20/11/2019
NOUS SUIVRE SUR

Bunia le 17 juin 2019 (caritasdev.cd) : environ 72.000 personnes sont en détresse actuellement dans la Province de l’Ituri. Elles ont fui les attaques meurtrières perpétrées la semaine dernière par des hommes armes dans les Groupements Masumbuku, Dhendro et Fataki, en Territoire de Djugu.

 Ces déplacées, estimés à 12.000 ménages, ont trouvé refuge au centre commercial de Bule. C’est ce qu’a annoncé la Société Civile de la Chefferie de Bahema-Bajere dans le Territoire de Djugu.

« Nous avons déjà enregistré au moins 12 milles ménages. Ils sont dans des familles d'accueil et d'autres se trouvent dans des établissements scolaires. Les activités scolaires tournent au ralenti suite à cette situation. Le Gouvernement congolais et ses partenaires doivent urgemment intervenir », a indiqué samedi dernier  Mr Malodra Désiré, Président de la société civile de la chefferie de Bahema-Bajere, cité par ACTUALITE.CD.

161 nouveaux corps sans vie découverts

Ces informations sont confirmées par la société civile de la chefferie de Bahema Nord. Celle-ci a annoncé dimanche 16 juin2019, qu’environ 140 nouveaux corps sans vie ont été découverts la veille, dans la localité de Tché dans le groupement Losandrema en Territoire de Djugu (Ituri). Ces corps s’ajoutent aux vingt et un autres découverts le même samedi 15 juin dans les localités de Pawi, Tshinji et Zendro dans le groupement Dendro. Ce qui fait un total de cent soixante et un corps.

Selon Radio Okapi, ces dépouilles ont été découvertes par la population locale dans la brousse après l’attaque des hommes armés de fusils et armes blanches dans la nuit de mardi à mercredi 12 juin dernier.

A en croire le Président de la Société Civile de Bahema-Nord, Mr Charité Banza Bavi, c’est l’armée qui facilite les découvertes des corps. Toutefois, il a indiqué toujours à Radio Okapi que ce chiffre est provisoire ; Car, plusieurs personnes sont  encore portées disparues.

Le Gouverneur de la Province de l'Ituri, Jean Bamanisa Saidi et son adjoint Shalo Dudu sont descendus le week-end dernier à Djugu et à Mahagi pour sensibiliser la population à la paix.

Grace Kitemene (Stagiaire/UNIKIN)

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3533711
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
1968
11498
80753
3533711