07/12/2019
NOUS SUIVRE SUR

Isiro, le 19 novembre 2019 (caritasdev .cd) : la qualité de l’éducation  des enfants dépend de plusieurs facteurs. Au-delà de la qualification et de la motivation  des enseignants, il est impérieux de tenir compte de l’état de viabilité des infrastructures  scolaires; Raison pour laquelle la Caritas-Développement Isiro-Niangara a initié un projet noble au bénéfici de la jeunesse du chef-lieu de la province du Haut-Uélé.

Il s’agit du projet d’appui à l’achèvement de construction de trois salles de classe en faveur de l’Institut Sainte Thérèse dans la ville  d’Isiro, financé par la Caritas ANTONIANA.

Il vise à améliorer l’environnement scolaire pour attirer les enfants à s’inscrire nombreux à l’école; à équiper 3 salles de classe avec 75 pupitres, 3 tables et 3 chaises  et à doter les 3 salles de classe avec 3 dispositifs de lavage des mains, a indiqué le Coordonnateur de la Caritas-Développement Isiro Niangara, Monsieur l’Abbé Emmanuel Bangi.

La population bénéficiaire de ce micro-projet est constituée de  454 élèves, dont 282 filles et 172 garçons. Parmi ces filles, 57 étudient dans les trois salles de classe réhabilitées.

Ce projet s’exécute dans la Commune Kupa, Quartier N’Sele, sur avenue Isiro, de la Ville portant le même nom. En termes d’impact produit, Monsieur l’Abbé Emmanuel Bangi fait savoir que l’institut Sainte Thérèse a gagné la confiance des Autorités de l’Enseignement Primaire et Secondaire. Il est aujourd’hui le centre des examens d’Etat.

En outre, l’Institut est sollicité par plusieurs parents. Après la réhabilitation de ces trois salles de classes, ill compte aujourd’hui 582 élèves, dont 324 filles. Pour les 3 salles réhabilitées, il y a 170 élèves dont 88 filles.

Tshintu Kamanda Madeleine

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3636748
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2515
35094
40925
3636748