19/09/2019
NOUS SUIVRE SUR

Kinshasa, le 23 mai 2019 (caritasdev.cd) : Un atelier national de présentation et de validation du diagnostic initial sur les approches de veille humanitaire et d’évaluation rapide se tient depuis mercredi 22 mai 2019 au centre d’accueil Caritas à Kinshasa/Gombe. Des acteurs humanitaires,  experts techniques en matière de veille humanitaire et évaluation rapide multisectorielle ainsi que les représentants des mécanismes de réponse rapide y prennent part pendant deux jours. Les représentants des projets sous financement du Fonds Humanitaire RD Congo, en matière de redevabilité (UNFPA/Save The Children) et inclusion (HI) participent aussi à ces assises. La participation de ces derniers vise à assurer un lien de coordination stratégique et opérationnelle entre les projets Caritas Congo et ACTED, financés en 2018 par le Fonds Humanitaire en RDC, à travers son allocation.

Cet atelier est organisé par Caritas Congo Asbl et ACTED - REACH, grâce au financement du Fonds Humanitaire RD Congo, avec l’appui technique de la Caritas International Belgique (CI.be). Il s’inscrit dans le cadre de cette allocation stratégique d’une durée de 14 mois, financée en 2018 par le Fonds Humanitaire RD Congo, et vise à améliorer la rapidité et l’efficacité de la réponse humanitaire. Et cela, à travers la révision et l’harmonisation des approches méthodologies et outils utilisés dans le cadre de la veille humanitaire et de l’évaluation rapide multisectorielle. ACTED et Caritas Congo ont été sélectionnés pour la mise en œuvre de ces deux projets, en lien avec l’objectif stratégique n°4 du plan de réponse humanitaire HRP  2017-2019 pour la RDC.

Ainsi, cet atelier national vise non seulement à compléter et valider les résultats ainsi que les recommandations du diagnostic initial, effectué dans les Provinces du Grand Kasaï, le Tanganyika, le Sud-Kivu, le Nord-Kivu et l’Ituri, réalisé à travers les inputs des pôles régionaux, mais également à définir de façon collective un plan (échéances et thèmes) de la révision technique des approches. Il est également en lieu avec la feuille de route issue de l’atelier national sur la réponse rapide, tenu du 23 au 24 avril 2019 à Goma.

 

Remerciements de Caritas aux parties prenantes

 Ouvrant ces travaux, le 2ème Secrétaire Exécutif adjoint de la Caritas Congo Asbl a salué la contribution de toutes les parties prenantes à ce projet. « Votre présence à cet atelier est un motif de fierté pour nous et la preuve de votre engagement dans l’amélioration de la réponse des crises multiples qui accablent la population congolaise depuis bientôt 3 décennie » , a souligné Mr Thaddée Barega.

« A cette occasion, nous aimerions dire un merci  particulier à Madame la Coordinatrice Humanitaire et au Comité technique du Fonds Humanitaire en RDC, qui ont bien voulu dédier une allocation spéciale à l’amélioration de la rapidité et de l’efficacité de la réponse humanitaire dans notre pays, et octroyer à Caritas Congo Asbl ainsi qu’ACTED une enveloppe financière pour y contribuer », a-t-il déclaré.

Le 2ème Secrétaire Exécutif adjoint de la Caritas Congo Asbl a poursuivi son speech en saluant l’implication depuis 2016 de Caritas International Belgique, « pour son appui technique, dans le lancement de la Veille humanitaire et de l’UNICEF comme bailleur de fonds ».

 « Aujourd’hui, nous remercions OCHA qui nous apporte son appuis et sa collaboration dans la mise en œuvre de cet atelier qui a bien voulu mobiliser les acteurs concernés et assurer la logistique de nos rencontres, tant au niveau national qu’au niveau des hubs (pôles) et des Provinces. Aussi, exprimons notre reconnaissance à OCHA et à tous ses acteurs », a relevé Mr Barega. Il a ensuite adressé un merci particulier aux Clusters-lead provinciaux et aux acteurs qui se sont volontiers disposés à répondre aux questions dont les résultats ont été présentés à la première journée des travaux. Le même sentiment a été témoigné à ACTED « avec qui nous nous sommes mutuellement aidés dans la conduite dudit diagnostic et la préparation de cet atelier », a-t-il conclu.

Les travaux de cet atelier s’achèvent ce jeudi par le bilan des constats établis la veille ; la définition des étapes de la veille humanitaire et de l’évaluation multisectorielle ; la définition es chantier techniques de la veille humanitaire et des évaluations rapides ainsi que par la validation des propositions.

Guy-Marin Kamandji & Moïse-Hegel Ndeko - Grâce Kitemene - Sessou Mutemba (Stagiaires UNIKIN)

 

 

 

 

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3247582
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
275
9313
67580
3247582