15/11/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 11 septembre 2019 – (caritasedev.cd) – Monsieur l’Abbé  Augustin BITA, Aumônier de la Caritas Congo Asbl, a interpelé ses agents à réserver à tout instant une attention particulière pour les pauvres. Le prêtre  a lancé son interpellation, en commentant l’Evangile de Luc 6 : 20-26,   lors de la prière hebdomadaire de ce mercredi 11 septembre 2019, qui a eu lieu à la Chapelle Saint Jean XXIII du Centre d’Accueil Caritas, rapporte caritasdev.cd

Devant plusieurs agents réunis de la Caritas Congo Asbl, l’Abbé-Aumônier  leur a demandé de considérer les pauvres avec  égard comme Jésus lui-même l’a fait. « Jésus leur a témoigné du respect ; il les  a consolés en montrant qu’ils sont l’objet de sa prédilection », a affirmé monsieur l’Abbé-Aumônier, qui a ajouté que Jésus  les a voulus heureux.   A la suite de cette déclaration de Jésus, le prêtre a invité les agents de la Caritas Congo Asbl à rendre heureux les pauvres au service desquels ils travaillent dans la structure, à leur accorder  la préséance en toute chose, le bénéficie de tout leur travail dans la gestion des projets ainsi que dans leur engagement quotidien.  L’Aumônier a estimé que dans toutes les activités des agents de la Caritas Congo Asbl ceux-ci ne doivent pas se réjouir pour les quantités d’argent qu’ils mobilisent, mais leur joie doit être immense lorsque les pauvres sont bien servis et ont trouvé du réconfort.

 ‘Les pauvres d’abord’

Selon monsieur l’Abbé-Aumônier, cette lecture du jour invite chacun des agents de la Caritas Congo Asbl à tenir   présent à l’esprit  ce appel : ‘Les pauvres d’abord’. Il a poursuivi son exhortation en relevant que Jésus ne déteste pas   les riches et la richesse, mais il les interpelle pour qu’ils ne restent pas enfermés dans leur fortune et leur personnage, mais pour qu’ils ouvrent leurs cœurs humblement afin d’  accueillir Dieu qui a aussi besoin d’eux dans sa  maison. L’Abbé Augustin Bita a insisté pour souligner que  la vraie richesse pour chacun   est de porter Dieu dans son cœur. Il a lancé ces mots : «  Que chacun étreigne Dieu dans son cœur. Qui le fait, riche ou pauvre,  a le Royaume de  Dieu à sa portée. »

JOSEPH KIALA

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3511873
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1984
19102
58915
3511873