15/11/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 04 juillet 2019 (caritasdev.cd): Actualité de ce jeudi 04 juillet 2019 est en RDC dominée entre autre par ces titres: environ 20 morts après affrontements entre groupes armés à Itombwe, le gouverneur Ngwabidje lance les travaux de réhabilitation de la route Ruzizi-Mulamba, Seize nouveaux cas confirmés d’Ebola dont un agent de santé notifiés mardi au Nord-Est de la RDC, bras de fer au sein du FCC pour la présidence du Sénat, Raphaël Kibuka, Néron Mbungu, Chérubin Okende... réhabilités, « Le Pays n’est pas suffisamment libéré », dit Mgr Ambongo.

  1. URGENCES, DEVELOPPEMENT ET SANTE
  • Radio Okapi: Sud-Kivu : environ 20 morts après affrontements entre groupes armés à Itombwe.  Le calme est revenu mercredi 3 juillet après deux jours de violents combats dans le groupement Basimunyaka Nord, secteur d’Itombwe, en territoire de Mwenga (Sud-Kivu). Ces affrontements, qui ont opposé les miliciens du groupe Gumino aux Maï-Maï, ont fait plus d’une vingtaine de morts, selon des sources locales. Les FARDC sont intervenues entre les belligérants au village Makutano où ces affrontements évoluaient déjà. Le porte-parole des FARDC à Minembwe, colonel Honoré Katembo, indique que ses troupes sont intervenues entre les belligérants au village Makutano où ces affrontements évoluaient déjà. D’après lui, la délimitation de la zone de pâturage pour les bétails est le principal problème qui oppose ces miliciens. Le bilan de ces affrontements fait état de d’une vingtaine de morts et des blessés, plus d’une centaine de vaches emportées et des villages comme Ibumba, Kawera, Kashasha et Bikuba, vidés de leurs habitants.
  • 7 sur 7.cd: Sud-Kivu : Le gouverneur Ngwabidje lance les travaux de réhabilitation de la route Ruzizi-Mulamba.  Ce Mercredi 3 juillet 2019, le Gouverneur de Province,Théo Ngwabidje vient de proceder au lancement de travaux de réhabilitation du tronçon routier Ruzizi I - Place Mulamba, long de près de 2,7 kms. Pour le numéro 1 de la province du Sud-Kivu, cette voie qui relie ladite province au Rwanda, est d'une importance économique et touristique capitale, et sera bientôt praticableIl a en outre affirmé que d'autres chantiers vont commencer sur l'étendue de la province. Il a aussi promis que certains jeunes en manque d'occupation pourront être employés par l'OVD qui est l'entreprise en charge de l'exécution des travaux. "Ces travaux consistent à réhabiliter, canaliser l'eau, réouvrir les égouts pour que cette route dure car l'eau étant l'ennemie numéro un de la chaussée", a renchéri le gouverneur. Rappelons que cette route qui jadis avait reçu le financement de l'Union Européenne traînée encore à être réhabilitée. Pour cette première phase, le coût va être supporté sur fond propre de la province du Sud-Kivu.
  • ACP (Agence Congolaise de Presse): Seize nouveaux cas confirmés d’Ebola dont un agent de santé notifiés mardi au Nord-Est de la RDC. Seize nouveaux cas confirmés de maladie à virus Ebola ont été notifiés mardi au Nord-Est de la RDC, dont onze à Beni, un à Vuhovi, un à Lubero au Nord-Kivu, un à Mutwanga, un à Mandima et un à Komanda en Ituri, rapporte le ministère de la Santé dans son bulletin quotidien sur la situation épidémiologique de cette maladie parvenu mercredi à l’ACP. Selon la source, un agent de santé de Beni, non vacciné, figure parmi les nouveaux cas confirmés. Le cumul des cas confirmés et probables parmi les agents de santé est de 127, soit 5 % de l’ensemble des cas confirmés et probables dont 40 décès. Il y a eu également quinze nouveaux décès de cas confirmés, dont cinq décès communautaires (trois à Beni au Nord-Kivu, un à Mandima et un à Komanda en Ituri) et dix survenus aux centres de traitement d’Ebola (CTE), dont trois à Beni, deux à Mabalako, deux à Butembo, un à Katwa au Nord-Kivu, un à Ariwara et un à Bunia en Ituri. Par ailleurs, un patient a été guéri et sorti du CTE de Butembo. Depuis la déclaration de cette épidémie d’Ebola le 1er août 2018, le cumul des cas est de 2.354, dont 2.260 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.586 décès (1.492 confirmés et 94 probables) et 654 personnes guéries. Actuellement, 402 cas suspects sont en cours d’investigation.

