du mardi dernier sur la 13ème Rue à Limete Industriel à Kinshasa. Après la prière d’ouverture dite par le Chargé de Communication de la Caritas Congo Asbl, chaque participant, s’est présenté en déclinant ses fonctions et Structures d’origine. Dans son mot de bienvenue, le représentant du BDOM Kinshasa, Dr Minzemba, a invité les participants à une meilleure appropriation de ce projet afin de pouvoir produire de bons résultats. « Par l’entremise de Caritas Congo Asbl, les Confessions religieuses ont la possibilité d’être appuyées, à travers nos Structures de santé. Nous espérons que cet appui va apporter un plus dans la riposte que nous apportons contre la pandémie de Covid-19. Nous verrons aujourd’hui quelles actions spécifiques nous poserons pour cela », a-t-il indiqué.

La présentation sur Powerpoint du projet a été axée sur trois points : Contexte et informations générales sur la Subvention ; les activités et indicateurs du projet ainsi que le Budget. Elle a été suivie d’un riche et édifiant jeu de question et réponses. S’appuyant d’une part sur les activités, indicateurs et les cibles du projet, mais également sur le budget, également exposé, le présentateur a éclairé la lanterne de ses interlocuteurs. Preuve de l’appropriation souhaitée, certaines réponses lors des échanges ont même été données par quelques participants eux-mêmes qui ont apporté d’autres contributions pour la bonne mise en œuvre de ce projet.

Ambiance lors du briefing
Ambiance lors du briefing

A titre d’information, les participants ont appris que les FOSA vont recevoir cette semaine les matériels prévus par le projet. Le Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl procédera à cet effet à leur remise symbolique. Le délégué de Caritas Congo Asbl leur a aussi remis sa présentation et le budget du projet en soft.

Pour mémoire, la plateforme des associations chrétiennes africaines pour la santé (ACHAP) est une organisation dont les membres sont associations chrétiennes nationales œuvrant dans le secteur santé (CHA) dans les pays d'Afrique subsaharienne. elle fournit une assistance technique et un renforcement des capacités axées sur la santé pendant plus de deux décennies dans le cadre du partenariat de développement communautaire public-privé établi en 2000.

Grâce à une approche gloale, ACHAP a soutenu  avec succès la prévention, les soins et le traitement du VIH/Sida et de la tuberculose avec des résultats remarquables, peut-on lire sur son site web. Ici, elle intervient avec ses partenaires IMA et Caritas Congo Asbl, ainsi que les trois Confessions religieues congolaises contre le COVID-19.

Guy-Marin Kamandji

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
4595093
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1671
3999
15176
4595093