13/11/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 24 juillet 2019 (caritasdev.cd) : Caritas Congo Asbl organise du mercredi 24 au vendredi 26 juillet 2019, un atelier national sur les Normes de Gestion de la Caritas Internationalis (NGCI). Une cinquantaine de participants, représentant les 47 Caritas-Développement Diocésaines et le Secrétariat Exécutif du Réseau Caritas en RDC, prennent part active à ces assises. Elles se tiennent au Centre d’accueil de la Caritas Congo Asbl à Kinshasa/Gombe, en présence de délégués de quelques Caritas Sœurs du Nord et d’Afrique. Cet atelier bénéficie de l’appui financier de CAFOD (Caritas d’Angleterre et du Pays de Galles).  

Les Normes de Gestion de Caritas Internationalis, c’est un outil pour le développement  institutionnel et le renforcement des capacités de ses Organisations Membres (OM). Et cela, pour les objectifs suivants : mesurer la conformité de l’Organisation par rapport aux bonnes pratiques de Normes de Gestion ; augmenter le professionnalisme ; mieux répondre aux besoins des pauvres ; mieux répondre aux requêtes des bailleurs (Partenaires techniques et financiers) ; améliorer la transparence et développer les OM les plus fragiles dans leur processus de développement organisationnel, a souligné Mr Thadée Barega, 2ème Secrétaire Exécutif adjoint de la Cartas Congo Asbl en charge de la qualité des projets, dans son intervention. L’orateur a d’abord parlé des origines et fondement des NGCI ainsi que de leurs valeurs et principes qui les véhiculent, avant d’entrer dans les détails.

Voilà pourquoi cet atelier vise notamment à renforcer les stratégies de gestion des risques (techniques, financiers, etc) dans la mise en œuvre des projets/programmes de développement au sein de réseau Caritas Congo Asbl.

Impulser une réelle dynamique de professionnalisation du réseau Caritas

« Cette fois-ci, au-delà des questions d’organisation et du fonctionnement de nos Structures, nous allons nous pencher sur les normes de gestion de Caritas Internationalis, cadre structurel intégral qui nous régit, avec un accent particulier sur la gestion des risques », a indiqué pour sa part le Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl, Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo.

Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo
Mr Boniface Nakwagelewi ata Deagbo

Il a relevé que « les risques, en termes des défis, sont présents dans l’organisation et le fonctionnement de nos structures ; dans la mise en œuvre des ressources et dans la consolidation du partenariat intra et inter réseau ». Ces risques peuvent concerner, à titre indicatif : la comptabilité et finances ; l’administration ; la passation des marchés, l’audit, l’environnement socio-politique, l’environnement socio-pastoral, mais aussi les relations interpersonnelles et intra/interprofessionnels.

Ces risques peuvent aussi entrainer des effets négatifs susceptibles de limiter l’atteinte des résultats et d’entamer le partenariat entre les bailleurs de fonds  la Caritas Congo Asbl, mais aussi entre cette dernière et les Caritas Diocésaines, etc, a poursuivi Mr Nakwageli ata Deagbo. Il a annoncé l’élaboration d’une feuille de route pour l’appropriation et la mise en œuvre des acquis de ces travaux de Kinshasa.

« Notre souhait est qu’à la fin des travaux de cet atelier, les délégués des Caritas diocésaines transmettent à leur tour les connaissances et les pratiques discutées aux membres de leurs entités respectives en général, et en particulier à ceux qui sont directement impliqués dans la gestion des projets et des ressources ad hoc », a noté le Secrétaire Exécutif de Caritas Congo Asbl. Vu l’importance que revêt la gestion des risques, cette rencontre devra impulser une réelle dynamique de professionnalisation de notre réseau dans ce domaine, a-t-il conclu en remerciant les représentants des Caritas Diocésains pour leur participation massive à ces assises.

Mme Alicia Fernandez
Mme Alicia Fernandez Lopez

S’adressant aux participants dans l’avant-midi, la Responsable de la Caritas Espagne pour la sous-région de Grands Lacs, Mme Alicia Fernández Lôpez, s’est réjouie de voir de nombreux Responsables Caritas diocésaines prendre part à cet atelier national sur les NGCI. « Je vous invite à être attentifs à tout ce qui est standards de gestion (…).Vous êtes des leaders qui peuvent mettre en œuvre tout cela, avec l’appui de nos Pères Evêques », a-t-elle relevé,  en leur recommandant de capitaliser la force que constitue le Réseau Caritas en RDC, tout en sauvegardant son image de marque par une bonne gestion.

La première journée s’est poursuivie par des travaux en carrefours sur les NGCI, avec deux autres communications, sous la modération de Mr Roger Kamoyi, Auditeur Sénior de Caritas Congo Asbl. Il s’agit de l’« Accompagnement Personnalisé de Proximité pour le Renforcement Organisationnel pour le Changement et l’Engagement » par Mr Koffi AHANOGBE (Responsable du Programme APPROCHE de Caritas Africa) et « les Généralités et fondamentaux sur la gestion des risques », par Mr Emile Kakese, Vice-Président de l’IIA.

Caritas Internationalis en bref

Caritas Internationalis est une confédération de plus de 160 membres qui travaillent à la base presque partout dans le monde. Quand une crise se déclenche, Caritas est déjà là, sur le terrain. La diversité de ses membres lui donne sa force : cela va de petits groupes de bénévoles à certaines des plus grandes organisations humanitaires mondiales. S’inspirant de la foi Catholique, Caritas est la main tendue de l’Église, qui soutient les personnes pauvres, vulnérables et marginalisées, indépendamment de leur race ou de leur religion, pour construire un monde basé sur la justice et l’amour fraternel.

Caritas Internationalis a son siège à Rome, en la Cité du Vatican. Elle y coordonne les opérations d’urgence, formule des politiques de développement, et plaide pour un monde meilleur pour tous. Toutes les Caritas nationales sont membres à la fois de réseaux régionaux et de la confédération internationale.

De la fondation de la première Caritas en 1897 en Allemagne, au lancement de Caritas Internationalis en 1951, et jusqu’à aujourd’hui, Caritas a une riche histoire d’écoute respectueuse de la souffrance des pauvres et d’accompagnement pédagogique pour les aider à transformer leurs vies. Les grands principes moraux et spirituels que sont la dignité, la justice, la solidarité et le respect de la création continuent de guider Caritas aujourd’hui.

Guy-Marin Kamandji

 

 

 

 

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3503805
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1555
11034
50847
3503805