 2. POLITIQUE ET SOCIETE

  • RFI: RDC: bras de fer au sein du FCC pour la présidence du Sénat. La course à la présidence du Sénat divise le Front Commun pour le Congo (FCC). La plateforme pro-Kabila a officiellement désigné Alexis Thambwe Mwamba comme candidat pour reprendre la tête de l'institution. Sauf surprise, l'ancien ministre de la Justice sous la présidence de Joseph Kabila devrait l'emporter. Et pourtant, l'Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFCDC-A), un regroupement issu du FCC, a décidé de se désolidariser de la coalition en présentant son propre candidat, son dirigeant Modeste Bahati. Après l'attribution de la Primature et de la présidence de l'Assemblée nationale à deux figures du PPRD, le parti de l'ancien président Joseph Kabila, l'AFDC-A, espère bien tirer son épingle du jeu. Et pour cause, explique le candidat dissident Modeste Bahati, la présidence du Sénat est le dernier poste-clé à pourvoir. « C'est la démocratie et j'ai confiance dans le fait que les sénateurs sont des gens mûrs, qu'ils soient du PPRD ou d'autres regroupements, a déclaré Modeste Bahati. Ils comprendront que ma démarche, c'est pour sauver notre famille politique, le FCC, pour lui éviter un échec comme celui que nous venons de connaître à la présidentielle. Ce sont ces mauvais castings, ces mauvais choix qui font que nous échouons. »
  • Forum des As: Raphaël Kibuka, Néron Mbungu, Chérubin Okende... réhabilités. Pour leur part, C'en est fini des contentieux des législatives nationales du 30 décembre 2018. La Haute cour a rendu hier mercredi 3 juillet, au cours de l'audience publique tenue en la salle de la Cour d'Appel de la Gombe, ses arrêts en matière de recours en rectification d'erreurs matérielles. Elle a proclamé, à l'occasion, les résultats définitifs de la députation nationale pour tout le pays. Dans la foulée, l'avocat d'affaires Raphaël Kibuka, Néron Mbungu, Vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, Chérubin Okende, porte-parole de LAMUKA …sont réhabilités. Pierre Kangudia, ministre d'Etat au Budget, Me Matadi Wamba sont officiellement confirmés députés nationaux. Par contre, Wivine Moleka, Jean Goubald Kalala sont parmi les personnes déboutées par la Cour Constitutionnelle selon le site d'informations en ligne, Actualité.Cd, qui publiait dans la soirée les résultats au fur et à mesure que la Haute cour les rendait publics. Désormais, quoique puissent être la nature et le degré des mécontentements de différentes parties, aucune requête en contestation ne pourrait être déposée et reçue à la Haute Cour. La page "contentieux électoraux " étant définitivement tournée.

 3. EGLISE

  • Vatican News: RD Congo : « Le Pays n’est pas suffisamment libéré », dit Mgr Ambongo. L’archevêque de Kinshasa, en République démocratique du Congo analyse la situation de son pays en partant du dernier message de la Conférence épiscopale nationale du Congo, CENCO : « ‘Libérez mon peuple’ (cf. Ex 3, 10). Pas d’entraves au changement. » Jean-Pierre Bodjoko, SJ – Cité du Vatican. A l’issue de leur 56ème assemblée plénière, les évêques de la République démocratique du Congo avaient publié un message rendu public le 21 juin 2019. Mgr Fridolin Ambongo Besungu soutient qu’à l’origine les évêques avaient pensé tout simplement faire un mémo pour le président Félix Tshisekedi, pour ensuite focaliser leur message sur le lancement du Congrès eucharistique qui sera organisé l’année prochaine dans la ville de Lubumbashi, au sud-est du pays. « Mais pendant que nous étions en plénière, nous avons vu que la situation du pays évoluait dangereusement avec l’invalidation de certains députés, avec des attitudes qui commençaient à nous inquiéter. Et le peuple de Dieu à ce moment-là attendait des pasteurs un message. Alors nous avons fait un mémo pour le Chef de l’Etat et aussi le message qui a été publié », soutient l’archevêque métropolitain de Kinshasa.

 

Paris MONA[1]

 

[1] Pour toutes informations supplémentaires, veuillez contacter :

  • Guy-Marin KAMANDJI, Chargé de Communication, Tél. +243 998 45 60 39, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,

Plus d’infos sur notre site web : www.caritasdev.cd; Facebook : Caritas Congo Asbl; Twitter : @CaritasCongo,                      Skype : caritas.congo, Instagram : caritas_rdcongo

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3511945
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
2056
19174
58987
3511945