07/12/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 04 octobre 2019 (caritasdev.cd): L’actualité de ce vendredi 04 octobre 2019 en RDC est dominée par divers titres, dont les suivants: 21 morts dans l’éboulement de la mine dans le Maniema, Evaluation de la situation et l’évolution du virus Ebola dans l’est du pays à la Primature, le Bureau de l'Assemblée nationale s'apprête à "suspendre les activités de la cellule de communication à titre provisoire", L'avertissement du CLC à Félix Tshisekedi face à la « banalisation de la corruption », et le Diocèse de Butembo-Beni : Mgr Melchisédech Sikuli ouvre le mois missionnaire extraordinaire sous le signe de la paix.

  1. URGENCES, DEVELOPPEMENT ET SANTE
  • Média Congo: Maniema: 21 morts dans l’éboulement de la mine de Kampene, selon le bilan officiel

vingt et un mineurs artisanaux sont morts dans l'éboulement mercredi d'une mine d'or au Maniema dans l'est de la République démocratique du Congo, selon un nouveau bilan revu à la hausse communiqué jeudi à l'AFP par le gouverneur de cette province. "Il y a déjà 21 morts", a indiqué dans un message à l'AFP Augustin Musafiri, gouverneur de Maniema, sans donner davantage de précisions. La veille, le ministre congolais de la Solidarité nationale et de l'Action Humanitaire, Steve Mbikayi, avait annoncé un bilan provisoire de 14 morts et de 3 blessés graves. Un acteur de la société civile, Justin Kyanga Asumani, a avancé jeudi un bilan plus élevé : "On a à présent un total de 25 morts. Car, dix nouveaux corps ont été sortis de terre, dont 9 hommes et une femme". M. Kyanga avait donné mercredi un bilan de 15 morts. "Le nombre total de personnes qui se trouvaient dans la mine au moment de l'accident n'est pas encore connu. Le bilan peut être encore plus lourd", a-t-il ajouté. L'accident s'est produit dans la cité minière de Kampene, une région enclavée située à 180 km au sud de Kindu, capitale de la province de Maniema.

  • Agence Congolaise de presse: Evaluation de la situation et l’évolution du virus Ebola dans l’est du pays à la Primature

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé, jeudi à la Primature, une séance de travail avec le vice-ministre de la Santé, Albert Mpeti Biyombo, le directeur de cabinet adjoint du Chef de l’État, Mudonga Bogado et le docteur Muyembe. Selon le docteur Muyembe, il était question d’évaluer la situation et l’évolution de l’épidémie du virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, d’examiner la question de l’organisation de la lutte contre cette épidémie, l’état actuel de cette maladie, ainsi que l’appui financier et celle des partenaires qui vont recevoir de financement de la Banque mondiale. Il y a beaucoup de progrès a dit le docteur Muyembe, expliquant qu’hier il y a eu un cas enregistré mais aujourd’hui rien à signaler. « Grâce au molécule trouvé sur place, il y a beaucoup plus des guérison » a affirmé le Dr Muyembe qui a demandé au Premier ministre d’organiser plus de réunions pour que différents partenaires soient informés et participent à cette lutte.

 

  1. POLITIQUE ET SOCIETE
  • 7 sur 7.cd: RDC : Le Bureau de l'Assemblée nationale s'apprête à "suspendre les activités de la cellule de communication à titre provisoire"

À en croire une source proche de l'assemblée nationale, contactée ce vendredi 4 octobre par la Rédaction de 7SUR7.CD, le Bureau de la chambre basse du Parlement envisage la suspension dans les prochaines heures des activités de la cellule de communication de l'Assemblée nationale. Selon notre source, cette suspension aurait comme conséquence, la fermeture des bureaux de cette cellule. Une cessation à titre provisoire, ce jusqu'à ce que les choses seront réorganisées au sein de cette structure. Option serait consécutive à un climat malsain qui a caractérisé l'ambiance entre différents membres exerçant au sein de la dite cellule ces derniers jours. La même source qui a requis l'anonymat précise par ailleurs que cette réorganisation de la cellule de communication ne va pas empiéter la collaboration déjà existante avec les médias accrédités à l'Assemblée nationale qui continueront à couvrir les activités de cette institution.

 

  • Jeune Afrique: RDC : l’avertissement du CLC à Félix Tshisekedi face à la « banalisation de la corruption »

Le Comité laïc de coordination (CLC) lance un appel à manifester pour le 19 octobre « contre la corruption et l'impunité ». Pour l'organisation, fer de lance de la contestation face au prédécesseur de Félix Tshisekedi, « les pratiques dénoncées sous l'ancien régime de Joseph Kabila se poursuivent ». C’est un avertissement envers le chef de l’État Félix Tshisekedi, coincé entre rupture et continuité de l’ancien système. Le Comité laïc de coordination (CLC) vient d’annoncer, à travers un communiqué, une « grande journée populaire de protestation », le 19 octobre, pour dénoncer les nombreux scandales au sommet de l’État, aux premiers rangs desquels la lutte contre l’impunité et la corruption.

  1. EGLISE
  • cenco.org: Diocèse de Butembo-Beni : Mgr Melchisédech Sikuli ouvre le mois missionnaire extraordinaire sous le signe de la paix

Au diocèse de Butembo-Beni à l’Est de la RD Congo, S.E. Mgr Melchisédech Sikuli Paluku a procédé à l’ouverture solennelle du mois missionnaire extraordinaire au cours d’une célébration eucharistique en l’église paroissiale de Mukuna, le mardi 01 octobre 2019. Le mois d’octobre décrété mois missionnaire par l’Eglise universelle a été l’occasion pour l’évêque de Butembo-Beni à inviter chacun des fidèles à évangéliser toujours. Parce que, selon lui, certains maux vécus ces jours sont dus au fait que nombreux baptisés ne vivent pas encore l’Evangile. « Chacun peut s’interroger individuellement, est ce que selon ma façon de vivre, selon mes actes et mes paroles, suis-je un disciple du Christ ? Suis-je un chrétien ou non ? Il est possible que nous soyons chrétiens lorsque nous nous rencontrons en un lieu comme ça pour célébrer le mystère de notre foi. Mais est-ce qu’à l’extérieur par notre conduite, nous ne ressemblons pas aux autres ? Notre caractéristique qui nous différencierait des autres c’est d’être des témoins de l’amour », a-t-il prêché.

Paris MONA[1]

 

[1] Pour toutes informations supplémentaires, veuillez contacter :

  • Guy-Marin KAMANDJI, Chargé de Communication, Tél. +243 998 45 60 39, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,

Plus d’infos sur notre site web : www.caritasdev.cd; Facebook : Caritas Congo Asbl; Twitter : @CaritasCongo,                      Skype : caritas.congo, Instagram : caritas_rdcongo

 

 

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3637686
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
3453
36032
41863
3637686