19/09/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kamina, le 20 août 2019 (caritasdev.cd) : Caritas Congo Asbl contribue depuis trois ans déjà à l’exécution du projet de renforcement de la surveillance à base communautaire des cas de Paralysie Flasque aigue (due à la Poliomyélite sauvage) et d’autres maladies évitables par la vaccination (Rougeole, Tétanos néonatale et fièvre jaune). Financé par la Fondation Bill & Melinda Gates, il est implémenté actuellement dans les Provinces de Haut-Lomami, Haut-Katanga et Mongala.  Pour se rendre compte de l’évolution de ses activités, une délégation au sommet de la Fondation Bill & Melinda Gates (FBMG) et celle de GAVI (Global Alliance for Vaccin and Immunisation) viennent de faire une descente sur terrain dans la Zone de Santé de Kabongo/Diocèse de Kongolo et de Kamina/Diocèse du même nom.

Des résultats très positifs présentés par Caritas Congo Asbl

Du 22 Au 24 juillet 2019, la visite a ciblé non seulement le Bureau Central et l’Hôpital Général de Référence de Kabongo, mais aussi les Aires de Santé et la communauté de Kamwenze entre autres. C’est au cours de cette descente que Caritas Congo Asbl, par l’entremise du Dr Jean Munongo Muteba, Coordonnateur National du Service de Promotion de la Santé (SPS), a présenté les progrès des résultats déjà obtenus depuis 2018 par ce projet sur les sites de ses interventions : 96% des cas suspects de PFA (Paralysie Flasque Aigue) notifiés par la communauté. Au 1er semestre 2019, ce résultat est déjà de 84% des cas suspects de PFA notifiés par la communauté.

Au cours de cette visite,  le Gouverneur du Haut-Lomami a procédé à la remise officielle du matériel roulant (motos, hors-bord) et autres intrants, à toutes les Zones de Santé de sa province, dans le cadre du projet de renforcement de la vaccination de routine financé par la Fondation Bill&Melinda Gates.

Il sied de signaler ici l’implication quasi-totale du Gouverneur et du Ministère provincial de la santé du Haut-Lomami (DPS, Antennes PEV) pendant toute la durée de la visite du Président de la Fondation Bill & Melinda Gates, Mr Chris Elias. Il faudrait aussi saluer la mobilisation de toutes les parties prenantes à ce projet: partenaires technique et financiers œuvrant dans le Haut-Lomami (BMGF, PATH, Village Reach, UCLA, Caritas Congo Asbl, SANRU Asbl, Croix Rouge…).

Satisfaction de la Fondation Bill & Melinda Gates et de GAVI

Avant de descendre dans les provinces, le Président de la Fondation a participé au Forum National sur la vaccination, à Kinshasa pendant la semaine du 15 juillet 2019, auquel Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo, Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl, a pris part.

Visite au Centre de Santé de Kamwenze de la ZS de Kabongo
Visite au Centre de Santé de Kamwenze de la ZS de Kabongo

Lors de cette visite, le Président de la Fondation Bill &Melinda Gates était accompagné du Directeur Mondial de GAVI, Mr Seth Berkley. Ces hôtes sont rentrés aux Etats-Unis d’Amérique satisfaits des progrès réalisés dans le cadre des projets financés par leurs organisations respectives en RDC et dans le Haut-Lomami en particulier. Cette visite s’est poursuivie dans la Province de Tanganyika.

Enfin, la délégation a recommandé de renforcer le suivi, l’accompagnement et la supervision régulière de la mise en œuvre afin de maintenir et/ou augmenter les performances/résultats obtenus à ce jour ; et de continuer d’impliquer totalement la communauté dans les actions sanitaires en général et dans la surveillance des cas de PFA et des autres maladies évitables par la vaccination.

Impliquer la Communauté dans la notification des cas suspects de PFA…

En effet, ce projet consiste à impliquer la communauté dans la notification des cas suspects de Paralysie Flasque aigue (due à la Poliomyélite sauvage) et d’autres maladies évitables par la vaccination (Rougeole, Tétanos néonatale et fièvre jaune). Il s’agit des leaders communautaires et des Autorités Politico-Administratives et sanitaires locales, des activistes ou relais communautaires organisés autour des Cellules d’animation communautaire, des maisons de prières qui hébergent ou séquestrent les malades, des tradi-praticiens…

Une contribution de la Caritas Congo Asbl datant de trois ans déjà

L’objectif principal dudit projet est de contribuer à la redynamisation de la surveillance des maladies évitables par la vaccination dans les Divisions Provinciales de la Santé (DPS)  de la Mongala/Antenne PEV Bumba, du Haut-Katanga/Antennes PEV Lubumbashi et Likasi et du Haut-Lomami/Antenne Kamina. 

 

Et de façon spécifique, d’ici fin 2019, il est question que 100% des structures communautaires des 13 ZS du projet soient sensibilisées dans la surveillance à base communautaire des PFA et autres MEV ; 100% des cas suspects de PFA et autres MEV soient détectés dans la communauté dans les 13 ZS du projet ; 100% des cas suspects de PFA et autres MEV détectés dans la communauté des 13 ZS du projet soient notifiés aux Structures sanitaires pour investigation.

 

D’ici fin 2019, l’on vise également qu’au moins 80% des structures communautaires de prise en charge des malades (tradi-praticiens, maisons de prière, etc.) de la catégorie «haute priorité» soient visitées pour la recherche active des cas suspects de PFA et d’autres MEV dans chaque ZS du projet. Entre temps, que les familles dont les enfants ont été détectés, notifiés et dont les échantillons ont été prélevés soient informées des résultats de laboratoire de leurs enfants ; et que les activités de la surveillance à base communautaire des cas de PFA et autres MEV soient bien archivées à travers le système sanitaire de la province.

 

Le projet de renforcement de la surveillance à base communautaire des cas de Paralysie Flasque aigue (due à la Poliomyélite sauvage) et d’autres maladies évitables par la vaccination (Rougeole, Tétanos néonatale et fièvre jaune) est à sa troisième année d’exécution.  Il est parti du Diocèse de Kikwit /DPS Kwilu dans 5 Zones de Santé pour une durée d’une année (ZS Kingandu, Vanga, Yasa-Bonga, Mungindu et Lusanga). Il a été étendu ensuite dans les Diocèses de Lubumbashi et Kilwa-Kasenga/DPS Haut Katanga ainsi que ceux de Kamina et Kongolo/DPS Haut Lomami dans 8 Zones de Santé pour 6 mois (Mitwaba, Mufunga-Sampwe, Kilwa, Pweto, Kinda, Songa, Kabongo et Kitenge). Et cette année (2019), il est exécuté pour 12 mois dans ces six derniers diocèses susmentionnés et dans ceux de Lisala et Lolo/DPS Mongala dans 13 Zones de Santé (Mitwaba, Mufunga-Sampwe, Kilwa, Pweto, Kinda, Songa, Kabongo et Kitenge + Bumba, Yamaluka, Yamongili, Lolo et Yambuku).

 

Sourya Kapinga (Stagiaire) & Guy-Marin Kamandji

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3247646
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
339
9377
67644
3247646