13/12/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 18 novembre 2019 (caritasdev.cd) : Catholic Relief Services (CRS), avec le financementde l'USAID/OFDA, met en œuvre un projet de deux ans visant à fournir un soutien direct à 36 Organisations locales/nationales en renforçant leurs capacités. Ces Organisations sont en Indonésie, aux Philippines, en Haïti et en République Démocratique du Congo (RDC). Ce soutien direct vise à rendre opérationnel les politiques, les systèmes et les structures nécessaires pour prévenir et répondre efficacement aux questions d'abus et d'exploitation sexuels (SEA) au sein de ces Organisations et des communautés qu'elles desservent.

S'appuyant sur les efforts actuels de renforcement institutionnel ainsi que sur les partenariats positifs et confiants de longue date avec ces Organisations, CRS fournira un soutien approprié à chaque Organisation, en capitalisant sur ses forces et ses progrès existants en rapport à la protection contre les abus et exploitation sexuels pendant la réponse en intervention d'urgence humanitaire.

Ce projet s’intitule « renforcement des capacités des partenaires dans la protection contre les abus et exploitation sexuels à travers la protection transversale ». Son objectif principal est d’améliorer les connaissances, les attitudes et les pratiques des Organisations confessionnelles afin de prévenir et de réagir plus efficacement aux abus et exploitation sexuels.

En RD Congo, ce projet cible les six Organisations suivantes : Caritas Congo Asbl, Caritas Kananga, Caritas Mbuji-Mayi, Caritas Manono, Caritas Kongolo et Caritas Kalemie, avec 1.900 bénéficiaires indirects ciblés (autres membres d'organisations capacités). Et cela, pour une durée de 12 mois, allant d’octobre 2019 à septembre 2020.

C’est dans le cadre du lancement de ce projet qu’un atelier s’est tenu du jeudi 07 au vendredi 08 novembre 2019 au centre d’accueil Caritas à Kinshasa/Gombe. Il a regroupé 11 participants, des agents membres du Personnel de Caritas Congo Asbl ainsi que des représentants de son Secrétariat Exécutif.

« Un plan d’amélioration reprenant plusieurs recommandations allant dans le sens de l’amélioration de l’intégration des aspects de protection contre les abus et exploitations sexuels dans la gestion quotidienne du Personnel, des bénévoles, fournisseurs et partenaires de Caritas Congo ainsi que des communautés servies par elle a été élaboré », a indiqué Mme Aline Masengo, Chargée de Projet Senior /SPSEA et l’une de deux Facilitatrices de CRS à ces assises, abordée par caritasdev.cd.

Selon elle, « le grand défi quant aux questions liées à la protection contre les abus et exploitations sexuels reste les barrières socio-culturelles qui peuvent freiner les aspects de rapportage de signalement de cas d’abus et exploitations sexuels ».

En définitive, Mme Aline Masengo a souligné que « ce projet est une belle opportunité pour la Caritas Congo de renforcer ses systèmes, politiques et procédures et planifier à court et à long terme l’amélioration de l’environnement professionnel pour ceux et celles qui collaborent de près ou de loin avec elle et par la même occasion de renforcer la redevabilité envers les bénéficiaires des différentes interventions ».

Il sied de signaler que pour le cas de la RDC, les Parties prenantes de ce projet sont ainsi les Caritas susmentionnées et leurs personnels, CRS et son personnel ainsi que OFDA/USAID. Il s’agit de l’office américain d’assistance en cas de catastrophe à l’étranger (OFDA), une unité organisationnelle de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), chargée par le Président des États-Unis de diriger et de coordonner l’aide internationale en cas de catastrophe du gouvernement des États-Unis.

CRS en bref

Pour mémoire, Catholic Relief Services a été fondé en 1943 par les Evêques catholiques des États-Unis d’Amérique pour venir en aide aux survivants de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Depuis lors, sa taille s'est élargie pour atteindre plus de 130 millions de personnes dans plus de 100 pays sur les cinq continents. Depuis plus de 75 ans, sa mission consiste à aider les personnes démunies et défavorisées à l’étranger, œuvrant dans l’esprit de la Doctrine Sociale de l’Eglise catholique pour promouvoir le caractère sacré de la vie humaine et la dignité de la personne humaine. Bien que sa mission soit enracinée dans la foi catholique, ses opérations servent les gens uniquement sur la base des besoins, sans distinction de race, de religion ou d'appartenance ethnique. Aux États-Unis, CRS engage les catholiques à vivre leur foi en solidarité avec les populations pauvres et souffrantes du monde, peut-on lire sur son site web.

Guy-Marin Kamandji

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3668064
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2939
23592
72241
3668064