30/03/2020
NOUS SUIVRE SUR

Ngandajika, le 11 avril 2015 (caritasdev.cd) : Poursuivant son périple au Kasaï Oriental, le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (EPS-INC) a inauguré jeudi l’Ecole Primaire du 22 Septembre dans la Cité de Ngandajika. Cette école a été reconstruite sur fonds propres du Gouvernement, dans le cadre de la 1ère phase du Projet de Reconstruction et de Réhabilitation des Infrastructures Scolaires (PRRIS).


Cette cérémonie a symbolisé la remise officielle de nouveaux bâtiments des établissements scolaires reconstruits à l’initiative du Chef de l’Etat dans le Territoire de Ngandajika, a indiqué le Sous-PROVED (responsable de la Sous-Division Provinciale de l'EPSP) de Ngandajika dans son mot de bienvenue. Vue des bâtments de l'EP du 22 septembre avant sa reconstruction (Ph. GM Kamandji)i)Il s’agit des écoles primaires Bukasa, Bukoko et du 22 Septembre. « Nous sommes heureux de vous remercier vivement et sincèrement, au nom des parents d’élèves,  d’avoir accepté d’améliorer les conditions des apprenants dans notre territoire en construisant des bâtiments scolaires de type moderne», a-t-il souligné, en adressant en premier cette gratitude au Chef de l’Etat Joseph Kabila et au Premier Ministre Matata Ponyo, mais également au Gouverneur de la Province du Kasaï Oriental.
« Ces bâtiments ont besoin d’une protection de la part des populations de Ngandajika, des autorités politico-administratives locales ainsi que d’une utilisation judicieuse », a martelé le Sous-PROVED.


Des bâtiments d’une durée de vie de 50 ans
Dans son speech, le ministre Maker Mwangu est revenu sur la maintenance de ces écoles reconstruites pour concrétiser la volonté du Président de la République Joseph Kabila de voir tous les enfants congolais étudier dans de mêmes conditions confortables, qu’ils soient à Kinshasa ou à l’intérieur du pays. Il a recommandé les Sous-PROVED, les chefs d’établissements et l’Administrateur du Territoire de veiller à ce que ces bâtiments, dont la durée de vie est estimée à 50 ans, soient maintenus en bon état.  


S’adressant à la foule, le ministre a relevé l’importance de l’éducation pour toutes les catégories professionnelles, et cela, sans aucune discrimination. D’où, l’intérêt d’utiliser les manuels gratuits que le Gouvernement met à la disposition des élèves congolais.
Le ministre Maker Mwangu a ensuite coupé le ruban symbolique et visité les bâtiments de l’EP 22 septembre, pimpant neufs avec leurs pupitres, que les élèves de cet établissement n’en avaient pas, comme le témoigne cette photo prise en décembre 2014.Vue partielle des batiments de l'EP du 22 septembre (Ph. GM Kamandji)


« Aux bénéficiaires de ces bijoux, Chef de Division provinciale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), chefs d’établissements, élèves, parents et toute la population, je vous invite à protéger ces bâtiments scolaires comme votre propre bien », a insisté pour sa part l’Administrateur du Territoire de Ngandajika.  Ce dernier a invité ensuite les chefs d’établissements de « veiller avec la dernière énergie à l’état de propreté permanente de ces bâtiments et de rendre responsables tout auteur des dégâts constatés ».


Pour rappel, les travaux de reconstruction de ces trois écoles de Ngandajika ont été réalisés par Caritas Congo Asbl, l’une des Agences Locales d’Exécution. Cette dernière a également reçu du Gouvernement, via le Bureau Central de Coordination (BCeCo), des fonds pour la fabrication des bancs dont sont dotées les six classes reconstruites. A côté, il y a aussi des toilettes pour filles et garçons, ainsi qu’un bâtiment administratif, comprenant le bureau du Directeur de l’Ecole, le Secrétariat et un dépôt.


« Nous sommes très ravis de voir enfin nos enfants libérés de mauvaises conditions d’étude. Imaginez-vous qu’ils étudient assis à même le sol, dans de vieux bâtiments croulants et dont la toiture ressemble à une passoire. Des élèves de l'EP de 22 septembre, étudiant par terre (Photo de GM Kamandji, prise en décembre 2014) Vous comprenez pourquoi nous remercions le Chef de l’Etat et son Gouvernement pour ce bijou. Mes sentiments sont donc très positifs », a confié un quinquagénaire à caritasdev.cd, à la fin de la manifestation.


Il sied de signaler que c’est depuis mercredi 8 avril 2015 que le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté a entamé une tournée au Kasaï Oriental pour l’inauguration des écoles y reconstruites sur fonds propres du Gouvernement. Après Mbuji-Mayi, Tshilenge et Katanda, lui et sa délégation se sont rendus jeudi à Ngandajika  (à 90 km de Mbuji-Mayi) avant de passer nuit à Kabinda (à 150 km), le chef-lieu de la nouvelle province de Lomami. Revenu vendredi soir à Mbuji-Mayi, le ministre de l'EPS-INC et sa suite se sont rendus samedi avant-midi à Lodja, avant de poursuivre son périple à Kananga, au Kasaï Occidental.
Guy-Marin Kamandji
Envoyé Spécial

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
4205386
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1554
40215
157128
4205386