15/10/2019
NOUS SUIVRE SUR

Goma, 29 août 2019 (caritasdev.cd) : Le rapport épidémiologique sur la maladie à virus Ebola de la Coordination Provinciale publié mardi 27 août 2019 déclare que la ville de Goma totalise plus de 40 jours sans enregistrer un nouveau cas de la maladie à virus Ebola. Le tout dernier cas a été notifié à Goma le 14 juillet 2019. Mais, vu la persistance des notifications de nouveaux cas dans les Zones Nord de la province du Nord-Kivu, le Coordonnateur Provincial de la riposte, Steeve Ahuka, appelle toujours à la vigilance. La Maladie à Virus Ebola (MVE) reste encore loin d’être maitrisée. Le professeur Steeve Ahuka déclare que ce n’est pas encore le moment de parler de « maîtrise » quand les zones de Lubero et Beni, notamment, continuent d’enregistrer de nouveaux cas.

 Par ailleurs, l’OMS en RDC a annoncé mercredi 28 août dernier, sur Twitter, que six nouveaux cas d’Ebola ont été confirmés : deux à Beni, un à Katwa, un à Kalunguta, un à Komanda, un à Mwenga.

Mike Ryan, Directeur Exécutif de Programme des émergences sanitaires de l’OMS en RDC, a déclaré jeudi sur Twitter que le cumul des cas jusqu’au le 29 août est de 2.991, dont 2.886 confirmés et 105 probables, pour un total de 1.996 décès et 893 personnes guéries.

 Depuis le début de l’épidémie d’Ebola dans les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et de l’Ituri dans l’Est de la République Démocratique du Congo, les Zones de Santé de la ville de Katwa ont enregistré plus de morts, 473 décès au total, dont 424 pour la Zone de Santé (ZS) de Beni, 331 pour celle de Butembo et 292 pour la ZS de Mabalako et 141 dans celle de Mandima. Les autres décès ont été signalés dans les Zones de Santé de Kalunguta, Vuhovi, Komanda et Musienene.

 La même source dans son portale « Ebola dashboard RDC » renseigne que dans les 21 derniers jours, 197 cas ont été signalés confirmés, dont la majorité provenait des Zones de Santé de Beni, Mandima, Kalunguta et Katwa.

 Plus de 650 personnes vaccinées à Bukavu

Pendant ce temps, les équipes de riposte continuent à travailler intensément pour une surveillance dans les zones touchées. Le médecin épidémiologiste chargé des urgences et actions humanitaires à l’OMS à Bukavu, Dr Constantin Makakala, a affirmé quant à lui mardi 27 août que plus de six cent cinquante personnes ont été vaccinées contre la maladie à virus Ebola, depuis dimanche dernier à Bukavu au Sud-Kivu. Selon lui, plus de deux cent quarante autres personnes sont suivies quotidiennement par les épidémiologistes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les médecins, infirmiers et laborantins. A Bukavu, une équipe d’intervention sur la surveillance à virus Ebola est aussi à pied d’œuvre dans les trois communes de la ville : Bagira, Ibanda et Kadutu.

 

L’OMS dit avoir installé depuis lundi 26 août un laboratoire à l’ex-clinique de Muhanzi à Bukavu, pour examiner et confirmer, s’il y a lieu, les cas d’Ebola.

 Par ailleurs, le centre de transit construit par Médecins sans frontières (MSF) entre l’ex-clinique Muhanzi et l’Hôpital général pour accueillir tous les cas suspects est déjà opérationnel. En collaboration avec l’Institut National de Recherches Biomédicales (INRB), l’OMS vient de former trente-deux laborantins pour renforcer la surveillance de cette épidémie.

 60 tonnes de matériels de protection de la Chine

Dans le cadre de riposte à cette maladie, il y a lieu de citer aussi la donation de la Chine à la République Démocratique du Congo. En effet, la Chine a offert lundi 26 août 60 tonnes de matériels de protection et équipements de laboratoire au Gouvernement congolais. Selon le Chargé d’Affaires intérimaire de l’Ambassade de Chine en RDC, M. Tu Wentao, ces 60 tonnes déjà affrétées vont arriver en RDC par lot.

 

Le premier avion a atterri à Kinshasa le 28 août avec 20 tonnes de matériels et équipements de lutte contre Ebola. Les autres sont attendus avant le 15 septembre 2019.

 

En outre, la Banque Mondiale vient de verser cinquante millions de dollars à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le financement des activités de riposte à la maladie à virus Ebola en RDC, annonce un communiqué de cette organisation datée du lundi dernier.

 

Pour sa part, Caritas Congo Absl poursuit sa contribution à la riposte contre la Maladie à Virus Ebola (MVE). Il s’agit essentiellement de la sensibilisation sur la mesure de prévention contre cette maladie, du soutien au dispositif de lavages des mains ainsi que de l’aide humanitaire aux bénéficiaires selon le niveau de vulnérabilité ou d’exposition à l’éventuel risque de contamination à la maladie.  

Elena Baglietto (Stagiaire Université de Milan Bicocca)

 

 

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3369003
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2232
8630
82153
3369003