23/07/2019
NOUS SUIVRE SUR

Molegbe, le 29 avril 2019 (caritasdev.cd) : de nouveaux réfugiés centrafricains ont franchi en masse la frontière de la RD Congo, dans sa province de Nord-Ubangi, du 1er au 2 avril dernier. On compte environ 150 ménages dans les villages Yebe, Kpetene, Mogor et Gbangbo, en Territoire de Mobayi-Mbongo.

Dans la même période, il est fait état de la résurgence des conflits entre deux Communautés Sanga et Bainga dans le Territoire de Yakoma. Ces informations sont tirées de la Matrice d’Alerte N°9 du projet de Veille humanitaire de Caritas, pour la période allant du 30 mars au 05 avril 2019, parvenue à caritasdev.cd.

Il s’agit d’un conflit de gestion des limites des terres qui était toujours latent. Depuis le 01 avril 2019, il est devenu ouvert entre les deux communautés Sanga et Bainga. Selon la Matrice d’alerte, la population de Bainga aurait arrêté 3 personnes du village Sanga en conflit. Elles auraient été battues, torturées et laissées agonisantes. En représailles, la population de Sanga a incendié le bureau de l'EP (Ecole Primaire) Bainga (offrant les cours à 192 garçons et 224 filles, total 416 élèves) et l’Institut Ndolela (63 garçons et 26 filles, soit un total de 89 élèves). Les blessés ont été admis dans le centre de santé des environs pour une prise en charge médicale, a relevé le document des Veilleurs humanitaires de Caritas.

Divine Dhelonga (Stagiaire)

NEWSLETTER
Soyez informé par e-mail
NOUS SUIVRE SUR
© CARITAS 2017
3030984
aujourd'hui
Cette semaine
Mois
Total
913
4531
116905
3030984