13/11/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 03 octobre 2019 (caritasdev.cd): Après la validation du Draft1 de la politique foncière par toutes les parties prenantes à Kinshasa, le Gouvernement Congolais (le Ministère des Affaires Foncières) à travers la Commission Nationale de la Réforme Foncière, en sigle CONAREF et ses partenaires techniques et financiers ont procédé à former les parties prenantes (accompagnateurs des communautés, experts, etc) pour faciliter les consultations au niveau de la base. C’est dans ce sens qu’une formation des formateurs Locaux sur la note de position des peuples autochtones en rapport avec le Document de la politique foncière en RDC s’est tenue au Centre d’Accueil Caritas à Kinshasa du 26 au 27 septembre 2019.

Son objectif a été de contribuer au renforcement des compétences des leaders Peuples autochtones (PA) et Communautés Locales (COLO) sur la réforme foncière. Il a été aussi question les impliquer dans les consultations. Cette activité a été organisée par le Réseau des Populations Autochtones et Locales pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers de la RDC avec l’appui financier du projet d’appui aux communautés dépendantes de la forêt, dont la Caritas est l’agence fiduciaire dudit projet. 15 personnes ont pris part à cette formation. Il s’agit des Points Focaux du REPALEF venus des différentes provinces entre autre : Kasai, Ituri, Tshopo, Maindombe, Maniema, etc.

Parmi les sujets abordés à cette formation, on peut citer : la politique foncière nationale en RDC présenté par Madame Marie Thérèse Okenge de la CONAREF. Son intervention a tourné au tour de quatre grandes lignes stratégiques de la politique foncière nationale en RDC. Il s’agit du contexte de la politique foncière, du processus de formulation de la politique foncière nationale, de cadre stratégiques et des options fondamentales de la politique foncière nationale. Le cadre stratégique des peuples autochtones sur la réforme foncière a été présenté par monsieur Alfred Kibiswa, Expert Juriste Senior de la LINAPYCO (Ligue des Associations Pygmées du Congo).

Au cours de cette formation, les Points Focaux ont été informés et formés sur le contenu du Draft1 de la politique foncière en RDC. Ils ont enrichi le contenu de la Note de position des peuples autochtones sur le Document de la Politique foncière en RDC.

Les provinces concernées  par la CONAREF pour organiser les consultations sont notamment Ituri, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Maindombe, Haut Katanga et Kasaï Oriental. C’est dans cette optique que le REPALEF et ses partenaires ont souhaité que les peuples autochtones et communautés locales marginalisés puissent prendre part active dans les différents processus des consultations. Et cette formation a été une séance préparatoire avant les consultations qui seront organisées par la CONAREF.

Signalons que la note a été élaborée par la LINAPYCO et validée par les démembrements du REPALEF. Cette note doit être portée par tous les PA en vue de soutenir la position commune des PA pendant les consultations multi-acteurs sur le document de la politique foncière en RDC, a fait savoir le facilitateur Alfred Kibiswa.

A la fin de ces assises, les participants ont recommandé aux Gouvernement congolais de garantir et respecter les droits fonciers des Peuples Autochtones Pygmées comme citoyens congolais à part entière, et valoriser leur culture et savoir traditionnels, ainsi que leur contribution significative à la conservation des terres et des ressources naturelles dont ils dépendent.

Paris Mona

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3503662
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1412
10891
50704
3503662