15/10/2019
NOUS SUIVRE SUR

Goma, le 14 septembre 2019 (caritasdev.cd) : « Accompagner le Gouvernement congolais dans la riposte contre la Maladie à Virus Ebola (MVE) qui menace la population ; sensibiliser les Prêtres, Pasteurs, Imams et Officiers à éviter des rites religieux qui comportent des risques de transmission de la MVE ; identifier les Responsables religieux qui ont une mauvaise conception de la Maladie à Virus Ebola, les emmener à prendre conscience de ce problème dans notre société et à s’approprier la lutte », sont autant d’engagements issus de la Table Ronde des Confessions Religieuses tenue du 11 au 12 septembre 2019 au centre d’accueil Bakanja de Goma.

Après avoir passé en revue leurs contributions dans les activités de la riposte contre Ebola, les Confessions Religieuses de la RDC se sont résolues en plus de décourager, par la sensibilisation, toute initiative de nature à s’attaquer aux équipes de la riposte, aux structures sanitaires, au personnel de santé et autres prestataires œuvrant dans la lutte contre la Maladie à Virus Ebola.   

Elles ont en outre pris la résolution de mettre en place de Coordinations provinciales du Conseil Interconfessionnel de lutte contre le VIH-SIDA, la Tuberculose, le Paludisme et autres Epidémies, en particulier la Maladie à Virus Ebola. Enfin, les Confessions Religieuses se sont engagées à exhorter tous les acteurs, en particulier les Pasteurs, Prêtres, Imams et Officiers à sensibiliser les populations sur la MVE.

Tenir compte des Confessions Religieuses dans le transfert des compétences et autres moyens pour la lutte contre Ebola

 Ainsi, au regard de ces engagements, les participants à la Table Ronde des Confessions Religieuses ont formulé un certain nombre des recommandations. A la Coordination de la Riposte, ils ont recommandé d’œuvrer pour le transfert des compétences en utilisant les Ressources locales, tenant compte des aspects culturels pour l’appropriation efficace de la riposte ;  de reconnaître les efforts fournis par les Confessions Religieuses et de les impliquer dans le processus décisionnel de la riposte.

Au Gouvernement congolais, il est recommandé de rendre disponibles les moyens financiers et logistiques suffisants en vue d’appuyer la riposte contre la MVE, en tenant compte des initiatives  des Confessions Religieuses ; de renforcer les actions de sécurisation des zones touchées par l’épidémie afin de faciliter le travail des équipes de riposte et de mettre en œuvre un Plan de résilience des Communautés aux épidémies en général, et en particulier à celle de la MVE.

Aux Partenaires Techniques et Financiers de la RDC, il est recommandé de tenir compte des Confessions Religieuses dans la répartition  des allocations financières destinées à la réponse aux épidémies en général, et en particulier celle de la MVE, pour consolider les efforts déjà consentis par elles dans la lutte.

Cette déclaration a été lue devant la Représentante du Gouverneur du Nord-Kivu par Monsieur l’Abbé Georges Kalenga, 2ème Secrétaire Général Adjoint de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO).  Occasion a été ainsi donnée aux participants d’exprimer leur reconnaissance au Président de la République, Mr Félix-Antoine Tshisekedi, pour son implication personnelle dans la lutte contre la MVE. Ils ont également remercié le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Mr Carly Kasivita, pour l’accueil, les encouragements et son implication personnelle à la réussite de ces assises de Goma. Ils ont enfin témoigné leur gratitude à l’Eglise Catholique et l’Eglise Anglicane pour l’initiative louable d’organiser cette table ronde.

Cette déclaration, portant le message « ENSEMBLE ERADIQUONS EBOLA »,  a été signée en la date du 12 septembre 2019  par les Représentants de douze Confessions Religieuses, dont la plupart venus de Kinshasa. Il s’agit de : Eglise Anglicane, Eglise Catholique, Eglise du Christ au Congo (ECC), Eglise de Réveil du Congo (ERC), Eglise Kimbanguiste, Union des Eglises Indépendantes du Congo (UEIC), Communauté Islamique du Congo (COMICO), Armée du Salut, Eglise Orthodoxe, Eglise Luthérienne, Eglise Néo-Apostolique et Eglise Adventiste.  Les participants ont élaboré un Plan d'actions devant orienter leur engagement et indiquant les responsables et le timing pour leur exécution optimale.

Photo de famille des Confessions Religieuses en Table Ronde à Goma
Photo de famille des Confessions Religieuses en Table Ronde à Goma

Appui et remerciement du Gouvernement du Nord-Kivu

Au nom du Gouverneur du Nord-Kivu en mission, sa Ministre provinciale du Genre, Famille, Enfants, Jeunesse, Prévoyance Sociale et Travail, Mme Hasan Fatuma Sheila, a déploré le nombre des morts causés par Ebola, en mémoire de qui elle a demandé une minute de silence. « L’initiative que vous avez prise d’organiser ces assises, guidés par l’esprit du Très-Haut, dans le souci ultime d’arrêter les mécanismes de renforcement des mesures préventives de lutte contre la Maladie à Virus Ebola, mérite une grande considération, à ce stade où la mobilisation pour arrêter ce fléau est d’actualité ». Au vu des résolutions et recommandations susmentionnées, elle a émis le vœu de la mise en place d’une Coordination Provinciale des Confessions Religieuses de la lutte contre Ebola, tout comme d’un programme national spécialisé pour la lutte contre la Maladie à Virus Ebola, à l’instar des programmes préventifs et opérationnels contre d’autres épidémies.  La Ministre a remercié le Comité organisateur de cette table ronde et les participants, tout en louant la qualité de leur engagement commun contre la MVE, lequel constitue « un appui considérable pour l’Autorité Provinciale et l’ensemble de son Gouvernement ».

Guy-Marin Kamandji

Envoyé Spécial

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3368924
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2153
8551
82074
3368924