30/05/2020
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 11 mars 2020 – (caritasdev.cd) - : Lors de la prière hebdomadaire à la Chapelle Saint Jean XXIII du Centre d’Accueil Caritas en ce mercredi 11 mars 2020, les agents de la Caritas Congo Asbl ont été invités par l’Abbé-Aumônier Augustin Bita à faire de celle-ci un réseau des services et non des faveurs, privilèges et autres avantages personnels. A la suite de l’Evangile du jour tiré de Matthieu 20 : 17-28, le prêtre a insisté sur les services à rendre au sein de la Caritas Congo Asbl d’abord aux vulnérables, rapporte caritasdev.cd

Monsieur l’Abbé Augustin Bita a aussi insisté en commentant l’Evangile sur le fait que travaillant dans le réseau les membres de la Caritas ne doivent pas perdre de vue les objectifs visés par Jésus dans son ministère. Ces objectifs peuvent se résumer ainsi : être serviteur pour les autres et leur apporter l’essentiel, essentiel qui est : un cœur pour donner aux autres la possibilité d’un meilleur service. L’Abbé-Aumônier a aussi indiqué les voies pour un meilleur service : éviter le narcissisme, se garder de l’égocentrisme, ne pas tomber dans l’arrivisme, se fixer tout simplement sur le service à rendre dans l’humilité, etc.

Ne pas transformer la Caritas Congo Asbl en un réseau de gens voulant se positionner, en s’appuyant sur le favoritisme et le parrainage

Monsieur l’Abbé Augustin Bita, qui a donné son exhortation après les commentaires émis par certains agents sur l’Evangile du jour, a exhorté ceux-ci à ne pas transformer la Caritas Congo Asbl en un réseau de gens qui veulent toujours bien se positionner, en s’appuyant sur le favoritisme et le parrainage, comme l’a fait la mère des fils de Zébédée. Les agents de la Caritas Congo Asbl, a affirmé leur Aumônier, ne doivent pas s’enfermer dans un égoïsme morbide qui conduit à occuper des positions enviables dans la vie en montant sur les épaules des autres pour atteindre ses propres objectifs personnels. Pour l’Abbé Augustin Bita, la Caritas ne doit pas un cercle des maffieux ne visant que leurs intérêts sordides, mêmes en mentant, mais plutôt un lieu d’émulation dans l’engagement quotidien envers les vulnérables. Le prêtre a mis en garde son auditoire le dissuadant de ne pas transformer la Caritas en un ring pour s’affronter sans répit pour donner écho à ses propres ambitions hégémoniques en mettant en avant ses propres titres académiques ou autres qualificatifs.

Agent de Caritas toujours au service de la structure

 « L’agent de Caritas, a relevé monsieur l’Abbé-Aumônier, doit éviter de croire   que les autres sont moins importants dans le réseau, moins compétents que lui ». Le prêtre a demandé aux agents de Caritas de toujours se mettre au service de la structure, en acceptant de se tenir la main dans la main pour l’avancement de celle-ci et pour son efficience. Dans ce sens,       l’Aumônier a enfin demandé aux agents de la Caritas de ne pas tomber dans la tentation effrénée du carriérisme visant toujours la satisfaction personnelle et non le bien de la structure elle-même.

JOSEPH KIALA

 

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
4504117
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
946
15552
122412
4504117